• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Joe Chip

sur Statue du Général souillée à Évreux le soir de la victoire de l'Algérie en finale de la CAN


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Joe Chip Joe Chip 28 juillet 2019 12:09

@Hijack ...

Vous voulez faire quoi, coller 5 ans de prison pour dégradation de statue ? Mettre l’âge de minorité pénale à 14 ans ? Qu’est-ce que ça changera ? On n’a plus affaire à la violence juvénile mais à une forme de violence politique dont on détourne le regard à défaut de vouloir ou pouvoir la combattre. 

La France ne va pas devenir une dictature simplement pour recadrer une soi-disant "minorité" d’Algériens qui refusent de s’intégrer. Le seul truc à faire est de mettre fin à l’immigration en provenance d’Algérie, histoire de pouvoir au moins contenir le problème avant que cela ne dégénère. 

Et contrairement à l’idée colportée par les Algériens (d’Algérie), le problème ne vient ni de la justice, ni de l’éducation et encore moins de la société française, mais de cette communauté haineuse qui vit dans un passé fantasmé et qui éduque ses enfants dans le ressentiment et la haine atavique du "colon français", fut-il devenu entre temps un petit prof effrayé, les condamnant ainsi à ruminer des sentiments complexes d’humiliation et d’impuissance transmis de génération en génération.

https://www.youtube.com/watch?v=5TbbV06LlP0&t=3s

Pierre Conesa :

"Le travail de la victimisation est aujourd’hui un argument de politique internationale. Si on ne se rend pas compte que les anciennes victimes peuvent devenir des bourreaux, on est toujours décalé d’une guerre". 

Tout le monde le sait, à commencer par les Algériens qui ne font rien pour transmettre l’histoire et prendre en charge cette hypermnésie pathologique, continuant de cultiver les mythes identitaires du FLN.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès