• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Djam

sur Zapping télé de l'année 2017 par Mr Mondialisation


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 14 janvier 2018 11:27

Attention !
Tous les extraits médiatiques (car ce n’est que ça...) sont indiscutablement vrais au sens où ils ont été réalisés et... montrés aux masses d’ici comme d’ailleurs, mais...
tout montage d’images peut produire un biais et générer une interprétation voulue. En clair, vous insérez autant d’images + commentaires de choses formidables toutes aussi réelles dans ce montage et vous obtenez un tout autre résultat que l’indignation, le dégoût, le scandale, la nausée que ce montage produit.

La question à se poser est :
Pourquoi sommes-nous tous, plus ou moins, systématiquement attirés par le pire, l’indigne, le scandale basé sur cette injustice qui date des débuts de ce qu’on appelle les "civilisations" ?

Réponse :
- parce que le bonheur, dont nous revendiquons sans cesse l’accès, ne nous fascine pas autant que la douleur et l’horreur,
- parce que derrière les indignations des pauvres et des exploités est niché le rêve d’être exactement à la place des ultras riches exploiteurs,
- parce que la réalité du monde telle qu’elle nous est montrée, voire assenée, n’est que le résultat d’un habile et pervers montage,
- parce que montrer en permanence l’ontologique délire et violence de l’humain est beaucoup plus rentable que le bonheur aussi modeste soit-il,
- parce que ce qui fait réagir les masses c’est toujours le mal, le moche, l’indigne tout en leur permettant de se tenir un peu en dehors, à l’abri,
- parce que les masses dans leur très grande majorité se contentent depuis des siècles de se plaindre mais attendent toujours que d’autres les libèrent !
- parce que les masses sont essentiellement composées de lâches ou de faibles congénitaux qui resteront à genoux devant leurs maîtres.

Ce montage est le énième du genre, il ne sert à rien en terme d’efficacité pour sortir la majorité de son doux renoncement. Si les médias existent et surtout ont ce pouvoir exorbitant c’est juste parce que ces mêmes masses continuent à les faire vivre.

Comme pour les hypermarchés, il suffirait que la moitié des masses cessent soudainement, consciemment d’aller se traîner dans leurs hangars pour que leurs actions s’effondrent en quelques heures et que les groupes mondiaux soient mis à genoux... que la moitié seulement des masses cessent de mater les médias et ils s’effondreront en quelques jours. Seulement voilà... la masse humaine gélifiée n’aime rien tant que de pleurnicher sans bouger son cul.

Bien fait !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès