• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de ezechiel

sur Julien Rochedy : Dieu ou Nietzsche ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ezechiel ezechiel 6 avril 11:19

"Pourquoi le peuple français continue-t-il de subir ce qu’il déteste au fond de lui ? Pour la simple et bonne raison que les français ne s’aiment pas. Le mal français moderne : la haine de soi !"

La république, ça repose sur du vide. Liberté, Égalité, Fraternité, sont des mots vides de sens derrière lesquels on peut mettre ce qu’on veut, et surtout justifier la république universelle, la gouvernance mondiale, qui implique de détruire l’identité, la culture et le savoir-vivre français.
La civilisation européenne qui depuis des siècles s’est construite sur le sacré, l’humilité, la contemplation, le sens du sacrifice, la recherche de la justice et de la vérité, l’Incarnation du souverain en son Peuple et en son terroir, a été lentement et progressivement détruite par la secte maçonnique républicaine pour la remplacer par Mammon, le Dieu argent de Babylone.

Le président Macron méprise la France et les Français, en expliquant dans ses meetings « qu’il n’y a pas de culture française », « l’art français, je ne l’ai jamais vu ».Pour lui et pour toute une bande de profiteurs, de banquiers et d’industriels, ce pays n’est qu’une gigantesque entreprise qui ne sert qu’à faire de l’argent (économie, croissance, bénéfices, etc...), destinée à devenir à terme une succursale de l’oligarchie mondialiste prônant une immigration de masse pour satisfaire les besoins du capitalisme, détruisant l’harmonie et l’identité culturelle, cultuelle, morale et ethnique du pays.

Il n’y a pas de direction, pas de repères dans la république, ses militants sont incapables de discerner l’héritage catholique de la France et préfèrent par exemple magnifier l’Islam, une religion étrangère, incompatible avec notre mode de vie et notre culture.

La république n’a rien de spécifiquement français, son logo maçonnique : « Liberté, Égalité, Fraternité », s’applique aussi bien à la France, qu’aux USA, au Venezuela, au Burundi ou au Bangladesh.
Dans les 17 articles de la célèbre « déclaration des droits de l’homme et du citoyen » de 1789, il n’est nulle part fait mention de la France ou de l’identité du peuple français. C’est une déclaration internationaliste, qui annonce les prémisses de la fondation de la république universelle telle qu’ont voulu la mettre en place Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron qui nécessite la glorification de l’Autre et le brassage multiculturel.
D’où la justification de l’élimination de la monarchie de droit divin existant depuis Clovis liant le Roi et son peuple, la promotion du multiculturalisme, du métissage, du vivre-ensemble et de l’immigration de masse, une politique assumée de tiers-mondisation du pays. Nous sommes tous égaux sur la planète, pourquoi un Algérien, un Pakistanais ou un Malien n’aurait-il pas le droit de s’installer en France de son plein gré ?
La république contenait déjà dans ses germes, la fin de la France.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès