• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de gaijin

sur Dr Muriel Salmona sur l'AMNÉSIE TRAUMATIQUE et le manque de formation des professionnels Psy


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

gaijin gaijin 14 février 10:08

@sls0
les miennes c’est mon expérience pratique ...
la question de l’age par exemple : il est évident que plus un enfant est jeune moins il a de chances de se faire agresser en dehors de son cercle familial et inversement vu que s’il a un pédophile dans son entourage il a plus de chance de se faire agresser plus jeune ( ceci étant a pondérer par le fait que certains pédophiles ne sont attirés que par des enfants dans une fourchette précise )
les chiffres sont les chiffres mais leur interprétation peut être biaisée ...
moi je travaille au niveau structurel du psychisme et je vous garanti que moins la victime est mature plus le phénomène est important ( globalement , il y a toujours des exceptions ) moins la victime est mature plus également d’éventuels symptômes vont se manifester de manière physique sous la forme d’une pathologie et ne jamais être analysés en tant que spt ...la variation du psychisme étant ensuite considérée comme consécutive a la maladie, le temps permettant d’ enkyster la mémoire
la question de la quantité d’amnésies dissociatives est directement liée a la capacité de les détecter ( il faut dissocier ici les vraies amnésies dissociatives des amnésies partielles ou la mémoire du fait demeure mais ou la mémoire émotionnelle est bloquée ). mon travail me permet de détecter l’état de spt aussi précisément qu’une radio permet de voir une fracture, il ne m’est pas toujours possible d’en analyser les causes mais le plus souvent ( et il n’y a pas de faux positifs ou d’induction chez moi vu que je ne parle pas a mes clients, la remontée des souvenirs si elle se fait se fait de manière spontanée ). ce que je constate c’est que bien des personnes sont en état de spt n’en savent rien, n’en sauront probablement jamais rien et ne seront donc jamais dans les chiffres
les chiffres c’est les chiffres mais la manière de les obtenir change les chiffres ....
la valeur d’une méta analyse n’augmente pas en proportion du nombre de données ( confusion entre le quantitatif et le qualitatif )


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès