• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Belenos

sur Xavier Moreau : l'immobilisme du système français et le parasitisme des classes dirigeantes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Belenos Belenos 30 mars 12:33

@Hieronymus
"quand j’écris assistanat tout le monde comprend que je veux parler de ceux qui pour vivre dépendent des prestations sociales, bah oui.."

C’est bien le problème. De même que tout le monde comprend "Si j’aurais su, je serais pas viendu". De même que tout le monde comprend "complotisme", "conspirationnisme" et d’autres inventions récentes des médias et des politiciens professionnels. 

Le détournement récent du terme "assistanat" de sa juste signification est apparemment le fait du grand linguiste, bien connu pour sa maîtrise de la langue française, Nicolas Sarkozy. La connerie a ensuite été reprise par les médias, puis l’oreille publique a été pervertie. Mais mon oreille est résistante, ma langue aussi. J’essaie de parler français correctement et pas seulement de me faire comprendre (ce qui signifierait en réalité parler comme un journaliste qui massacre la langue tous les jours). Je crois qu’un forum est un bon endroit pour s’entraider dans cet exercice qui n’est point déplaisant. Si je commets moi-même une faute (je ne parle pas des fautes d’étourderie et de frappe), je suis toujours heureux d’apprendre à l’éviter ; et j’invite tous les participants à me signaler mes incorrections. Je crois d’ailleurs que vous m’en avez déjà indiquées, ce qui est très bien. 

Pourquoi ne pas utiliser "assistanat" à la place "d’assistance" ? Je vais vous l’expliquer avec "bravitude" et vous comprendrez "au jour d’aujourd’hui" que ce n’est pas du "pédantisme de chez pédantisme" sans que j’ai besoin de vous convaincre "à l’insu de votre plein gré" et en me gardant bien de vous "enduire d’erreur", bien au contraire. 

Parce que ce serait imiter une faute de français sous prétexte qu’elle est commise par des politiciens parlant mal et des journalistes perroquets. Il ne faut pas les prendre pour maîtres. 
Parce que le mot "assistance" dit déjà clairement ce qu’il veut dire et qu’il est bien suffisant. Ceux qui dépendent des prestations sociales pour vivre, à divers degrés, bénéficient d’une assistance sociale, à divers degré. Pourquoi dire autre chose ? Même si l’on tient à reprocher à certaines personnes d’abuser de l’assistance sociale, Il suffit de le dire ainsi. Quant à "abuser de l’assistanat en profitant du système", au sens correct du terme, cela consisterait par exemple pour un élu à donner à un membre de sa famille un faux poste d’assistant parlementaire. Et c’est uniquement ainsi qu’il faut employer les termes quand on parle français et à plus forte raison quand on parle français pour décrire la situation de la France.  
Parce que mot "assistanat" est déjà pris et que sa signification est complètement différente, ce qui crée une confusion.Ainsi, travailler dans l’assistance sociale (aide aux personnes en difficulté) est différent de travailler dans l’assistanat (être par exemple l’assistant d’un chercheur), car l’assistanat est, je le rappelle, la condition professionnelle des assistants et seulement cela dans la langue française. 
Parce qu’il est non seulement administrativement incorrect mais déplaisant pour les nombreux professionnels de l’assistanat qui sont indispensable par leur travail aux fonctionnement de notre société d’être confondus avec des personnes qui choisiraient de ne vivre que de l’assistance sociale. 
 Bref, parce qu’il n’existe aucune raison de le faire et toutes ces raisons de ne point le faire.  

 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès