• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Comment Ivan le Terrible a-t-il transformé la Russie ?

Comment Ivan le Terrible a-t-il transformé la Russie ?

Ivan le Terrible est sans doute le Tsar le plus connu de Russie, notamment à cause de sa réputation de bourreau sadique et paranoïaque qui lui ont valu son surnom. Pourtant, il a réussi contre toute attente à mater la noblesse, à contrôler les dérives ecclésiastiques et à étendre le territoire russe au prix de conquêtes militaires. Demandons nous donc dans quels ont été les apports d’Ivan le Terrible dans le développement de l’état russe (partie I) avant de s’interroger sur sa personnalité et ses sordides actions à l’origine de son délicat surnom (partie II).

Tags : Histoire Russie Guerre Souveraineté



Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Hieronymus Hieronymus 18 septembre 17:36

    le grand réformateur de la Russie, celui qui l’a transformée en profondeur en en faisant un état européen et en obligeant les élites à s’occidentaliser c’est Pierre le grand au début du XVIIIème siècle

    Ivan le terrible joua surtout un rôle politique consistant dans le développement de l’autocratie des Tsars et le renforcement de leur puissance territoriale et militaire, il est vrai qu’il a porté le coup de grâce aux Tartares (les maîtres de la veille) en détruisant Kazan et ouvrant ainsi les portes de la conquête de la Sibérie mais il n’a pas été capable en raison de sa pathologie de préparer sa succession et à la suite de son décès est survenu le temps des troubles qui a même vu les Polonais s’emparer à un moment de Moscou

    concernant la Russie il faut toujours avoir présent à l’esprit que c’est le seul pays européen ayant une forte composante asiatique, suite au raid au XIIIème siècle des descendants de Gengis Khan, la Russie restera sous domination mongole (ou tartare) durant près de 2 siècles, sur un plan politique on peut presque dire que les princes de Moscou furent les héritiers du grand Khan, une fois les Tartares vaincus les Tsars ont pris leur place et aussi qq peu leurs méthodes de gouvernement


    • 2 votes
      kitty-cat 19 septembre 15:59

      N’oublions pas que durant toute la règne d’Ivan IV, le nombre d’oppressés (3000 ou 4000) ne dépasse pas le nombre des protestants tués pendant la seule nuit de St Barthélémy.

      Malheureusement, ce fait est oublié et Ivan est devenu "Le Terrible", alors que Catherine de Medici n’a aucun surnom de caractère, ainsi que d’autres monarques européens brillant par leurs cruauté « reflètent seulement une époque », ne c’est pas ?

       

      Voici quelques faits : au moment de règne d’Ivan le Terrible - entre 1547 à 1584, aux Pays-Bas, sous la domination de Charles IV et Philip II, le nombre de victimes ... a atteint 100 000 ! Parmi eux, 28 540 personnes brûlées vives...

      Le 23 août 1572, le roi français Charles IX prend une partie « personnelle » pendant la nuit de St Barthélémy au cours de laquelle plus de 3 000 huguenots ont été assassinés. Ainsi, du jour au lendemain, presque autant de personnes ont été tuées par Charle IX et sa maman charmante que pendant toute l’époque d’Ivan le Terrible ! La « nuit » a continué et en 2 semaines, en France, environ 30 000 protestants ont péri.

      En Angleterre, Henry VIII seulement pour le "vagabondage" avait fait pendre 72 000 vagabonds et mendiants.

      En Allemagne, lorsque le soulèvement de paysan en 1525 a été anéanti, plus de 100 000 personnes ont été exécutées.

       

      Pour les russes, les noms d’Ivan le Terrible et de Staline sonnent différemment que pour les occidentaux. 

      Bien à vous




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Flyersun

Flyersun
Voir ses articles







Palmarès