• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Djam

sur Le professeur Jean-Bernard Fourtillan interné en hôpital psychiatrique contre son gré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 11 décembre 2020 20:50

@bubu12

Une fois de plus bubu vous venez affirmer ici des faits que visiblement vous ne connaissez nullement. 

Car, SI, on peut enfermer quelqu’un "comme ça". Une amie très proche l’a été "comme ça". Elle fut ni plus ni moins embarquée directement en institut psychiatrique parce qu’elle était "sous anti dépresseur" et qu’elle allait pas très bien.

Elle fut dépouillée de tous ses papiers, de ses affaires personnelles et consignée dans une chambre à fenêtre unique avec ouverture bloquée. 24h sur 24 sous surveillance médicale, laquelle se manifeste par une ingurgitation obligatoire de tas de chimie censée "aider" la dépressive. Oui, comme dans "Vol au-dessus d’un nid de coucou !".

Elle végéta dans cet endroit sordide pendant un an jusqu’au jour où elle a réussi à se faire prêter en loucedé un portable avec lequel elle m’appela. J’ai su alors où elle était (je n’avais plus aucun signe d’elle). Je l’ai visitée, j’ai négocié avec les toubibs qui voulaient la garder sans donner de date de libération. 

On s’est battu pendant des semaines, on a du prendre une avocate pour faire valoir ses droits... et lorsqu’après des mois de bataille, elle pu sortir, il lui a fallu encore plusieurs mois avant de pouvoir récupérer le droit d’avoir une CB et tirer un peu de pognon.

Alors oui, monsieur, OUI ON PEUT ETRE EMBARQUE "COMME ÇA" DANS CE PAYS ! Taisez-vous quand vous ne connaissez pas personnellement un problème smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès