• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Le Glaude

sur Hommage au Pr Montagnier


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Le Glaude Le Glaude 11 février 18:21

.

information IMPORTANTE

.
.
Après injections ...... AUGMENTATION de 1048 % des Pathologies du Système Nerveux chez les Militaires en 2021

.
.
Le sénateur Ron Johnson a envoyé une lettre au secrétaire à la défense Lloyd Austin, le 1er février 2022. Il y souligne l’augmentation spectaculaire des événements indésirables signalés dans la base de données épidémiologiques médicales de la défense (DMED) après le déploiement des vaccins dans l’armée – 93 % des militaires sont vaccinés contre le covid-19. Cette base de données montre une augmentation de 1048 % des pathologies du système nerveux chez les militaires en 2021, par rapport à la moyenne des cinq années précédentes.

.

De plus, les données officielles révèlent que, à nombre égal de doses administrées, les vaccins covid-19 sont 49 fois plus mortels que les vaccins contre la grippe. Les médecins militaires sont environ 40 % à être conscients de ce qui se passe, mais ont l’ordre de se taire.

.

La base de données de l’armée est très fiable

.

Les données originales de l’armée (DMED) semblent très fiables. Contrairement au VAERS (le système de surveillance passive provenant de multiples sources et relevant les effets indésirables), la base de données de l’Armée (DMED) est entièrement déclarée, tous les rapports proviennent de prestataires de soins de santé. En bref, si les vaccins sont sûrs, comment expliquer les données DMED ? Par exemple, vous ne pouvez pas attribuer l’augmentation des événements en 2021 au covid, puisque le total d’événements hospitaliers a diminué en 2020 (par rapport à 2019) dans les résultats originaux et corrigés.

.

Explosion d’hypertension et de maladies du système nerveux

.

Les vaccins Covid-19 ont provoqué une augmentation de 1048 % des maladies du système nerveux chez les militaires en 2021 par rapport à la moyenne des cinq années précédentes, selon la base de données officielle du gouvernement américain. En 2021, les taux d’hypertension ont augmenté de 21 fois par rapport à la moyenne.

.

Le bug le plus étonnant de l’histoire de l’informatique

.

L’Armée a contesté ses propres résultats en affirmant que les déclarations de maladies de 2016 à 2020 étaient moins nombreuses qu’en réalité. Or les symptômes non associés aux vaccins n’étaient pas nombreux en 2021, pourquoi seuls ceux liés au vaccin ont été élevés en 2021 ? Comment un bug informatique pourrait-il n’affecter que les symptômes associés au vaccin covid ?

.

Omerta : les effets secondaires des vaccins sont peu déclarés

.

Un médecin militaire a confirmé l’incidence élevée des événements causés par les vaccins dans sa pratique. Il est responsable de milliers de membres de l’armée et a compté des dizaines de lésions importantes dues aux vaccins qui doivent être signalées au VAERS (la plupart d’entre elles n’ont pas été signalées). Près d’un soldat sur 100 souffre à cause d’un vaccin, parfois très gravement. Il faut noter que les soldats sont des durs à cuire et ne veulent rien inscrire dans leur dossier médical qui pourrait limiter leurs responsabilités. Beaucoup ne signalent tout simplement pas les symptômes graves. Ainsi, le taux de 0,75 % d’effets délétères dus au vaccin est probablement sous-estimé. De plus il s’agit d’une population jeune et en très bonne santé.

.

Ce médecin n’a signalé presque aucun effet secondaire au VAERS en presque vingt ans. L’augmentation du taux d’événements indésirables à signaler pour ces vaccins est donc bien supérieure. D’ailleurs d’autres médecins, qui ont des cabinets plus importants, font état de taux élevés allant de 600 à plus de 20 000 pour les vaccins de cette année.

.

En bref, le nombre de déclarations d’événements indésirables liés à ces vaccins est hors normes par rapport aux autres vaccins. Cela suggère que la multiplication par 30 du taux de rapports d’événements indésirables dans le VAERS est due au fait que le vaccin est dangereux, et non à un biais dans les rapports. Cela suggère également que le VAERS est dix fois moins déclaré cette année que les autres années.

.

.
https://lemediaen442.fr/la-vaccination-covid-a-multiplie-par-dix-les-pathologies-dans-larmee-americaine/


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès