• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Au pays de l’art contemporain !

Au pays de l’art contemporain !

Au programme : des chaises fondues, des camions, de la barbe à papa, des tabourets rouges et bien plus encore !

Tags : Art




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 6 votes
    ezechiel ezechiel 26 octobre 12:18

    L’art contemporain est une mascarade reprise de ce que l’on appelait au XIXème siècle les « arts incohérents », un courant artistique humoristique qui s’amusait à peindre n’importe quoi et à déclamer que c’était une oeuvre d’art.
    Bien entendu, tout était pris au second degré, le monochrome noir de 1882 de Paul Bilhaud faisait rire tout le monde avec des titres comme : « combat de nègres pendant la nuit », le blanc : « Première communion de jeunes filles chlorotiques par un temps de neige ».
    En 1884 Alphonse Allais présentera un morceau d’étoffe rouge : « Récolte de la tomate sur le bord de la mer rouge par des cardinaux apoplectiques. »
    Eugène Bataille fera une Mona Lisa fumant une pipe en 1887, bien avant que Marcel Duchamp, un des pères de l’art contemporain, n’exploite le tableau en « ready-made », son fameux LHOOQ (un calembour digne des arts incohérents).

    Aujourd’hui cette farce monumentale est reprise et exploitée très sérieusement par les progressistes socialistes qui au nom de l’égalitarisme, nient la recherche du beau artistique qui demande talent, travail rigoureux, compétences, ce qui n’est pas à la portée de tous, donc inégalitaire et fasciste, car ne permettant pas à toutes les personnes de devenir des artistes.


    • 1 vote
      Pyrathome Pyrathome 26 octobre 14:59

      @ezechiel

      "nient la recherche du beau artistique qui demande talent, travail rigoureux, compétences, ce qui n’est pas à la portée de tous, donc inégalitaire et fasciste, car ne permettant pas à toutes les personnes de devenir des artistes."

       

      Toute la différence est là : En règle générale, les vrais artistes fonctionnent avec leur cerveau droit, celui de l’intuition, de l’inventivité, de la créativité, tandis que les autres fonctionnent avec leur cerveau gauche, celui de la froideur du calcul, du rationalisme à outrance, du pragmatisme exacerbé....

      Bien évidemment, tout cela n’est qu’une question d’équilibre !


    • vote
      Pyrathome Pyrathome 26 octobre 15:11

      @Pyrathome

      inégalitaire et fasciste

      Bon, les artistes ne sont pas non plus des "fascistes".... smiley

      Égalité devant les droits , oui, mais totalement impossible entre les individus puisque chacun est unique dans son genre....

      Hors, il y des gens qui voudraient faire croire le contraire, quelles que soient leur orientation politique, d’ailleurs....


    • vote
      Pyrathome Pyrathome 26 octobre 15:13

      @Pyrathome

      PS Hors, il y des gens qui voudraient faire croire le contraire, quelles que soient leur orientation politique, d’ailleurs....

      Ce sont eux les fascistes de tout poil !!!!


    • 4 votes
      ezechiel ezechiel 26 octobre 12:54

      L’élite oligarchique (financiers, banquiers, industriels, dirigeants de grandes startup informatiques, directeurs de journaux, etc...) dicte au peuple ce qui est art et ce qui ne l’est pas, débillisant les esprits afin d’affirmer une soi-disant suprématie intellectuelle et artistique. L’homme nouveau doit renier et oublier son passé, son héritage culturel et religieux, pour se plier uniquement au consumérisme de la société moderne, effacer en lui la notion de Bien et de Mal, de Beau et de laid.
      Toute représentation humaine dans laquelle il pourrait s’identifier, retrouver ses racines, son patrimoine culturel, doit être bannie. Les statues, sculptures de l’art contemporain ne sont que de grotesques formes où l’on à peine à reconnaître quoi que ce soit.

      Comme il n’y a plus d’héritage, plus d’Histoire, plus de transmission par les maîtres du passé, l’art contemporain repose essentiellement sur la facilité, l’attirance pervers afin d’assouvir les instincts les plus puérils : merde vendue en boîte de "l’artiste" Manzoni, chiens fabriqués avec des ballons gonflables de foire, l’exposition de Jeff Koons au chateau de Versailles est une insulte aux magnifiques pièces de collection qui s’y trouvent, ou les plus vils : pornographie, scènes morbides, mise en oeuvre du caca et du pipi, du sexe, comme le "vagin de la reine", de l’"artiste" Anish Kapoor à Versailles, basés sur la perversion et la provocation, seul moyen d’attirer la curiosité des mécènes.
      La grande "oeuvre" de Jeff Koons, la série "Made in Heaven", a été vendue plusieurs millions de dollars. À vous de juger sur pièces.
      Milo Moiré créée ses toiles en se promenant nue dessus, glisse des oeufs de poule dans son vagin, qu’elle "libère" lorsqu’elle passe sur la toile.
      Joep van Lieshout met en avant dans ses "oeuvres" le sexe, les scènes de tortures macabres et morbides :
      http://www.bestinteriordesigners.eu/ateliervan-lieshout/
      https://kunstwijk.wordpress.com/2017/10/15/omstreden-kunstwerk-domestikator-van-kunstenaar-joep-van-lieshout-alsnog-naar-parijs/

      https://www.winterwatch.net/2018/10/small-victories-in-the-battle-against-modern-art-degeneracy/

      Marcel Duchamp propose un urinoir renversé, qu’il expose comme oeuvre d’art.


      • 2 votes
        Pyrathome Pyrathome 26 octobre 14:44

        @ezechiel

        ".....L’élite oligarchique (financiers, banquiers, industriels, dirigeants de grandes startup informatiques, directeurs de journaux, etc...) dicte au peuple ce qui est art et ce qui ne l’est pas, débillisant les esprits afin d’affirmer une soi-disant suprématie intellectuelle et artistique......"

         

        Qui se ressemblent s’assemblent......

        Si on devait faire un portrait intérieur de tous ces gens, ils ressembleraient tout à fait à cette négation totale de l’art....laideur, hideur, ignominie, mocheté, bassesse, escroquerie, saleté, abjection, infamie, malhonnêteté, difformité....etc..etc

        Par ailleurs, lorsqu’on veut briser les cultures et l’art des nations, on ne s’y prend pas autrement, n’est-ce pas ?

        https://www.google.fr/search?hl=fr&gbv=2&q=art+contemporain+cia&oq=art+contemporain+cia&aqs=heirloom-srp..0l2


      • 1 vote
        paulau 26 octobre 16:50

        L ’art contemporain : de la laideur ostentatoire


        • 2 votes
          sls0 sls0 26 octobre 18:39

          Sympa la vidéo mais dans là bas si j’y suis Daniel Mermet avait fait fort sur la Fiac.

          Sinon Franck Lepage en parle bien de l’art contemporain :

          https://youtu.be/n3gOLGzMChU


          • vote
            crow crow 27 octobre 12:40

            Certaines oeuvres sont effectivement "tirées par les cheveux" mais c’est la FIAC, plus l’idée de l’oeuvre et l’effet donné à celle-ci sont insensés et plus cela a une valeur pompeuse, un petit tour au Salon d’Automne qui est un salon plus "technique" aurait sans doute changé la perception artistique du journaliste. 


            • vote
              Conférençovore 27 octobre 19:36

              Excellent le trolling de Lapierre avec la chaise dans l’arbre : "ce que je vous c’est de la pollution et une certaine domination patriarcale" - :)) 


              • vote
                Laconicus Laconicus 27 octobre 19:59

                Si c’est l’image qu’on donne de la culture française aux nouveaux arrivants, c’est logique qu’ils préfèrent garder la culture de leur pays d’origine.  smiley


                • vote
                  orage mécanique 28 octobre 10:02

                  Il suffirait de ne pas y aller pour pas que ça ait lieu


                  • vote
                    Quasimodo 30 octobre 14:19

                    " L’art content pour rien "



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JOVTOD

JOVTOD
Voir ses articles







Palmarès