• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de Gaspard Delanuit

sur François Bégaudeau : l'idéalisme de l'extrême droite et les impasses de la gauche


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 5 juin 19:23

@méditocrate

"Bégaudeau est toujours passionnant et il appuie là où ça fait mal au jugé des "commentaires""

Bégaudeau est toujours passionné ou plus exactement énervé et il ressemble beaucoup à Soral en cela. Il est parfois intéressant car il n’est pas bête, mais il y a souvent dans ses interventions un moment où explose le grain de folie qu’il a dans la tête (ou dans le cœur). Une distorsion se produit presque toujours avec les personnes qui ont été initiées intellectuellement avec Marx et Engels. Tout comme chez celles qui sont passées par la case du freudisme. Et dans les deux cas, cela prend la forme d’une grande prétention. Assez franche chez les adeptes du marxisme, qui sont certains de détenir l’ultime clé de lecture de l’histoire ; plus sournoise dans le cas des freudiens, qui pensent de leur côté avoir trouvé dans la moisissure de leur cave le secret de l’âme humaine. 



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès