• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de quijote

sur Rennes : violence des antifas, une indulgence coupable ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

quijote 29 novembre 21:13

@sls0

Crétins de gauchistes... Chiasse mentale un jour, chiasse mentale toujours ! Pas vrai, ami 0 ? Ouais, c’est de toi que je parle. Obligé de me connecter pour rétablir certaines vérités. Pfff... C’est vrai que voir la réalité, c’est pas votre fort, hein ? Tu portes des lunettes ?

En France, il y a des lois écrites et des lois tacites. Parmi les lois tacites dans notre belle démocratie, notre belle république, il y a celles-ci :

Si tu es de droite ( c’est-à-dire "d’extrême-droite", "fasciste", voire "nazi" ; bref, un salaud, un ennemi du Bien ), il t’est strictement interdit de te livrer à quelque violence que ce soit. Car ta violence serait la violence du salaud que tu es. Et cette violence-là est interdite. Strictement !

En revanche, si tu es de gauche ou d’extrême-gauche ( c’est-à-dire "quelqu’un de bien", tu penses... comme toi ! ), ta violence est légitime. T’as bien le droit ! Tu défends le "Bien" ! T’es pas sur le mur des cons, toi... Car la justice française, elle sait où est le Bien. Comme toi, ami 0 !

D’où le "salaud" Esteban Morillo ( authentique prolo, juste pour dire... ) en prison. Pour avoir osé se défendre ( quel fumier ! ) contre "le militant du Bien" Clément Méric ( fils de prof de fac, si je me souviens bien : profil type de l’antifa, c’est-à-dire fils de haut-fonctionnaire ), aujourd’hui martyr de la cause...

ami 0, t’es vraiment dans le camp du Bien, toi. Dans tous les bons coups ! Chiasse mentale vaincra !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès