• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de ZardoZ

sur La face cachée de Rémy Daillet-Wiedemann : révolutionnaire ou faux dissident ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ZardoZ ZardoZ 12 février 19:15

@sls0

Perso, ça fait un moment déjà que je le connais.

Il faut lire sa bio, un type atypique avec pas mal de charisme.

Il est le fils de Jean-Marie Daillet qui fut député centriste de 1973 à 1993.

En 1991 il part combattre en Croatie avec son frère lors de la guerre de Yougoslavie en tant que combattant volontaire.

Le 4 octobre 2008, Rémy Daillet-Wiedemann bat la liste de Jean-Bernard Castex (par ailleurs maire de Blajan) et devient président de la branche Haute-Garonne du MoDem.

Le 19 janvier 2009, il entame une grève du froid d’un mois pour protester contre la délocalisation d’une entreprise, Molex (américaine), qui abandonnait les salariés français de Villemur-sur-Tarn (31)

Suite aux élections régionales de mars 2010, Rémy Daillet-Wiedemann est exclu du Mouvement Démocrate au prétexte d’avoir enregistré des débats. Le tribunal de Paris annulera finalement les décisions prises à son encontre.

Il est actuellement le président de l’association l’École à la Maison.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès