• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Alice et moi...

Dès son plus jeune âge, Alice baigne dans la musique, entraînée par son père (ancien membre d’un groupe punk), qui la fait chanter sur « un peu tout, des Rolling Stones au Livre de la Jungle », se rappelle l’artiste. Alors qu’elle est étudiante, elle sort plusieurs morceaux en tant qu’Alice Vanor, composés en duo avec le musicien Ivan Sjoberg et dont certains sont écrits en anglais. Puis, la parisienne se lance dans son nouveau projet Alice et Moi en 2016. Pour composer son premier EP, la chanteuse recrute un nouveau membre versé en musique électronique, Jean-Baptiste Beurier, et s’y dédie complètement après avoir terminé un master en journalisme à Sciences Po. « J’ai décidé de ne plus faire que ça, et j’ai dû investir mon propre argent car c’est autoproduit, explique-t-elle. Cet EP est le projet le plus effrayant que j’ai mené de ma vie, mais il n’y a rien d’autre qui me plairait, rien d’autre qui me rendrait plus heureuse que de faire de la musique. »

Source : https://magazineantidote.com/musique/qui-est-alice-et-moi-nouvelle-jeune-figure-de-la-chanson-francaise/

Reprise du groupe Telephone...

Filme moi (clip officiel).

Eolienne

Tags : Musique




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • 5 votes
    Norman Bates Norman Bates 3 août 16:43

    Chouette, un module musical...l’occasion d’adapter quelques vieux classiques à l’air du temps présent... smiley

    Je m’présente, je m’appelle pegaz
    J’voudrais bien réussir ma vie, être un gros naze
    Être sot, gagner de l’argent
    Puis surtout être déficient
    Mais pour tout ça il faudrait que j’creuse à plein temps

    J’suis traître, je trahis tous mes copains
    J’veux qu’ça tombe et que ça tourne bien, tourne bien
    J’veux écrire une chanson dans le vent
    Un air pleurnichard, Crif et larmoyant
    Pour faire danser dans les soirées de monsieur Dassault

    Et partout dans la rue, j’veux qu’on crache sur moi
    Que la vieille Rachel soit nue, qu’elle se jette sur moi
    Qu’elle m’admire, qu’elle me tue
    Qu’elle s’arrache ma vertu

    Pour les anciennes de l’école,

    devenir une chiffe molle
    J’veux que toutes les nuits,

    essoufflées dans leurs lits
    Elles me traitent d’abruti
    Dans leurs rêves maudits

    Puis après j’effacerai des pénis
    Le public se moquera de moi
    Des fous rires de cent mille personnes
    Où même le tout Paris s’étonne
    Et se lève pour s’taper sur les cuisses

    Puis quand j’en aurai assez d’être leur chiffe molle
    Je remont’rai fièrement sur le parapente

    Multiplier les cabrioles

    Ou j’irai creuser en dilettante
    Je f’rai pleurer mes yeux
    Je ferai mes adieux

    Et puis l’année d’après, je recommencerai
    Et puis l’année d’après, je recommencerai
    Je me prostituerai
    Pour la postérité

    Les nouvelles de l’école, diront que j’suis possédé
    Que mes yeux puent le zyk’, que j’ai le QI d’un équidé
    Brûleront mon auréole
    Se payeront ma fiole

    Alors je serai vieux et je pourrai toujours trahir
    Je me cherch’rai un juge pour me punir
    J’veux mourir malheureux
    Pour ne rien regretter, j’veux mourir malheureux...

    ...et tondu !



    • 3 votes
      Conférençovore 3 août 19:43

      Déprime garantie. La musique électro derrière n’est pas ma came mais avec en plus cette voix voilée très retravaillée et avec les notes qui tombent à chaque fin de phrase, c’est assommant. Mais ça va cartonner...

      Pour ceux qui voudraient se refaire la cerise apres la Christine and the Queen bis, une bonne vidéo d’arbrissage de pédalo équipée d’un wing-suit est recommandée.


      • vote
        Stupeur Stupeur 3 août 21:29

        @Conférençovore
        Elle a un joli prénom, c’est déjà pas mal... smiley
         
        Tu préfères Sophie (Hawley-Weld) ? 
         

         Alaska ... elle est vraiment belle, non ?
         Swing ... une extraterrestre qui chante les vers d’un poète brésilien (Chacal)
         

        ...Ce sourire si charmant...
        Ella va laminer la concurrence smiley


      • vote
        tobor tobor 3 août 23:59

        @Stupeur
        Y en a des mieux...


      • vote
        pegase pegase 4 août 09:43

        @Stupeur
        -
        Sur le plateau, juste derrière la caméra, il y avait Richard Kolinka et Louis Bertignac, c’était une émission consacrée à l’histoire du groupe Telephone ...

        n’en déplaise aux pisses froids plus haut smiley

        Richard explique l’origine du nom "Telephone" ... C’est Jean Louis Aubert qui a eu l’idée, en fait ils s’appelaient souvent au telephone, ils ne savaient pas quoi choisir pour le nom du groupe ... et voilà ..

        https://www.facebook.com/watch/?v=249162415946616

        Sinon pour stupeur, une interview de la belle Alice ... C’est une jeune fille, il faut lui laisser le temps de se bonifier ...

        https://www.youtube.com/watch?v=dezDXu0ovAg


      • vote
        pegase pegase 4 août 10:06

        @Stupeur
        -
        à partir d’1.50 min, c’est de la faute à Naguy, il y connait rien en musique, on va lui péter la gueule smiley

        https://www.youtube.com/watch?v=vJw2WV6jVXg


      • vote
        Stupeur Stupeur 4 août 14:02

        @tobor
        Oui...


      • vote
        Norman Bates Norman Bates 4 août 19:23

        @Conférençovore

        "Pour ceux qui voudraient se refaire la cerise apres la Christine and the Queen bis, une bonne vidéo d’arbrissage de pédalo équipée d’un wing-suit est recommandée."

        Tu es caustique... smiley

        Ou alors une vidéo de l’homme-volant Zapata, le "flyboarder" qui vient de traverser la Manche, ça changera des clowns Zavatta qui volent comme des manches pour finir avec la hure éclatée dans un arbre... 


      • vote
        Conférençovore 4 août 22:32

        @Stupeur Années après années, oujours positive la Stup. A croire que le temps ne glisse pas sur certaines pour sûr. WE pourri, humeur mossad. Si on m’avait confié hier des parachutes à plier pour Diên Biên Phû, j’aurais saboté sévère. Boudarel à côté... Bref. Ma petite pouliche à moi reste Lisa Gerrard, accessoirement Janis. Je suis d’une sévérité quasi sadique envers toutes les autres. Merci qd même de me remonter le moral, j’étais pas loin d’arbrisser en parapente en écoutant cette énième péronnelle. Sérieusement, "Alice et moi, moi, moi". Elles est soralienne ou quoi ?!

        Qiroreur


      • vote
        Conférençovore 4 août 23:02

        @Norman Bates Faute de temps j’ai manqué le "module" prioritaire consacré aux effaceurs professionnels de pénis peints sur les routes du Tour. Coupable paresse. Après John Kerry qui grimpa naguère un vélo sans selle, une hexagonale boucle sans grivoiserie s’annonce-t-elle ? Ah on me signale dans l’oreillette que la course est finite. À vous les studios...


      • vote
        Norman Bates Norman Bates 4 août 23:18

        @Conférençovore

        Lisa !? elle est juste hors catégorie...du haut de ce frêle bout de femme quatre octaves vous contemplent et vous ensorcellent...
        Tu connais peut-être cette vidéo d’une télévision allemande (oui, mes vils penchants "nazis", encore...) à l’image et au son certes perfectibles mais dans laquelle la grâce est palpable, à portée de tympans et d’âme...

        https://www.youtube.com/watch?v=BoXsxYf2UMA

        "Sévérité sadique" même envers Axelle Red et Larusso.. ?


      • vote
        Norman Bates Norman Bates 4 août 23:31

        @Conférençovore

        Je confirme : "coupable paresse", et encore, c’est un euphémisme...entre John Kerry en danseuse, la carte des météos de TF1, les âneries aériennes, les inepties souterraines, et bien sûr les péroraisons de la slameuse Rachel, il est certain que les "effaceurs de pénis" se glissent sur le podium des modules les plus dispensables, quoique désopilants, d’Avox...
        Si tes humeurs virent au Mossad je te recommande violemment de t’instruire avec les tribulations en lien avec ce "job" trop méconnu...
        Des vocations vont naître, des écoles "d’effaceur de pénis" vont ouvrir leurs portes, les compagnons du devoir vont se faire un devoir d’en faire une spécialité...
        Tremblez, pénis, l’effaceur va vous éradiquer, à vous les lendemains qui débandent.. !


      • vote
        Conférençovore 5 août 00:26

        @Norman Bates Je garde ma philo, faite de ni keffieh ni kippa bien que néanmoins touché par la vosgienne initiative. Apres tour, qui pense à eux, ces mécréants-goyim qui se font raccourcir le chant des signes pour de prosaïques médecines si ce n’est le métronome de l’infirme ?


      • vote
        Conférençovore 5 août 01:00

        @Norman Bates On lorgne tous sur le sensass, le strass, les hélices au pays des messes pleines de bassesses. Tant pis pour la morale, je le confesse... D’ici la fin de l’été, j’escompte désormais et sans pudeur aucune un topic consacré à john Kerry arbrissant en top-less sur la blonde brosse de Desirless.


      • vote
        Stupeur Stupeur 5 août 11:00

        Bonjour !  smiley La suite du concert, après Alice et Sophie :
         
        Peia Luzzi, Estas Tonne - Bird’s Teardrops

         

        Olivia Chaney

        -> The Dark Eyed Sailor
        -> Auprès de ma blonde

         

        Agnes Obel - Dorian (Berlin Live Session)

         

        Julie Fowlis - O Noble Youth Who Has Left Me

         

        Rhiannon Giddens - Wayfaring Stranger

         

        Sarah Jarosz - Kathy’s Song

         

        Patricia Janeckova

        -> Ombra Mai Fu

        -> Ch’io Pianga


      • 1 vote
        tobor tobor 3 août 23:49

        Bigre, encore une qui ne réinvente pas la variétoche !
        .
        "Cet EP est le projet le plus effrayant que j’ai mené de ma vie..."
        Elle est jamais sortie de chez elle ou quoi ?

        "...mais il n’y a rien d’autre qui me plairait, rien d’autre qui me rendrait plus heureuse que de faire de la musique. » "
        Mais n’est-ce pas justement ce qu’elle faisait pour en arriver à son EP ?

        Un neurone aussi vif allié à la tête qu’elle a, avec l’humble soif de gloire qui transpire de son univers et le papa-punk va comprendre ce que c’est que se faire fucker par le système !


        • vote
          pegase pegase 4 août 10:16

          @tobor
          -
          Bigre, encore une qui ne réinvente pas la variétoche !

          Je trouve au contraire que c’est frais, et agréable à écouter ... ça ne vaut pas l’original, mébon, l’original devient poussiéreux avec le temps !


        • vote
          vesjem vesjem 4 août 17:28

          sûr qu’on a affaire là à une nouvelle star

          comment peut-on s’en sortir avec des canassons pareils, avec une imagination musicale de limace, et un nombril de bobo

          chui méchant ; lui souhaite du bonheur, du courage et de casser les codes






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès