• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Nigari

sur DUTROUX : Karl Zéro met les pieds dans le plat en parlant du réseau sur le plateau de France 5


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nigari Nigari 18 octobre 16:57

@ahtupic
Communiqué de Laurent Louis sur Facebook :

Consternant de lire ça ! Je suis révolté surtout venant d’un avocat des victimes. Si Dutroux est toujours là à parler des réseaux, 23 ans après, ce n’est pas une tactique mais bien une réalité. Le problème, c’est que personne ne veut l’écouter au niveau de la justice. Tous les acteurs de cette affaire ne sont pas intervenus par hasard. Tous, souvent issus de la franc-maçonnerie, ils ont voulu défendre la thèse du prédateur isolé.

En 2014, Dutroux m’avait envoyé un courrier dans lequel il accusait certaines personnalités du PS, avec Michel Nihoul - qui a échappé comme par hasard à la prison lors du procès d’Arlon- d’être les têtes pensantes d’un réseau au sein duquel son rôle consistait à enlever des enfants, à les séquestrer et à les "conditionner" pour servir d’esclaves sexuels bien dociles.

Ce qui est édifiant, et qui devrait sauter aux yeux de tout le monde, c’est que seul Dutroux est encore en prison. Peut-être pas parce qu’il est pire que les autres mais certainement parce qu’il est le seul à vouloir balancer les réseaux.

Martin et Lelièvre - qui ont livré Julie et Mélissa à leurs bourreaux lors d’une incarcération de Dutroux pour vol - ont préféré affirmer que Dutroux était un prédateur isolé et ils ont bénéficié des largesses de la justice. Martin a ainsi élu domicile chez un ancien juge avant de réussir ses études de droit aux frais du contribuable. Bien de braves ex-détenus aimeraient bénéficier de la même sollicitude...

Sans oublier que celui qui ose encore aujourd’hui parler des réseaux pédophiles se fait immédiatement traiter de fou en Belgique pour mieux masquer une réalité que les puissants ne veulent pas laisser paraître.

Dutroux, lui, continue de vouloir parler des réseaux et tout le traitement médiatique de son éventuelle libération conditionnelle n’a pour but que de raviver la haine du peuple à son égard. Pourquoi ? Simplement parce que je crois que Dutroux ne sortira jamais vivant de la prison de Nivelles. La mort de Dutroux dans un tel contexte serait parfaite. Les gens, énervés par les récits médiatiques de son éventuelle libération, ne pourraient que se réjouir de la mort de ce monstre qui entraînera ainsi dans sa tombe les secrets des réseaux pédophiles belges.

L’avenir nous dira si j’avais raison...



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès