• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Tchakpoum

sur Pierre Hillard sur la monnaie mondiale en devenir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tchakpoum Tchakpoum 27 janvier 10:46

@Qaspard Delanuit

Personne ne prétend le contraire.

Si, comme je l’ai expliqué avec mon post précédant à Gollum.

il est logique que des consciences avisées cherchent des solutions au niveau international
Oui. Il y a des enjeux mondiaux qui n’existaient pas après-guerre, comme l’écologie, la course à l’armement nucléaire (la presque totalité des pays n’ont pas d’armes nucléaires, leur intérêt est le désarmement général), l’épuisement des ressources, etc... Il est normal que le droit international s’en préoccupe et que les pays mutualisent les moyens d’informations et d’actions. L’instance est l’ONU. C’est autre chose si une gouvernance, ou un gouvernement mondial décide à la place des états.

On a en réel la gestion de la pandémie, comme exemple. Pour l’otanie, en tout cas les processus de décision émanent pour une bonne part d’une gouvernance générale. Les multinationales sont fortement présentes pour orienter les types de traitements (le tout vaccin contre la réutilisation des médicaments existants). L’oligarchie accompagne les multinationales pour préconiser aux états les actions nécessaires (OMS financé pour le principal par Bill Gates, engagé mondialement sur des actions sanitaires, le Forum Économique Mondial candidat pour décider les solutions post-épidémiques à la planète). L’UE décide des vaccins et du passeport sanitaire pour les états nations, en concertation avec des organisations internationales et des lobbies qui ne sont pas clairement reconnus par l’ONU. Il y a donc chevauchement, pour les gestion de la pandémie, entre une instance de veille sanitaire et d’informations, la raison d’être de l’OMS et une gouvernance en tout cas otanienne des états-nations. La France prend ses ordres constamment depuis l’UE et l’OMS pour son action prophylactique. Elle n’exerce plus de souveraineté propre, comme le font la Chine, la Russie, le Maroc, le Vietnam et encore la plupart des pays de la planète.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès