• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de jjwaDal

sur UKRAINE vs RUSSIE : analyse des forces en présence et des options tactiques (Xavier Tytelman)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jjwaDal 15 février 19:03

Jamais les USA n’accepteraient des missile russes à Cuba qui n’a aucune frontière commune avec les USA. Et il faudrait que la Russie accepte qu’un voisin avec lequel elle a une frontière commune soit une tête de pont de l’OTAN et crée un rideau "défensif" sous le nez des russes à 7min de vol de moscou pour les missiles les pus rapides ?

On peut penser que si l’Ukraine refuse d’être une zone tampon entre l’OTAN et la Russie, les russes feront en sorte de créer cette zone dans l’est de l’Ukraine ou chercheront la réciprocité en installant des missiles aussi proches que possible des USA.

La Russie ne peut physiquement pas empêcher l’ouest de l’Ukraine d’entrer dans l’OTAN (c’est son souhait), mais si la partie est de l’Ukraine devenait annexée par la Russie il serait bon de se souvenir que toute attaque sur territoire russe (pour Moscou) est éligible à une frappe nucléaire (la doctrine russe).

Qui est prêt à une salve nucléaire russe s’ils doivent se résoudre à le faire ?

Qui veut un cataclysme planétaire pour "sauver Kiev" ?

En général dans un "jeu de con", gagner est un mauvais signe de santé mentale, mais on oublie souvent que tout le monde perd à y participer.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès