• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Conférençovore

sur Avril 2021 : Où en est l'épidémie de Covid-19 ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Conférençovore Conférençovore 20 avril 14:28

@Tchakpoum
"vous perdez votre capacité à prendre des informations contradictions en l’état, car elles sont détenues soit pas les pros ou les anti Macron, avec tout la façon de penser qui va avec."

Je ne crois pas. Ceci (la crise covid sur le plan sanitaire*) n’est pas un sujet politique en soi : il est exploité politiquement mais c’est un autre pb. Je pense que nous sommes nombreux à tenter de l’appréhender de manière rationnelle. Ce n’est pas évident car la politique menée (et surtout la communication derrière) est basée sur la peur et plus largement l’émotion (dans un autre genre, cela rappelle la fameuse sortie de Castaner sur la manif du gang malien Traoré au cours de laquelle le sinistre de l’intérieur avait expliqué que l’émotion devait parfois supplanter le droit....). Comme un certain nbre de gens, n’étant pas trop exposé aux médias de masse (un peu par la radio), je suis peut-être moins exposé à cette polarisation. Il y a aussi le fait que je regarde ce qui se passe dans d’autres pays, que je diversifie les sources (même si le sujet ne m’intéresse pas trop en réalité).
A la fin, je me dis que, comme pour chaque sujet et surtout un complexe comme celui-ci où je n’ai pas les compétences pour en juger, il est rarissime que quelqu’un détienne à lui-seul la vérité.
Ce que je sais en revanche, parce que je l’observe directement, c’est que la casse sociale est terrible. J’ai par exemple un site de stockage de véhicules neufs pas très loin de chez moi (en rase campagne). C’est un immense parking où une entreprise de logistique stocke des véhicules neufs de toutes marques avant qu’ils ne soient envoyés chez les concessionnaires ou vendus directement aux collectivités quand c’est le cas. L’année dernière, ce parking a tellement débordé qu’ils ont du emprunter le terrain d’une autre entreprise juste de l’autre côté de la route et grillager à la hâte le tout pour sécuriser les lieux. L’espace de stockage a quasiment doublé. Normal : -25% de ventes de véhicules l’année dernière.
Comme tout le monde, je vois des restaurants au bord de la faillite. Les cafés de village encaissent bien parce que ce sont de vieilles affaires familiales et qu’il n’y a plus de chromes à rembourser mais des petits commerces récents ne se relèveront pas (sans parler de certains sites touristiques, campings, salles de concert, etc.). Un bilan, un compte d’exploitation, je maîtrise. Les études scientifiques, je sais les lire par ma formation mais pour interpréter certains résultats et en tirer des conclusions, c’est une autre histoire. Or j’ai un peu l’impression que, comme pour le foot où il y a 66 millions de sélectionneurs, il y a désormais 66 millions de virologues avec le club des fans de Raoult qui affrontent les ultras de Véran et cie dans un match truqué où le perdant sera inéluctablement le Français moyen bossant dans le privé. 

* il y a la question du covid économique (ses conséquences), la question du covid social (nos relations humaines ont été profondément bouleversées), etc


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès