• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Jean Keim

sur Panique sur le plateau de CNEWS quand le philosophe Vincent Cespedes ose dire qu'il comprend la violence des Gilets jaunes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean Keim Jean Keim 10 janvier 09:12

Quand les riches volent les pauvres, on appelle ça les affaires.

Quand les pauvres se défendent, on appelle ça de la violence.

Mark Twain

Ou encore :

Des politiques, certains sont des énarques, qui ont cumulé 2 200 milliards de dettes, 6 millions de chômeurs recensés, en fait plus de 9 millions de sans-emploi, plus de 9 millions de pauvres, et qui ont signé tous les déficits depuis 40 ans, disent que les Gilets Jaunes (avec des majuscules tant je les respecte) sont des irresponsables.

Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès