• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Mahler

sur Renaud Camus a-t-il armé idéologiquement le tueur en masse d'El Paso ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mahler 8 août 2019 11:41

@Zatara
C’est compliqué la discussion vu que vous êtes assez hors sujet et pratiquez la mauvaise foi. Partir du débat quand vous n’êtes pas d’accord avec votre adversaire ce n’est guère pertinent, surtout quand on comprend tout de travers.

"en fait vous ne savez pas lire.... au moins c’est clair ainsi... Pour la dernière fois, le peuple français, en l’état, n’a cure de la question raciale en tant que telle. Par exemple, lors de la première guerre mondiale, des journalistes ricains hallucinés de voir des soldats africains discuter, et manger à la même table que les français... Le français n’est historiquement pas raciste, ça ne l’intéresse pas. Lorsqu’il veut de l’égalité, il la veut pour tous les français quelques soient leurs origines, du moment qu’ils se sentent français et agissent comme tel." Mais c’est là que vous êtes hors sujet(et que vous pratiquez l’inversion accusatoire, plutôt vous qui ne savez pas lire et ce depuis le début), on parle du concept de grand emplacement, de son étude et son importance par certains. Vous me parlez du peuple français dans son ensemble qui n’en a que dalle à faire. Sauf certains quand l’immigration redevient trop importante et qu’il la voit où les réflexes naturels reviennent(pour ceux qui ne sont pas fichus). Pour la première guerre mondiale, ça concerne combien de français, quelle ville Paris ? Parce que ça n’existait pas à la campagne, et jamais les français dans leur immense majorité ne se seraient mariés, copulés avec des noirs. C’est d’ailleurs ce que j’ai dit plus bas dans mon commentaires, que les français admettaient les coloniaux comme français tout ça mais ça n’allait jamais plus loin. Ces coloniaux très très minoritaires en plus. Mettez à cette époque autant d’africains que maintenant, vous aurez rigolé de la réaction du peuple français.

"Grossière erreur... c’est le nerf de cette guerre qui est d’abord sémantique et psychologique... Une grosse part de l’ingénierie sociale est basé la dessus." Si on s’en fiche dans le sujet car on ne parle pas de manipulation médiatique ou autre ici, mais de l’utilisation du terme grand remplacement par une minorité de gens acquis à la cause, ce qui n’est pas le cas des grands médias de masse.

"A la base, la question de l’immigration est devenu centrale, prioritaire dans bien des sondages.... c’est ridicule de limiter l’approche de la question de l’immigration à la seul appréhension du terme GR dans le microcosme de certaines plateformes d’internet." Encore une fois ce n’est pas le sujet, MaQiavel parlait non pas de cette question prioritaire dans les sondages, mais de ceux qui ont à coeur(si je puis dire) le grand remplacement, vous vous substituez cette question au peuple français et aux dérives de l’immigration, totalement hors sujet(et après vous vous étonnez que vous ne comprenez pas mon allusion à Barres). 

"ah, ce serait une religion ou une secte... ou une niche marketing politique.... Donc le phénomène n’a aucune réalité ? Est ce que les gens qui ne connaissent pas le terme de GR n’ont pas d’avis sur l’immigration, sur le fait qu’il y a de moins en moins de blancs, voir disparition complète de blancs dans certains quartiers ? Est ce qu’ils ne se demandent pas comment cela puissent être possible ? Est ce que vous prenez tous les gens pour des cons, et les autres pour des autistes qui ne réfléchissent que dans leurs coins  ?" Et voilà vous ne comprenez décidément rien à rien. On ne parle pas ici de la réalité du concept, de ce qu’il traite ou pas, mais du concept en lui même en tant qu’objet politique, et de ce point de vue il touche une minorité de personne.... tout comme le marxisme en tant que doctrine politique et philosophique, ce n’est ni une secte ni une niche marketing, ça regroupe sur bien des points une réalité, mais qui s’intéresse à ce sujet et l’étudie ? Une minorité de personnes. Vous êtes hors sujet quand vous parlez de ceux qui ne connaissent pas ce terme mais qui ont un avis sur l’immigration, alors que depuis le départ ça concerne ce qui connaissent ce terme et qui l’emploie et qui en font un sujet politique, voir LE Sujet.

Puis tiens c’est bizarre vous vous offusquez(comme le gars de gauche morale moyen) que l’on puisse dire que quand l’immigration devient trop importante la conscience raciale resurgit au moins un minimum chez le français, nous parler de la disparition des blancs. Puisque si la question ne serait que culturelle, alors la disparition du blanc en tant que tel ne devrait pas poser de problème. Bref, incohérent. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès