• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Joe Chip

sur Thinkerview : Périco Légasse, malbouffe et mondialisation ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Joe Chip Joe Chip 17 décembre 2017 20:23

@Heimskringla

L’IG n’est pas un "problème", c’est un chiffre qui ne dit rien sur la qualité d’un aliment et qui n’a rien à voir avec la vitesse d’absorption des glucides. Un aliment à IG bas n’est pas assimilé plus lentement qu’un aliment à IG haut. Le passage du glucose dans le sang se fait dans le même laps de temps pour les IG bas et élevés. C’est l’absorption intestinale.

L’idée selon laquelle un aliment à IG bas diffuserait de manière lente et progressive le glucose dans le sang est fausse. Donc si tu consommes des glucides à IG bas, moyen ou élevé en fonction de tes activités, c’est juste parce que le fait de t’astreindre à une discipline t’apporte quelque chose, mais cela ne change strictement rien à la vitesse d’assimilation du glucose et à sa disponibilité dans le sang. 

L’élévation de la glycémie n’a rien à voir avec la vitesse d’absorption du glucose. 

Voilà l’avis d’un coach sportif diététicien sur la question, je pense qu’il est plus qualifié que toi et moi pour y répondre :

http://www.diet-sport-coach.com/pages/content/info-sante-dieteitqu/index-glycemique-et-charge-glycemique.html&nbsp ;&nbsp ;

Conclusion :

De très nombreux paramètres interviennent pour modifier l’index glycémique d’un aliment, nous rabattre les oreilles en nous affirmant que tel ou tel sucre à un IG précis de "x" est une simple vue intellectuelle sans fondement lorsque ledit sucre passe par la moulinette de notre système digestif.

Quant au diabète, c’est un sujet complexe que l’on ne peut pas réduire à l’IG. Il y a des gens qui consomment des saloperies sans jamais développer de diabète, d’autres qui se retrouvent diabétique avec un régime quasiment normal. Selon des études récentes, la maladie serait surtout liée à une inflammation chronique qui détruirait les cellules produisant l’insuline et non à des "pics" d’insuline qui épuiseraient le pancréas. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès