• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Joe Chip

sur FLORIAN PHILIPPOT : Ce qui se cache derrière la « Collectivité Européenne d'Alsace » ...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Joe Chip Joe Chip 5 janvier 22:04

@Sentero

Philippot incarne la déchéance du souverainisme en France, passé en 20 ans d’alternative politique sérieuse à "l’Europe de Maastricht ", représentée par des personnages comme Chevènement et Séguin, à niche politique pour affiliés sectaires (Rougeyron) et désaffiliés en tout genre (losers de la politique française, dissidents, soraliens, etc.). C’est vrai qu’il est tombé assez bas dans un registre digne d’un tabloïd, mais n’ayant plus de mandat électoral européen ou national il n’a plus vraiment le choix à part râcler les vieux fonds de pot sur le net en tapant sur les "boches".

Au-delà il incarne aussi la décrépitude des élites administratives françaises. Voilà un type qui est passé par l’ENA et dont l’expérience professionnelle se résume à un passage par un institut de sondage (d’où son obsession pour les sondages bidons) et par l’inspection générale de l’administration. D’ailleurs c’est sa seule proposition politique, remettre de l’Etat et de l’administration partout.

Comme tous les hauts-fonctionnaires, sans trop oser le dire, Philippot a une vision paternaliste et condescendante des Français, considérés au mieux comme des grands enfants qui seraient incapable de s’organiser ou de se conduire. Cela se reflète dans sa vision démagogique et ringarde de la politique. 

Et comme tout haut-fonctionnaire qui se respecte, Philippot visiblement se surestime. Son passage par le FN a fait un temps illusion mais on voit qu’en dehors d’une structure politique historique conduite par une vraie personnalité dotée d’un charisme (MLP, quelque soit ses défauts, est une femme politique) il n’est arrivé à rien. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès