• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Découvrez Isabelle De La Tullaye, art-thérapeute et artiste plasticienne.

Découvrez Isabelle De La Tullaye, art-thérapeute et artiste plasticienne.

C'est dans son atelier qu'Isabelle nous accueille, pour nous parler de sa passion et de son travail, l'art-thérapie. Sa rencontre avec la discipline, son travail d'artiste plasticienne, son regard sur les apports de l'art, et surtout, de la créativité dans nos vies. Quand les mots ne suffisent plus pour nos maux, s'exprimer en créant, se retrouver, où se découvrir, voila son idéal.
Découvrez cette artiste qui donne envie de créer et de se libérer !

L'interview :

 

Les liens :

Isabelle De La tullaye sur internet :
http://www.illusion-vues-dailleurs.com/
https://www.instagram.com/illusionvuesdailleurs/?hl=fr
http://www.illusion-vues-dailleurs.com/isabelle-de-la-tullaye-peintre-professeur-art-therapeute/
https://www.facebook.com/Illusionvuesdailleurs/
https://www.pintaram.com/u/illusionvuesdailleurs

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Wolfpound.com n'est pas un site commercial, wolfpound.com est GRATUIT réelement ! Nous ne pratiquons pas les pubs, ni vente de données et nous ne possédons pas de cookies.

Wolfpound.com a la modeste prétention de vous réconcilier avec l'art, de vous rapprocher directement vers l'artiste, de vous laisser le choix d'aimer ou détester !

Wolfpound.com agis gratuitement, pour tous les artistes voulant communiquer directement avec ses spectateurs.

Wolfpound.com À BESOIN DE VOTRE SOUTIENT SUR YOUTUBE, NOTRE SEUL FINANCEMENT RAISONNABLE POSSIBLE !

wolfpound.com sur internet :

https://www.instagram.com/wolfpound.collectif/

https://www.youtube.com/channel/UCPusyxeArSTzcAbIsSh5gIw

https://www.facebook.com/pg/wolfpound

Lien pour soutenir notre travail : https://www.tipeee.com/wolfpound-com

 

Tags : Peinture Art Bien-être




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • 1 vote
    La mouche du coche La mouche du coche 20 janvier 18:56

    Si l’art aujourd’hui était beau, on aurait pas besoin de thérapie. 

    Cette femme m’a tout l’air d’être une opportuniste essayant de vivre par des subventions ce qu’elle n’arrive pas à obtenir par sa propre production puisque personne ne veut de ses cochonneries autistiques.

    • vote
      wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 11:35

      @La mouche du coche

      Bonjour et merci de votre réaction, pour répondre au point que vous soulevez :
      l’art a-t-il vocation d’être beau ? Vaste question, je vous en laisse juge, voici quelques liens pour agrémenter votre réflexion :

      http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-beaute/ENS-beaute.html

      http://sylvainreboul.free.fr/art.htm

      https://www.idixa.net/Pixa/pagixa-1112011054.html

      Ensuite, vous vous empressez de classifier cette artiste, j’en répondrais donc : Non, tous les artistes ne sont pas subventionnés, en réalité, seul,une infime partie l’est. Et Isabelle n’en fait, malheureusement, pas partie !

      Enfin, pour information, les cours et les séances de thérapie d’Isabelle sont quasiment bondé et le mot est faible, il m’apparaît donc que votre argument marchand ne tient pas debout.

      Oups, j’oubliais " cochonneries autistiques ", c’est votre avis, votre "goût", cependant, noter que la critique est facile , et créer beaucoup plus difficile, mais je reviendrais sur ce point un peu plus bas.

      Cordialement

      Numéro 11


    • 1 vote
      Belenos Belenos 21 janvier 12:32

      @wolfpound.collectif
      "l’art a-t-il vocation d’être beau ?"

      Oui, 

       


    • 1 vote
      Belenos Belenos 21 janvier 12:38

      Même si l’on ne peut donner la règle définitive du beau et qu’il reste une perpétuelle découverte. 


    • vote
      wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 12:46

      @Belenos

      Bien, c’est votre avis.
      Juste une ou deux questions :

      qui vous dit, de ce qui est beau ou pas ?

      Supposons, qu’une œuvre me paraît belle ou magnifique, et qu’à vous, elle vous semble immonde ou horrible, qui de nous deux à raison ?


    • vote
      wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 12:56

      @Belenos

      Pour ma part l’art est réflexion ou communication, temporaire ou intemporelle, réel ou prédiction divine, vivant ou mort, beauté et laideur.

      L’art, pour moi, ne se limite pas à décorer un salon, ou enrichir un portefeuille !!

      Mais, c’est mon avis.


    • 1 vote
      Belenos Belenos 21 janvier 13:18

      @wolfpound.collectif

      "qui vous dit, de ce qui est beau ou pas ?"

      Je n’ai besoin de personne pour me le "dire", car je le vois (comme je sens qu’un caca de chien est moins bon à manger qu’une pomme bien mûre, sans qu’il soit nécessaire que quelqu’un me le dise). Mais j’accepte d’en discuter. il est d’ailleurs indispensable d’en discuter quand il s’agit de choisir une oeuvre qui va être exposée publiquement (sur une place ou dans un musée, par exemple). On ne peut se contenter de dire que "tout se vaut".


      "Supposons, qu’une œuvre me paraît belle ou magnifique, et qu’à vous, elle vous semble immonde ou horrible, qui de nous deux à raison ?"

      Celui qui acceptera d’en discuter avec l’autre sur la base d’un jugement bien formé par une saine éducation esthétique, sans se contenter de dire que tout est relatif et que chacun est enfermé dans sa propre subjectivité autistique (avec un U). Même chose que devant un vin dégusté en aveugle (sans voir la bouteille) dont il s’agit de déterminer si c’est une piquette ou un très grand cru. Chacun goûte, décrit ce qu’il ressent, l’expose à l’autre mais aussi tente de comprendre ce que l’autre ressent. Si les gens ne sont pas totalement incultes ou de mauvaise foi par snobisme, on arrive généralement à s’entendre sur l’esthétique de bien des choses, au moins à 90 %. On peut aussi ne pas aimer quelque chose pour des raisons de style tout en reconnaissant les qualités objectives de l’objet considéré. 


    • vote
      Belenos Belenos 21 janvier 13:27

      @wolfpound.collectif
      "Pour ma part l’art est réflexion ou communication, temporaire ou intemporelle, réel ou prédiction divine, vivant ou mort, beauté et laideur"

      Mais appliquez vous cette logique à tout ? Par exemple, est-ce que l’éducation est pour vous "enseignement et avilissement de l’enfant" ?, est-ce que la médecine est "guérison et inoculation de maladies ?", est-ce que la gastronomie est "nourriture délicieuse et plat dégoûtant à vomir" ? Bref, pourquoi acceptez-vous pour l’art ce que vous n’accepteriez jamais pour le reste de l’existence ? Et puisqu’il est question de thérapie par l’art, croyez-vous que la laideur puisse guérir, soigner, soulager ? Par exemple, avez-vous jamais été consolé par une spectacle laid ou une musique laide lorsque vous étiez en état de souffrance ? La laideur d’un environnement, par exemple, vous aide à être en bonne santé, vous ? 


    • vote
      Belenos Belenos 21 janvier 13:34

      Ce que vous voulez peut-être dire, c’est que la beauté peut être dérangeante, inattendue, inquiétante, et intégrer des discordances. Ca, je le comprends aisément car sinon la beauté serait bien ennuyeuse. Mais cette manière de pimenter la beauté ou de la rendre subversive n’en fait pas de la laideur au premier degré. C’est encore une recherche de la beauté, à un niveau supérieur.  


    • vote
      wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 14:33

      @Belenos

      En premier ;

      Évidemment que Oui, bien malgré vous et malgré moi aussi, votre culture et votre pays de naissance, forgent vos goûts, exemple :

      en Afrique, le beau est gros !
      En Asie, le bronzé est laid !
      Etc.

      En second, même si vous utilisez les déjections comme image, il me semble que certaines personnes en trouvent jouissance de ce genre de spectacle ! Et ceci entendu, rien ne vous en oblige !!

      En troisième, je vous cite :"en discuter avec l’autre sur la base d’un jugement bien formé par une saine éducation esthétique", cela me paraît élitiste comme argument. Mais je le considère, cependant il me semble qu’un grand vin dépend surtout des personnes avec qui je le partage, piquette ou grand cru. Je vous rapporte à la merveilleuse nouvelle de Pierre Desproges à ce sujet.

      Je ne pense pas que le beau est significatif de l’art, dixit Picasso qui pour moi n’arrive à me communiquer que l’ennui, pourtant tout le monde s’accorde à dire que c’est beau, mais à moi, non.

      Pour finir, je pense que vous cherchez une adhésion globale au beau, hors, OUI, je pense que la beauté est personnelle, et qu’il est en rapport avec votre environnement ou votre passé, et que chaque œuvre peut se voir différemment : étant artiste plasticien, lors d’une exposition à Copenhague, il m’est arrivé d’avoir l’avis de visiteurs qui avaient une autre compréhension de mes créations, et je dois l’avouer m’a laissé en réflexion, avec leurs avis, et aussi, ma relation avec mon œuvre.


    • vote
      Belenos Belenos 21 janvier 14:51

      @wolfpound.collectif
      "En troisième, je vous cite :"en discuter avec l’autre sur la base d’un jugement bien formé par une saine éducation esthétique", cela me paraît élitiste comme argument"

      La question n’est pas de savoir si c’est élitiste ou pas élitiste mais seulement de savoir si c’est vrai. Or, il est certainement vrai que vous ne pouvez pas apprécier un spectacle de théâtre Kabuki, dire si c’est du bon kabuki ou du médiocre kabuki, si vous n’y comprenez rien, par exemple. 


    • vote
      Belenos Belenos 21 janvier 14:58

      @wolfpound.collectif
      "En second, même si vous utilisez les déjections comme image, il me semble que certaines personnes en trouvent jouissance de ce genre de spectacle !"

      1. Je n’en connais pas.

      2. Il a aussi existé des médecins sadiques ou meurtriers, cela ne signifie pas que la médecine puisse avoir la torture ou l’assassinat comme objectifs. Il en est de même en art, certains individus peuvent être malades, pervers, etc. il faut les reconnaître comme tels et ne surtout pas les prendre comme modèles, tout simplement. 


    • vote
      wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 15:01

      @Belenos

      J’essaie en tout cas de voir les ensembles et leurs possibilités, il y a malheureusement toujours un côté blanc et un côté noir à chaque situation, une dualité, si vous préférez, libre à vous de la regarder avec moralité ou causalité. Les exemples que vous décrivez font tous part de votre propre interprétation ; en l’île de la Réunion, on m’a servi des pattes de poulets et de la peau de cochon soufflé, et bien que pour moi, c’était ragoutant, pour mon ami, c’était une mise en valeur de son accueil et un mets très apprécié ! Je pense que ce genre de situation est renouvelable à chacun de vos exemples.

      Ensuite, Avez-vous besoins de beauté pour guérir, ou être consolé, soigner ou soulager ? Je pense que dans ces cas, et bien d’autres, c’est de soutien, d’amour, de sentiments et de partage dont ont a besoin. Quant au lieu où l’on se trouve, cela doit "jouer" j’en conviens, cependant, dans un lieu, prenons les taudis du Brésil, bien que laideur et pauvreté y règnent, certains réussissent à sublimer cet environnement, en sortant de celui-ci ? Je conviens qu’ils sont peu mais ils existent.

      Enfin, je vous renvoie à l’interview du Docteur en psychologie et Artiste peintre Hakim Khaldoun, qui en disserte très bien, sur le sujet du bien-être et de l’art. Pour en faire court, il est plus facile de s’exprimer par dessin que par mots.

      Voila je vous souhaite bon dimanche.


    • vote
      wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 15:05

      @Belenos

      Et je vous en félicite, la scatologie n’est pas non plus de mon goût.

      Je finis ici, et en garde pour plus tard, Picasso était un pervers au sens médicale du terme, prouvé et signifié.


    • vote
      Belenos Belenos 21 janvier 15:14

      @wolfpound.collectif
      "Pour finir, je pense que vous cherchez une adhésion globale au beau," 

      il vaut mieux que je vous explique moi-même ce que je pense et que vous tentiez de comprendre ce que je dis plutôt que d’essayer de deviner. Ca tombe bien, je suis là. Donc écoutez (enfin, lisez et faites attention aux "MAIS").

      Je en suis pas stupide au point de n’avoir pas remarqué qu’une oeuvre d’art peut plaire ou déplaire, et même à des personnes de culture égale. C’est tout le sens du dialogue entre amateur d’art, qui n’est pas un combat pour avoir raison, mais une tentative de comprendre le goût de l’autre (pas forcément s’y convertir, mais le comprendre). Je vous répète ce que j’ai écrit plus haut : l’art est une quête de beauté MAIS il n’y a pas de recette prédéfinie de la beauté. Le fait que des gens trouvent beau ce que je trouve laid ne me pose aucun problème : nous sommes ensemble en quête de bauté, c’est le plus important. Ce qui est un problème, c’est de dire que l’art ne vise pas plus à rendre la vie plus belle qu’il ne vise à la rendre plus laide. Je dis que l’art vise à rendre la vie plus belle, MAIS sans avoir une définition préalable de la beauté. Et si vous dites que l’art recherche autant la laideur que la beauté, je ne suis pas d’accord avec le sens que vous donnez au mot art.    


    • vote
      Belenos Belenos 21 janvier 15:25

      @wolfpound.collectif
      "en l’île de la Réunion, on m’a servi des pattes de poulets et de la peau de cochon soufflé, et bien que pour moi, c’était ragoutant, pour mon ami, c’était une mise en valeur de son accueil et un mets très apprécié !"

      Votre ami n’a donc pas la position par rapport à la gastronomie (qui est aussi un art) que celle que vous avez affichée plus haut en affirmant que l’art est "autant beauté que laideur". Votre ami a cherché a vous faire goûter un BON plat et non un plat "aussi bon que mauvais". Le fait que ce plat soit bon pour son goût et peu attirant pour le vôtre, n’y change rien et ce n’est pas mon propos. Mon propos consiste à dire que la cuisine veut faire de bons plats savoureux et non de mauvais plats dégoûtants. Comme l’art veut produire de belles oeuvres et non des oeuvres laides. Ne me répétez pas une nouvelle fois que l’oeuvre qui est belle pour moi peut être laide pous vous, CE N’EST PAS LA QUESTION. 

       smiley

    • vote
      wendigo wendigo 21 janvier 19:08

      @La mouche du coche
      ses cochonneries autistiques.

      ****

       Je vous prie de rester poli avec les autistes merci, peut être ne connaissez vous pas ce type de spécificité ou vous voyez cela comme une maladie, mais les autistes sont des gens précis et méticuleux bien au delà de ce que le commun des normaux puisse rêver, ces personnes n’ont pas du talent elle ne pratiquent que le génie (et pas celui don parle mao) Jamais un autiste ne vous pondra des trucs pareils et encore moins des cochonneries, quand l’autiste a pour domaine une chose il est dedans à fond ne se contente pas d’à peut prêt et surtout il rejettera tout ce qui est de la "cochonnerie".
      L’autisme est un déficits des codes sociaux, pas un maladie mentale dégénérative (ce qui est plutôt le cas de la normalité) ce n’est pas parce que nous avons du mal à lire et décoder les émotions des autres (et surtout on s’en fout) que l’on est neuneu ou incompétent, l’autisme amène une forme d’entêtement perfectionniste.
      Maintenant pour votre gouverne, dans les artistes autistes vous allez trouver Stephen Wiltshire, Andy Warhol, Vincent Van Gogh ... etc etc


    • 2 votes
      Djam Djam 22 janvier 00:18

      @wolfpound.collectif

      Vos réponses indiquent que vous êtes exactement dans la tendance de la culture de masse telle qu’elle est vantée et vendue un peu partout.

      Oui, l’Art est en principe beau, ne vous en déplaise. Ce dont vous parlez est juste de l’occupation créative. Pourquoi pas, après tout chacun peut en effet barbouiller ce qu’il veut et ressent. Mais de grâce, cessez de faire passer tout ça pour de l’Art.

      Le pulsionnel est en effet ce qui reste à notre époque. Ce que l’on découvre avec stupeur dans la production "artistique" des modernes est tout bonnement monstrueux et souvent malsain. La FIAC est le lieu où l’on saisit à quel point notre époque est malsaine. Le nombrilisme souvent régressif, monstrueux, gratuitement provocateur est la raison d’être des sans talents qui courent les expositions.

      Les EU ont inventé le marché de l’art uniquement pour spéculer. Les médias de notre triste époque vante ces horreurs parce qu’une masse qui se précipite dans les bazar comme la FIAC et autres manifestations du même tonneau justifie le marché qui n’enrichit in fine que des spéculateurs. C’est fait pour ça.

      Le génie, en Art, c’est la beauté indiscutable. Le génie c’est l’harmonie, ce mystère qu’un Da Vinci, entre autres, offre au regard lorsqu’on contemple ses oeuvres. Quant à l’art thérapie, pourquoi pas... Faire barbouiller dans une société malade, ça canalise la vacuité des personnes dont la souffrance vient en général d’une vie où précisément on a évacuer le génie, l’harmonie, l’exigence, le travail noble, le Sens.



    • vote
      wolfpound.collectif wolfpound.collectif 22 janvier 11:27

      @nephis

      Vous limitez l’art à cela !

      Ok. sans commentaire.


    • vote
      Belenos Belenos 22 janvier 12:29

      @wolfpound.collectif

      Nephis ne limite probablement pas l’art à cela. 

      Il rebondit (plutôt que de glisser) sur notre échange plus haut. 


    • 2 votes
      Belenos Belenos 21 janvier 07:46

      Question : pourquoi utiliser le médium vidéo pour faire un entretien radiophonique ? Une vidéo nous montre des images en rapport avec le propos, non ? Surtout quand on parle d’arts plastiques et donc visuels. Or, qu’est-ce que l’image apporte ici ? Tout en gardant la même bande son, vous pourriez, pour illustrer le propos, insérer des images (photos ou vidéos) montrant les travaux de cette personne ou bien la montrant en relation avec son public, ou bien montrant les instruments qu’elle utilise, etc. Parce que, là, on entend juste une émission de radio. 


      • vote
        wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 12:15

        @Belenos

        Bonjour et merci de votre réaction.

        Dans un premier temps, j’aimerais revenir sur le visuel et le pourquoi de l’interview et de la vidéo :

        vous soulevez une question qui, pour un artiste n’a pas lieu d’exister !
        je m’explique ; les artistes ne voient même pas l’utilité de parler, puisqu’ils communiquent, à leur manière, avec vous, par le biais leurs œuvres ou créations !

        Notez bien, aussi, qu’il est extrêmement difficile pour un artiste de parler de son art et encore mieux de ses créations.

        L’exercice de l’interview, est en soi déjà un petit miracle, en plus d’être visuel, et d’essayer, avec mes modestes moyens, de faire parler l’artiste et ainsi de vous donner une présence, une sensation d’être seul avec l’artiste, une intimité. (J’aimerais à ce sujet, me rapporter à l’interview de Françoise Icart sur ce sujet des relations entre être humain).

        Mes arguments pour avoir opté pour la vidéo sont les suivants :

        -il m’apparaît que de voir et entendre une personne rapproche plus les spectateurs et les artistes (ce qui est le leitmotiv de wolfpound). Voir comment l’artiste s’exprime, s’il est jovial ou impassible ou gesticule ou timide, etc. Vous rapproche plus de lui et de ces créations qu’une bande-son.

        -il m’apparaît que votre remarque est valable pour quasiment toutes les vidéos d’information ou autres !

        - Enfin, pour l’interview sachez que cela prend déjà une journée en tout a réalisé : rencontrer l’artiste, lui parler, lui proposer, avoir son adhésion, comprendre ce qu’il fait, ainsi de suite. Donc leurs demander en plus de montrer comment il travaille, en plus de l’interview qui pour eux est un véritable supplice, est beaucoup trop.

        Sachez que je comprends votre frustration, c’est pourquoi je vous laisse les liens vers l’artiste dans chaque interview, afin, qu’)à la suite du visionnage, vous avez la possibilité de vous reportée à ces œuvres !

        Cordialement.

        Numéro 11


      • vote
        pegase pegase 22 janvier 20:51

        @Belenos

        Il s’agit sans doute d’art "olfactif", il n’y a donc rien à voir, rien à toucher smiley

        je crains le pire ...


      • vote
        wendigo wendigo 21 janvier 09:51

        Je pense qu’une erreur s’est glissé dans la terminologie ; je ne pense pas qu’il soit question " d’art plastique", mais plutôt "d’art plastiqué" ; perso je trouve que ceci est du terrorisme pratiqué sur l’art.
        Ces griboullis sont à l’art ce que le rap est à la musique ...



        • vote
          Belenos Belenos 21 janvier 11:04

          @wendigo
          Vous avez oublié de préciser qu’on ne peut comprendre cette vidéo dont vous donnez le lien que si on la regarde entièrement et sans bouger le curseur.  smiley


        • vote
          wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 12:18

          @wendigo

          Bonjour et merci de votre réaction.

          Je me tiens à votre disposition pour faire une interview de votre personne et présenter vos créations.

          Cordialement

          Numéro11


        • vote
          wendigo wendigo 21 janvier 13:18

          @wolfpound.collectif

           Ca voudrait me navrer de m’afficher aux coté d’artistes aussi talentueux ... de plus la dernière fois que j’ai barbouillé des pots de yaourt c’était à l’age de 5 ans pour la fête des mères, depuis j’ai bien baissé je suis devenu artisan du luxe, avec pour passe temps la création d’objets steampunk fonctionnels , ce qui nous met à l’aphélie de l’ART majeur duquel vous nous faites profiter si gentiment !


        • vote
          wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 13:34

          @wendigo

          Mais, je serais ravi de reconnaître votre art, cher ami. Je ne porte pas ce genre de jugement, bien au contraire.
          Je me tiens à votre disposition, sincèrement, à moins que vous n’ayez pas le courage de nous montrer votre talent et de subir les avis tels que les vôtres ?
          Je suis artiste plasticien depuis assez longtemps pour vous tenir le propos suivant :
          très peu d’artistes se permettent de dénigrer l’art d’un autre artiste, cela est sûrement dû à la difficulté de créer, n’est-ce pas ?

          Cordialement

          Numéro 11


        • vote
          wendigo wendigo 21 janvier 13:39

          @BelenosVous avez oublié de préciser qu’on ne peut comprendre cette vidéo dont vous donnez le lien que si on la regarde entièrement et sans bouger le curseur
          ****

           Tout à fait mais je tiens tout de même à préciser qu’elle n’est que le bref résumé de la critique que l’on peut en faire ... l’art subventionné est tellement riche, que l’admiration ici exprimée en quelques mots, prendrait des semaines voir des mois pour être totalement complète et objective. D’ailleurs je lui trouve des termes légers, d’autres plus prégnants me viennent à l’esprit quand je tombe en subjugation, pour ne pas dire en transe face ces ouvrages mirifiques.


        • vote
          wolfpound.collectif wolfpound.collectif 21 janvier 14:10

          @wendigoAlors

          Je ne vois pas ce que viens faire ici la critique de l’art subventionné
          Vous vous trompez de colère je crois.


        • vote
          wendigo wendigo 21 janvier 18:47

          @wolfpound.collectif

           Tout dépend de ce que vous appelez "art", tout est relatif. De nos jour les mots sont tellement dévoyés qu’il devient difficile de savoir ce de quoi parle l’autre. Perso ce que je vois de cette petite madame pour laquelle je n’ai aucun grief (et donc aucune colère) ne correspond pas à ma définition artistique des choses, pour cela classifier cette chose comme étant du domaine de l’art .... je vous laisse maître de vos propos, pour ma part je dis "Joker" .
          Pour les neuneux tel que moi l’art c’est d’abord l’expression de la beauté (qui concerne plusieurs registres, doux comme Monnet ou plus sombre tel que Giger) que le l’objet parle de lui même sans avoir besoin d’une note explicative.
          L’art doit être une invitation au rêve et pas uniquement une merde faite pour occuper un espace vide qu’il faille interprété à la façon des bobos.
          Une œuvre doit inspirer tout le monde sans exception, y compris et surtout les profanes elle doit faire vibrer, frémir un truc au fond du visiteur.
          Tout ce que je ne trouve pas dans ce que vous nous présentez là .
           Mais bon je reconnais que n’étant pas citadin, mes valeurs sont certainement obsolètes.
          Quant à ce que je fais ou pourrais faire, je n’expose pas, je ne vend pas au mieux je donne, au pire je le subit et mon égo s’en porte merveilleusement comme cela pas besoin de vidéo pour me sentir exister, merci .


        • vote
          wendigo wendigo 21 janvier 19:22

          @wolfpound.collectif

           Maintenant ne vous méprenez pas, je comprend et conçois votre démarche comme je la respecte ; la chose étant qu’il est bon de définir ce que vous appelez "art" et si cette définition est généraliste ou juste ne concerne qu’une petite parcelle de la population. Je pense que personne ne rejettera l’idée que Chancrin (pour éviter les peintre de génie habituels) est à considérer comme un artiste autant un truc comme Duchamp il sera difficile de convaincre de ce même fait, hors mis quelques bobos s’autoproclamant "avertis" bien entendu.
          Une œuvre doit avoir une âme et dégager une aura et c’est par ce fait que l’on pourra nommer "artiste" son auteur.
          Mais je le répète, pour ce qui est de votre démarche, je compatis et encourage.
          Mais aussi parce que je suis un emmerdeur, je rejoint Belenos sur un point, tant qu’à parler d’un peintre (même en bâtiment) autant en profiter pour en montrer son ouvrage, je suis sur que ça lui ferait plaisir et à défaut d’un éventuel coté récréatif, cela pourrais avoir un effet instructif .



          • 2 votes
            Simple citoyenne Simple citoyenne 21 janvier 12:09

            Mais enfin où sont les œuvres de l’artiste dans la vidéo ? c’est elle ou ce qu’elle fait que l’on doit découvrir ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès