• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Djam

sur HEGEL - Le sens de l'histoire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 6 mai 00:06

@jack Mandon

Je crois bien que pour ce soir je vais avant retenir de votre longue et poétique réponse le goût des exercices un peu spartiates que vous pratiquez... si je vous ai bien lu !

Je pratique quelque chose de similaire mais en fin de journée, dans un square oublié des hommes mais pas des adventices qui tentent en cette saison de noyer les quelques matériels d’entraînement sportif dans leur exubérance printanière.

Proust a écrit (entre autres pensées aiguisées) : "il faut vivre sa vie et non pas la rêver, bien que la rêver soit aussi la vivre". J’ai la faiblesse de trouver cette remarque pertinente et je l’ai adoptée sous forme d’un Carpe Diem à mes modestes mesures.

Aimant et pratiquant discrètement la poésie, ce sont in fine les haïkus qui m’apparaissent comme le summum de la simplicité alors même qu’ils s’avèrent terriblement difficiles à écrire quand on s’y aventure ! 

L’Occident et sa Raison envahissante a engendré un monde de bla bla sans fin. L’abstraction, le concept, la théorie, l’efficacité, le pragmatisme, tout cela à tué la simplicité dont on ne pourra jamais dépouiller de son véritable génie. Le parcours d’une pensée humaine qui vise l’Essentiel est le chemin neuronal le plus court que le cerveau fabrique. Un algorithme ne l’égalera jamais car le cerveau ne compte pas en nano secondes mais en fulgurance. Il est hors temps...

C’est pourquoi pour atteindre l’Essence du Ciel, le chemin le plus court est toujours le plus simple... 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès