• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de sls0

sur Cheikh Anta Diop : l'hommage de l'égyptologue Coovi Gomez et de l'artiste Poundo


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sls0 sls0 9 mars 14:28

Cheikh Anta Diop en son temps a levé la tutelle idéologique occidentale qui pesait alors sur l’Afrique. Il avait raison à l’époque.

Certains de ses arguments sont assez légers coté égyptologie. Le monde noir égyptien c’était la Nubie qui a eu une influence mais pas au point de faire une Egypte noir. En Egypte c’est pas trop typé scandinave c’est vrai mais c’est pas black non plus. C’est typé égyptien.

C’est vrai qu’il y a eu de grands royaumes voir des empires très en avance en Afrique, les traces ne manquent pas sauf que l’on a tendance à pas trop s’y intéresser car noir.

Dans les manuscrits de Tombouctou il y a des traités d’astronomie et de mathématique pas piqué des vers.

L’adjami était une écriture commune qui allait de l’Afrique de l’ouest à l’Afrique de l’est en passant par le Tchad.


Le problème de l’Afrique c’est qu’ils ne connaissaient pas la poudre, ça leur a été culturellement fatal, ça fait longtemps que l’on sait qu’un bonne exploitation d’un pays voir d’un continent c’est mieux avec le chaos.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès