• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Super Cochon

sur Selon Nicolas Turquois (député MoDem), « Mila aurait reçu les mêmes menaces si elle avait tenu les mêmes propos contre la religion catholique »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Super Cochon 27 janvier 17:49

@CLOJAC
.
Il y a la propagande mensongère des vainqueurs , et il y a les faits historiques !
.

Le 5 juin, Le président du Conseil Paul Reynaud a nommé de Gaulle sous-secrétaire d’Etat à la guerre. Reynaud projette de créer un gouvernement français en exil et charge de Gaulle de préparer le terrain à Londres.
.


    "De Gaulle débarque pour la première fois à Londres le 9 juin. Mission officielle : obtenir de Winston Churchill que celui-ci envoie en France les escadrilles de la R.A.F. basées en Angleterre qui font cruellement défaut sur le front. Churchill refuse. A sa grande surprise, il voit de Gaulle faire demi tour au moment de quitter son bureau, se retourner, et venir lui murmurer : "Je crois que vous avez tout à fait raison". .......... (Winston Churchill. Mémoires de guerre. Ed Plon)
.


       De retour d’une mission à Londres le 16 juin, de Gaulle apprend que Paul Reynaud a démissionné. Il est remplacé par le Maréchal Pétain. De Gaulle n’est pas dans le nouveau gouvernement ; il n’est plus sous-secrétaire d’Etat. ........ "C’est bon, ils ne veulent pas de moi ! Dans ces conditions, je fous le camp à Londres" ....... (Cité par Alfred Fabre Luce, Le plus illustre des Français, Ed. Julliard).
.


      Le 17 juin, il repart à Londres avec Edward Louis Spears, envoyé spécial de Churchill, qui n’a pas réussi à convaincre Reynaud et Mandel de rejoindre Londres.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès