• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > CAMUS - L’absurde

CAMUS - L’absurde

Ecrivain mais aussi philosophe, Albert Camus s'est intéressé à la nature profonde de la condition humaine. Pour Camus, ce qui définit l'être humain, c'est son rapport à l'absurdité de son existence, qui le place face à un dilemme : le suicide ou la révolte. Analyse de cette conception.

Tags : Philosophie




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 26 mars 19:11

    Je suis un simple d’esprit car la mort ne m’angoisse pas.

    Je suis tellement simple d’esprit que je n’arrive pas à conceptualiser la peur de la mort. On peut avoir peur de la souffrance qui peut être engendrée au moment de la mort, mais la peur de la mort je ne comprends pas.

    Certaines personnes ont tellement peur de la mort qu’ils en oublient de vivre.

    Bon coté philosophie je suis plus influencé par la philosophie asiatique que la philosophie occidentale.

    Coté asiatique je suis moins simple d’esprit.

    Ce n’est pas absurde, c’est normal.

    Ben je suis bien content de m’être débarassé de cette partie de philosophie ou mode de pensée occidentale.

    Quand on est dans des conditions limites mortelles, sans angoisse pour polluer l’esprit, ça laisse plus de place à la réflexion pour éviter le mortel de la situation.


    • 2 votes
      Alain Melon Alain Melon 26 mars 20:42

      @sls0
      Salut Philippe, je n’ai pas peur de la mort, car ma philosophie c’est que quand tu es mort, tu reviens dans le même état que quand tu n’était pas né.

      C’est peut-être difficile à comprendre mais moi je me comprends


    • 6 votes
      Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 26 mars 23:10

      @Alain Melon @sls0

      Quand vous dites que la mort ne vous fait pas peur, vous parlez tous deux de votre propre mort. Cela peut se comprendre. Mais craindre la mort de ses proches, c’est une autre manière d’avoir peur de la mort. Et dépasser celle-ci est une autre paire de manches. 


    • 2 votes
      Durand Durand 27 mars 07:25

      @sls0

      « Coté asiatique je suis moins simple d’esprit. » 

      Sinon, vous êtes à l’Ouest ?

      ..


    • vote
      sls0 sls0 27 mars 12:05

      @Gaspard Delanuit
      On peut protéger ses proches des accidents de la vie mais pas de la mort.
      On peut les accompagner lors de leur mort pour qu’ils soient sereins.
      A ce sujet, rappeler au mourant tout ce qu’il a fait de bien dans sa vie, rappeler tout le bon et le bien qu’il a distribué dans la vie aide beaucoup.
      Que ce soit l’abbé Pierre ou mère Théresa qui ont fait beaucoup de bien dans leur vie, la mort n’était pas un problème.
      Une personne égoïste n’est pas à l’aise avec la mort.

      Il y a trois mois j’ai choqué un vendeur, son argument de vente pour des jumelles était la durée de garantie. Je lui ai dit que dans 20 ans je serai certainement mort et que son argument ne m’impressionnait pas.
      A voir sa tête, lui il avait peur de la mort.

      Alain melon et moi on a en commun l’âge et les certitudes qui vont avec, quand on achète quelque chose, souvent on se dit que c’est la dernière fois qu’on l’achète, c’était le cas de mes jumelles, de mon vélo, de mon appareil photo et de l’ordinateur du mois prochain. La vie devient plus simple. On fait de plus en plus d’enterrement de ceux de notre génération et de celle d’avant.
      J’ai toujours vécu comme si j’allais mourir le lendemain, les priorités sont différentes, un sourire est plus important qu’une télé grand écran.
      Si vous savez que vous allez mourir demain, qu’elles seraient vos priorités maintenant ? Avoir raison sur un forum ? Acheter le dernier Iphone ?
      Ah, les priorités ne sont plus les mêmes, vivre avec la mort c’est certainement plus intense dans la vie que de vivre en se cachant la mort.


    • vote
      mat-hac mat-hac 27 mars 15:48

      Quand je mourrai je rejoindrai Dieu. Sinon à quoi sert la vie ?


    • vote
      sls0 sls0 27 mars 17:25

      @mat-hac
      Quand je mourrai je rejoindrai la théière de Russel. Sinon à quoi sert la vie ?


    • vote
      rinbeau rinbeau 27 mars 10:44

      De trop vivre, on en finit plus de mourir !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès