• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Conférençovore

sur La presse féministe s'acharne sur une association, SOS Maman


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Conférençovore Conférençovore 11 juin 18:11

@Pangolovitch
C’est une question qui dépasse les clivages politiques. A titre personnel je n’ai jamais compris comment on pouvait être aussi léger à ce sujet alors que celui-ci est tout bonnement celui de la vie et qu’en toute logique, un maximum d’informations devraient pouvoir être accessibles aux femmes confrontées à cette décision. Or on sait que ce n’est pas le cas, que les sites qui évoquent des alternatives sont réprimées, que dès que l’on évoque ce sujet, la plupart des gens détournent le regard ou bien accusent ceux de l’évoquer d’être d’affreux réacs. 
On ne peut pas non plus passer sous silence certaines réalités telles que la suivante : en 2016, en France, 35,31% des femmes qui ont eu recours à un avortement avaient déjà avorté au moins une fois dans leur vie, un chiffre en nette augmentation depuis 1990, où elles n’était que 21,37%. Cette seule donnée pose la question de la responsabilité individuelle, des moyens de contraceptions, etc.

"Surtout que généralement les femmes qui avortent ne sont logiquement pas de droite mais de gauche."

Pourquoi "logiquement" ? Il existe des stats à ce sujet ou bien est-ce simplement une stat balancée en l’air ? 

" Donc les "bébés" en question auraient de grandes chances d’être de futurs gauchistes "

Le monde de la culture, l’éduc nat, les journalopes étant de manière écrasante de gauche, ils jouent probablement un rôle probablement bien plus délétère que les milieux familiaux dans le processus de gauchisation des esprits des plus jeunes... 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès