• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Conférençovore

sur Civilisation occidentale, fin de partie ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Conférençovore Conférençovore 21 avril 06:47

Toujours amusant de voir un adepte de la secte islamique tenter de déboulonner une civilisation occidentale dans laquelle il est bien content de vivre et à laquelle il doit absolument tout (jusqu’à l’ordi ou ce site sur lequel il publie) à partir de critiques venant d’elle-même et, qui plus est, de ce qui est convenu d’appeler l’ED qui a parfaitement cerné, entre autres, la problématique islamique.

Hélas, notre auteur oublie que l’Occident, lui, est capable de regarder en face sa propre réalité, ses failles et même sa relative décadence ("relative" car PJ Watson oublie aussi les réussites, les initiatives qui vont dans le bon sens qu’est celui d’une rationalisation : la conscience écologique, comme tout le reste, n’est pas née dans un pays du 1/3 monde par exemple), contrairement à sa société d’origine qui est d’une hypocrisie sans nom. Les plus gros consommateurs de cul sont les pays adeptes de son culte. Et puis qu’est-ce qui peut bien exister de plus décadent qu’un prince arabe qui pète dans la soie. Tout ce dont ces gens jouissent, leurs belles voitures, leurs villas somptueuses, leurs avions, yachts, leur technologie, leurs pistes de ski artificielles en plein désert, leurs grattes-ciel, absolument tout ce qu’ils ont sont des inventions nées en Occident ou des productions de l’Extrême-Orient. Ces pays d’esclavagistes ne reposent que sur des ressources, ressources que nous leur avons permis d’exploiter. Seuls, ils seraient encore dans les tentes à boire de l’urine de dromadaire. 

Alors oui, il y a clairement une faillite morale et quantité de problèmes dont l’abrutissement et la démoralisation des masses (et surtout des jeunes avec un affaissement du QI absolument effarante  mais là aussi, il faut se demander pourquoi...) sont préoccupants mais d’une, ce n’est pas non plus une généralité, de deux le fait que l’on soit capable de s’en rendre compte est un début de réponse, de trois, si je pense qu’une partie de la pop occidentale va s’effondrer, ce ne sera pas le cas de l’intégralité. C’est sans doute même un mal nécessaire. Bref, l’auteur serait bien inspiré de plutôt s’inquiéter de l’instabilité de son probable pays d’origine maghrébin : l’Algérie, par exemple, pays incapable de se développer malgré sa manne saharienne (cadeau fabuleux de la France) est un cas particulièrement préoccupant mais c’est également le cas de la Tunisie, du Maroc, de la Turquie (sans même parler des pays d’Afrique sub-saharienne ou du sous-continent indien).


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès