• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de sls0

sur Enquête : les ondes millimétriques *G (1G à 5G) et le WIFI ... seraient TRES DANGEREUX POUR LA SANTE ???!


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 13 juin 19:32

@ Mao

Plus haut je parle d’une application de contrôle du signal network cell info. On la trouve sur google play.

Sur la page deux de l’application en données brutes il y a la puissance du signal reçu. La zone verte de réception descend à -98db. En ce moment je suis à -95db pour une puissance de 250fW. Le femto c’est 10^-15 quand même. Franchement c’est la première fois que je regardait la puissance du signal, habituellement je regardais les db. Ca m’a étonné cette sensibilité.

A 0db ça doit fait 250 x 10^-5W ou 2,5milliW.

Pour rappel le db c’est 10 x le log 10 du rapport de puissance.

Etonnament sensible la réception.

A ces fréquences ça joue sur la polarisation des molécules surtout l’eau. Ca chauffe. A 20-25GW il y a peut de pénétration, l’optimal pour la pénétration c’est le 2,5Ghz du four à micro-ondes, c’est moins énergétique que du 20Ghz mais ça pénètre.

Une histoire de tempérarure le problème. On parle de problème et de prévention à proximité de four à haute fréquence qui peuvent élever la température corporelle de 1°. 1° on approche de la zone à risque, c’est le même critère pour le travail en ambiance chaude. Pour être plus précis, pour l’ambiance chaude j’employais 0,7° comme critère d’arrêt pour l’intervention.

Micro-ondes c’est donc une inversion de polarité qui fait chauffer.

Pour les liaisons intermoléculaires ou inter-atomiques il faut monter beaucoup plus haut en fréquence pour avoir la bonne longueur d’onde de l’ordre du nm. C’est de l’UV et du X qui sont donc mutagènes.

La spectrométrie c’est regarder les fréquences absorbées par les atomes, qui dit absorbé dit énergie dissipée. Il y a de la spectro de l’infra rouge au X.

Plus de détails sur les radiations mutagènes :

http://acces.ens-lyon.fr/biotic/genetic/mutation/html/mutagen.htm

Il y a des détecteurs d’ondes mais c’est 200 à 400€, souvent il en faut plusieurs car ils ne couvrent qu’une partie du spectre, une histoire de limite coté longueur d’onde et antenne. Une application gratuite sur un smartphone c’est moins cher et en plus c’est optimisé pour la fréquence qui vous pose question.

Pour se faire une idée de puissance néfaste en UV, un indice UV de 10 c’est 0,25W/m².


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès