• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Norman Bates

sur Zemmour : il y va (tribune libre)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Norman Bates Norman Bates 9 mai 12:18

Comparé aux pontes industrielles du joufflu incontinent textuel mac-hac, ou celles de Sa Nombrilissime Suffisance qui se contente du replay TNT sans valeur ajoutée, il y a ici un vrai travail rédactionnel bien étayé avec l’expression d’une opinion...

Je déplore juste l’absence d’une donnée fondamentale dans cette analyse, à savoir ma candidature, mais peu importe...

La tambouille électoraliste n’est qu’un jeu d’artifices pour ceux qui ne sont pas encore vaccinés face à cette pitrerie "démocratique" et "républicaine"...

Il apparaît clairement que Moïse (de l’écurie Bolloré-Rothschild) est la roue de secours du poulain Macron (écurie Rothschild) face au "danger" (défense de rire.. !) de la pouliche Marine (écurie Le Pen dédiabolisée jusqu’à l’os..)

Si on part du postulat que le clivage "droite/gauche" (avec ses "extrêmes") est de la poudre aux yeux destiné à leurrer le mouton votant et que le vrai clivage se situe entre l’extrême-mondialisme et le nationalisme, ce dernier étant débarrassé de ses clichés style guerre, haine, mais porté par une dynamique de rassemblement...où peut-on placer Moïse.. ? en habile stratège nationaliste (ou "patriote", mais ce n’est pas pareil, hein..) capable de duper ses employeurs et sponsors.. ?

Bolloré, Rothschild et toute la clique repue allaitent celui qui va scier la branche sur laquelle ils s’engraissent tranquillou.. ? croire en la candeur d’autrui n’est pas sans péril...

Je vais plus loin : pourquoi la sphère natio, ou "dissidente", réellement attachée à l’idéal d’une France libre et souveraine, perd t-elle tous ses combats.. ?

Réponse : parce qu’elle est bête à bouffer du foin, à bouffer n’importe quel bout de gras envoyé dans sa gamelle, à se laisser gruger avec une régularité de métronome...Moïse n’est ni le premier ni le dernier exemple d’infiltration, de dévoiement, de manipulation qui divise et enraye la machine...un discours virulent, quelques flatteries sur des symboles bien identifiés, la désignation d’un ennemi à abattre, et voilà l’ami de Netanyahou adopté...il est des nôôôôôtres.. !!!

Les médias aux ordres, naguère, en firent des tonnes sur le "double discours" prêté à Tariq Ramadan...pourquoi sont-ils d’une discrétion de violette sur celui, carrément flagrant, de Moïse.. ? pourquoi n’est-il jamais soumis à ces questions dérangeantes qui demeurent dans la confidentialité de quelques auteurs et activistes boycottés par ces mêmes médias.. ?

Très sincèrement, et sans nul esprit polémique, j’hallucine de constater à quel point cette stratégie grosse comme une maison fonctionne dans "nos" milieux où, heureusement, il existe une frange conséquente de gens lucides pour qui ceux qui succombent à l’imposture Moïse sont des imbéciles ou des complices...

Ce n’est même plus une machine à perdre, c’est une machine à ne pas exister, à ne plus avoir voix au chapitre sur l’avenir et le destin de la France, rôle que "nous" déléguons à ceux qui combattent la France...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès