• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de maQiavel

sur Juan Branco, Ruffin, etc : les stratégies pour canaliser les gilets jaunes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

maQiavel maQiavel 2 mai 14:44

Je n’ai jamais rien trouvé d’essentiel à redire sur les propos de Xavier Moreau ( avec lesquels je ne suis pas forcément d’accord ) mais là ça ne le fait pas .

Pour une fois , on a un mouvement fondamentalement populiste qui tente de transcender les clivages gauche /droite , je trouve donc légitime que l’on critique les tentatives de récupération du mouvement par la gauche sauf lorsque ces critiques viennent de gens qui voudraient en réalité le tirer vers la droite. On a donc là une vidéo dans laquelle deux personnes tirent à boulet rouge sur la gauche qui tenterait de récupérer le mouvement et regrettent ensuite que la droite soit dans la capacité d’en faire autant et en profitent pour faire un panégyrique du PSF du colonel de La Rocque qui aurait permit à la droite de l’emporter. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir que cet entretien est très marqué idéologiquement « droite nationale » , et que les intervenants ont une conception très spéciale du mouvement des GJ. Selon Moreau , être au RSA est de l’antigiletjaunisme car pour le payer l’Etat « socialiste » ( évidemment ) fait les poches des GJ. Il fait donc abstraction du fait que le mouvement des GJ n’est pas seulement une contestation fiscale mais aussi une revendication sociale , ce qui est pourtant très facile à constater du fait de la composition sociologique du mouvement.

Quel est le reproche qui est fait à Branco dans cette vidéo ? La seule chose avec laquelle je suis d’accord avec Moreau , c’est cette conception erronée de Branco sur l’imminence d’un danger fasciste incarné par MLP. Pour le reste , il n’y a que des critiques partisanes très contestables :

-J’ai lu « Crépuscule » et on ne peut pas caricaturer ce livre en prétendant que la thèse de Branco serait que Macron a été manipulé par les riches , c’est beaucoup plus complexe que ça , d’ailleurs lui opposer l’enquête de Marc Endeweld n’a pas de sens puisqu’ils se sont recoupés des informations , ce sont deux façons différentes et complémentaires de présenter les choses. Ce n’est pas juste Macron qui manipule des réseaux ou des réseaux qui manipulent juste Macron , cette vision binaire n’a pas d’intérêt , c’est les deux à la fois , on peut être instrumentalisé (ou se laisser instrumentaliser ) et instrumentaliser à son tour.

-Mais on comprend que ce qui dérange Moreau , c’est la critique des riches qu’il assimile à la gauche radicale. De quels riches Branco parle ? De milliardaires qui ont fait fortune grâce à l’Etat , qui ont fait main basse sur toute la technostructure étatique grâce à des mécanismes de cooptation et qui se sont approprié le pouvoir médiatique pour perpétuer leur puissance. Faut-il être de gauche radicale pour considérer que c’est problématique ? Mais non , il ne faut pas parler de ça mais de la franc-maçonnerie smiley … Branco n’a d’ailleurs jamais dit que la FM n’avait aucun pouvoir mais qu’il existait des réseaux bien plus puissants …

-Et puis , ils reprochent à Branco de ne pas avoir parlé de l’affaire Fillon ( si mes souvenir sont bons , il mentionne cette affaire et la renvoie à une autre enquête dans les notes de bas de page ). Donc , on lui reproche de ne pas avoir parlé d’absolument tout dans son livre ? Existe-t-il seulement des livres dans lesquels tous les sujets sont abordés ? Ça n’a pas de sens. 

Bref , il y’aurait encore beaucoup à redire , qu’il y’ait du gauchisme chez Branco est attesté mais ce que je vois dans ces critiques , c’est un réflexe pavlovien de droitard primaire.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès