• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Giordano-Bruno

sur Surpopulation écologisme oligarchie - le néo fascisme vert


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Giordano-Bruno 6 septembre 16:56

C’est toujours la même histoire qui se répète.

Au départ, un principe politique noble : ici le respect des équilibres écologiques. Mais cela peut être aussi, La démocratie, le république, le socialisme, le libéralisme, la nationalisme, etc.

L’idée politique se développe. Elle commence à susciter l’adhésion, à bénéficier d’une notoriété.

De riches manipulateurs s’en aperçoivent. Ils s’emparent de la notion. Ils prétendent en être les meilleurs défenseurs. Ils disposent d’imposants moyens financiers pour convaincre une partie substantielle de leur auditoire. Ils évincent les défenseurs authentiques de l’idée, disposant de moins de moyens. Puis ils déforment l’idée. Ils la tordent pour lui faire dire tout et n’importe quoi. Ils vont jusqu’à défendre en son nom des actions parfaitement contraire à son sens originel. Les actions qui devraient découler naturellement de ce sens originel sont quasi inexistantes.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès