• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de PumTchak

sur Jean Ziegler : Pourquoi il faut détruire le capitalisme ? La dictature des oligarchies du capital financier globalisé


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

PumTchak PumTchak 26 juin 10:34

@Belenos

En effet, le communisme et le capitalisme sont des modèles économiques invasifs qui ont accaparé l’ensemble des conditions d’existence, y compris la part spirituelle de chacun.
Mais en face, le monothéisme avait calcifié toute la spiritualité, il ne restait donc plus rien quand celui-ci s’est effondré. Et laisser revenir dans une société une ou des nouvelles formes de spiritualité prend du temps.

Il y a eu des états intermédiaires, mais qui ont été emportés par les modèles matérialistes :
- Le socialisme autogestionnaire, des Proudhon, Fourier, Considérant, Owen, qui pensaient l’économie à partir d’un imaginaire de vie collective. Les phalanstères étaient assurément trop rigides, mais auraient pu aussi devenir des bases de construction de sociétés holistiques.
- Les cités ouvrières, avec le patron qui prenait en charge la vie commune des ouvriers. Rien de parfait, sans doute, mais la stigmate "paternaliste" a détruit un champ de réflexion possible à partir de ce modèle ( comme la stigmate "poujadiste" a détruit le petit commerce).

Le malheur (mais sans doute ne l’avaient-ils pas mesuré à l’époque) a été la loi Le Chapelier : les corporations étaient un existant pour réfléchir expérimentalement et avec le temps, à des formes et modèles économiques qui ne se réduisaient pas à son matérialisme, ou son utilitarisme. Je vais dire une énormité : la guerre a opposé Pétain et de Gaulle, mais ils étaient d’une époque où existait encore une pensée commune d’une politique économique et sociale avec un état garant des biens publics.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès