• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile


Commentaire de ETTORE

sur Le phénomène des piqûres : analyse et hypothèses


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE 23 juin 11:19

Les viols ne sont peut être qu’une minorité de cas, comme " une récompense "

" une déviance " profitant de cette vague de piqures !

On pourrait parfaitement imaginer, une forme de terrorisme rampant, visant à déstabiliser les société occidentales, et rajoutant de l’anxiété aux personnes, après les " confinements" et autres " prévarications " de liberté.

Effectivement, qui vas oser parler de racisme anti-blanc ?

( comme si ce terme, était une monstruosité, qui n’as pas cours de prononciation, et ne doit même pas exister )

La seringue de la peur, est une petite arme, avec de grande conséquences...

A rapprocher des équivalences de :

La psychose des piqures de vaccins, avec leurs compositions non révélées

Le remplissage de ce seringues, avec...Je ne sais quoi !

Les motivations réelles ( que ce soit de l’état, ou des " piccouzeurs ")

Bref, les deux ne sont pas étrangers l’un à l’autre, c’est même une forme d’opportunité, bien concomitante qui les relie, et qui alimente la psychose en puissance.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès