• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Hijack ...

sur Le grand remplacement - Renaud Camus chez Bercoff (Sud Radio)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hijack ... Hijack ... 6 mai 16:30

@yoananda2

Je réponds à ta seule première ligne, pour ceux qui se posent cette question, de savoir qui a créé quoi en Algérie  :
.

La France a construit beaucoup d’infrastructures à Alger, Oran etc … mais uniquement pour elle-même, que l’Algérie existait déjà depuis très longtemps, si le nom "Algérie" a été donné par la France … ce nom vient de Alger, le nom "Alger" dérive du catalan Aljer, lui-même tiré de Djezaïr, nom donné par Bologhine ibn Ziri, fondateur de la dynastie berbère des Zirides, lorsqu’il bâtit la ville en 960 sur les ruines de l’ancienne ville au nom romain Icosium, Djaza’ir Beni Mezghenna … soit, Dzaïr pour Alger et El Djazaïr pour Algérie.

.

Les constructions des routes, des immeubles contemporains, des ponts etc … sont une chose, mais l’âme d’un pays en est une autre. La France a une âme, qui n’a rien à voir avec les dégâts architecturaux actuels (que je ne compare aucunement avec les très belles constructions françaises d’Algérie).

L’histoire de l’Algérie s’insère dans l’histoire plus large du Maghreb et remonte à des millénaires. Dans l’Antiquité, le territoire algérien connaît la formations des royaumes numides avant de passer sous la domination partielle

.

L’histoire de l’Algérie s’insère dans l’histoire plus large du Maghreb et remonte à des millénaires. Dans l’Antiquité , le territoire algérien connaît la formation des royaumes numides avant de passer sous la domination partielle des Romains, des Vandales, des Byzantins et des principautés berbères indépendantes, des Romains, des Vandales, des Byzantins et des principautés berbères indépendantes.

.
Par exemple :
.

Plage et enceinte de la ville d’Alger juste avant la colonisation …
.

Vieil Alger, XVème siècle …
.
Époque où l’Algérie, sans hydrocarbures, se débrouillait plutôt bien et offrait du bonheur. Ce bonheur, elle ne se contentait pas de l’offrir à ses enfants. L’étranger qui s’y aventurait finissait
 toujours par y rester et à s’y faire adopter … disaient les étrangers de passage. Bcp de pays interdisaient à leurs navires de naviguer autour de l’Algérie ... bcp de marins y sont restés définitivement, dont bcp de lointains descendants existent tjrs dans ce pays.



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès