• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Hieronymus

sur Quand Jacques Chirac traitait Netanyahou de menteur en face à face


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hieronymus Hieronymus 8 décembre 2017 20:06

@Joe Chip
d’accord sur Chirac, ses successeurs ont été tellement mauvais qu’on a beaucoup oublié (ou pardonné) la crapule et l’être malfaisant qu’il était, se souvenir qu’avant le choc du 21 avril (2002) c’était "harro toute" sur Supermenteur (son surnom)

on peut en dehors de son clientèlisme, sa démagogie et une forme de nihilisme politique, lui reprocher surtout d’avoir été le grand fossoyeur de la classe politique française, flinguant voire tuant dans l’oeuf tous ceux qui "à droite" risquaient tôt ou tard de lui faire de l’ombre, résultat : aux commandes de la France des zélites pourries mais surtout nulles, archi-nulles

on ne le répétera jamais assez : Chichi était un pourri de chez pourri, il était "il capo di tutti capi"avec la mairie de Paris comme pompe à fric et un bon paquet de cadavres dans le placard (suicide de Boulin) et aujourd’hui tous sont ceux qui lui tressent des lauriers ont des cervelles de moineaux, fait peine à voir

 smiley

sujet à part concernant Trump et Jérusalem : d’accord avec vous que E&R développe une vision trop binaire de la géopolitique mondiale avec les vilains mondialistes d’un côté et les gentils résistants de l’autre, il n’y a pas 2 camps qui s’affrontent mais de nombreuses lignes transversales entre des camps qui parfois s’affrontent et d’autres fois sont alliés, pas si simple

 smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès