• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de eau_du

sur François Boulo vs Charles Gave : "Le taux de change permet de voler"


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eau_du eau_du 4 juin 2019 23:27

INCROYABLE et DÉCEVANT d’attendre ses conneries de ses deux personnages.

Les pions qui parlent au noms des gilets jaunes tombent les unes après les autres !

D’abord l’imposture de Juan Branco qui à été parrainé par Jacques Attali mais qui ment en le niant !

 L’imposture Juan Branco en 1mn :

 https://www.youtube.com/watch ?v=Ebj2mxtmvQY&t=2s 

et maintenant François Boulo qui se prononce contre le FREXIT !

Ces deux personnes ont perdu toute leur crédibilité dans mes yeux et je souhaite qu’ils arrêtent d’en parler au nom des gilets jaunes !

Quand Charles GAVE dit !

"Le FREXIT est une ânerie ce qu’il faut c’est le Bruxit"

j’ai croyait halluciner !!!

Si on ne peut pas changer l’UE, du a l’article 48 du TUE (cet article verrouille le changement des traitées), et si on voulait retourner au BRUXIT nous sommes bel et bien obligé d’appliquer l’article 50 (dans le respect des traitées donc le président français est le garant selon notre constitution) pour quitter les traitées esclavagistes qui sont le TUE et le TFUE et dans dans la suite de logique il faut passer par la porte de sortie qui porte le nom FREXIT !

.

On dirait que ni GAVE ni BOULO connaissent les traitées européens ni la la constitution française !

.
C’est quoi cet avocat qui ne connait pas les traitées ni la constitution française ?

.

Un petit cours s’impose à toutes personnes ignorent les traitées ainsi la constitution française :

.

La constitution française, la loi fondamentale de la France, permet-elle au président de la République de "désobéir" aux traités européens ?

L’article 5 de notre constitution est clair à ce sujet : " le président de la République est le garant du respect des traités". Nul ne peut donc ne pas respecter le contenu des traités et leurs dispositions. Le corollaire à l’article 5, est que la "modification" des traités ne peut "que" passer par l’application, sur du temps long, du processus de l’article 48 du TUE qui requiert "l’unanimité" des pays membres de l’Union européenne, unanimité impossible à atteindre dans un contexte d’union à 27

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-incidence-de-la-ratification-des-189142

Modification constitutionelle de 2008 !!!!

En 2008, procédure du congrès, loi constitutionnelle 2008-103 modifiant le titre XV de la constitution « de l’Union européenne ». Des transferts massifs de compétences, et donc de perte de souveraineté, sont autorisés par cette loi constitutionnelle.

source et suite :

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-incidence-de-la-ratification-des-189142


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès