• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Des Vénus préhistoriques à Beyoncé : « Le matriarcat, ça n’existe pas (...)

Des Vénus préhistoriques à Beyoncé : « Le matriarcat, ça n’existe pas »

Sur sa chaîne YouTube Passé sauvage, Clothilde Chamussy, diplômée d’archéologie, démonte les mythes et fantasmes qui entourent sa spécialité (sa vidéo sur Pompei et la naissance de l'archéologie a déjà été publiée sur AgoraVox TV). Elle traite aussi d'histoire et d'anthropologie, comme dans les deux vidéos qui suivent.

Dans cette première vidéo, intitulée "Et l'homme créa la femme", Clothilde, en convoquant les travaux de l'anthropologue Alain Testart, compare les Vénus, ces statuettes préhistoriques aux formes imposantes, à la chanteuse Beyoncé. Dix minutes essentielles pour comprendre pourquoi la femme est condamnée à faire la potiche dans les publicités.

Chacun connaît cette pensée de Simone de Beauvoir : "On ne naît pas femme, on le devient." Dans cette seconde vidéo, Clothilde l'applique à l'autre sexe : "On ne naît pas homme, on le devient", exlique-t-elle, en évoquant les recherches de l'anthropologue Maurice Godelier sur les rites de passage chez les Baruya de Nouvelle-Guinée.

Pour faire connaissance avec l'auteur de cette très bonne chaîne de vulgarisation en archéologie, histoire et anthropologie, cette FAQ a été réalisée en août 2017 :

Tags : Océanie Société Publicité Enfance Histoire Femmes Archéologie Féminisme Sociologie Ethnologie




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • 1 vote
    maQiavel maQiavel 2 juillet 16:20

    Je n’ai pas encore vu les vidéos mais si je m’en tiens à l’article, les travaux de Testart vont en effet à l’encontre des thèses qui postulent un matriarcat préhistoriques. Seulement, il existe d’autres anthropologues qui ont  travaillés dessus et qui accréditent cette thèse, c’est un sujet de débat qui est loin d’être clos. Le problème c’est que les féministes et les masculinistes veulent en faire un débat idéologique binaire et manichéen alors que dans le champ de la recherche anthropologique, c’est un sujet très complexe et très subtil. Et en plus, ce sont des instrumentalisations qui sont HS car même en supposant que le matriarcat préhistorique ait réellement existé (ce qui est selon moi l’hypothèse la plus probable même si stricto sensu le terme « matriarcat »  est impropre, on devrait plutôt parler de « matrilinéarité »), cela n’aurait strictement rien à voir avec le féminisme hystérique qu’on connait aujourd’hui.

    Il est aussi question dans cet article des Baruyas de nouvelle Guinée et des travaux de Godelier mais il faut savoir que le patriarcat rigide des papous est assez original, on ne peut pas en faire la règle d’autant plus que les papous présentent déjà des formes de proto-Etat inégalitaires, on est déjà éloigné des configurations préhistoriques.

    Je vais écouter les vidéos et faire un commentaire par la suite.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 4 juillet 10:17

      J’ai enfin terminé les vidéos. J’ai eu l’impression d’écouter un discours dans un meeting politique et non le discours d’une chercheuse qui fait l’effort de s’affranchir des ses présupposés idéologiques. 

      Dans la première vidéo, Clothilde Chamussy affirme que le matriarcat est le pouvoir détenu par les femmes. Il y’a là une grosse confusion. Les termes matriarcat et patriarcat ne désignent pas la domination d’un sexe sur l’autre (il faut oublier tout ce qu’en disent les féministes d’aujourd’hui à ce sujet) mais un ordre social fondé sur la filiation maternelle ou paternelle. Il ne faut pas confondre le matriarcat avec la gynocratie (ou la gynarchie) qui est un régime politique dans lequel le pouvoir est exercé par des femmes.

      Il ne s’agit pas d’une pinaillerie sémantique : à partir du moment ou l’on mélange le pouvoir politique et le système de parenté ( deux faits sociaux structurants qui entretiennent entre eux des relations très complexes), on ne peut plus réfléchir à ces questions, il devient impossible de formuler quoi que ce soit d’intelligible et on en arrive à affirmer que le matriarcat n’a jamais existé alors qu’il existe encore de nos jours de nombreuses sociétés matriarcales et que l’histoire en regorge.

      Cette confusion part de Johann Jakob Bachofen qui a émit au 19ème siècle l’hypothèse d’une structure sociale gynocratique originelle et est allé jusqu’à postuler que ces gynécocraties se sont montrées violentes et guerrières. Bachofen ne s’était jamais référé au matriarcat, mais dans l’entre-deux-guerres, le terme a été employé en Allemagne par les féministes proches du mouvement völkisch afin de mettre en avant la thèse d’un « complot judéo-patriarcal ». Et depuis lors, matriarcat et gynécocraties se sont confondus.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 4 juillet 10:20

      Une fois que l’on a dit cela, en effet, l’existence de régimes gynécocratiques n’a jamais été prouvé et certainement pas pendant la préhistoire qui ne connaissait même pas de régime politique proprement dit puisque l’Etat n’existait pas. De nombreuses études montrent que les communautés du paléolithique étaient égalitaires, il existait certes une division sexuelle du travail mais celle-ci n’impliquait pas la domination d’un sexe sur l’autre, la femme occupait souvent une place importante dans ces sociétés, il y’avait une différenciation des taches et une complémentarité de celles-ci. On ne peut pas parler de gynarchie pendant la préhistoire mais on ne peut pas parler de phallocratie non plus, ces catégories n’ont aucun sens pour ces humains qui vivaient en petites communautés nomades de la chasse , de la pêche et de la cueillette, on ne peut donc pas dire que les Vénus préhistoriques ont été conçues sous la domination des hommes. On voit bien queClothilde Chamussy reprend la thèse de la « domination masculine » universelle et éternelle, ce qui est une opinion purement idéologique.

      C’est avec les transformations engendrées par la révolution néolithique que les sociétés sont devenues franchement hiérarchisées et inégalitaires. Comme c’étaient des sociétés guerrières, elles ont donné une importance primordiale à la force physique et à l’art de la guerre, la femme va donc être reléguée dans de nombreux cas à un rôle secondaire et subalterne, uniquement concernée par les tâches domestiques et éducatives. On peut parler dans ce cas de régime oligarchique phallocratique mais il faut comprendre que c’était aussi des périodes extrêmement dures pour les hommes : selon une étude, datant de 2015 , les hommes se sont tellement massacrés que la répartition entre sexes a grimpé à un niveau d’inégalité historiquement élevé , un homme pour dix-sept femmes. Dans ces conditions, être homme était-il vraiment un privilège ? smiley


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 4 juillet 10:23

      Pour revenir sur le paléolithique, l’hypothèse selon laquelle le matriarcat est le premier système familial qu’a connu l’humanité est la plus vraisemblable.

      Les communautés humaines se structurent selon des formes qui assurent le mieux leur pérennité. Et dans le contexte paléolithique (celui d’humains nomades très peu nombreux vivant en petit groupe de la chasse et de la cueillette), l’exogamie était une nécessité pour au moins trois raisons :

      -Biologique : la consanguinité est défavorable à la perpétuation du groupe, il fallait donc choisir des partenaires à l’extérieur du clan pour favoriser la diversité génétique. Cela va s’exprimer culturellement par le tabou de l’inceste : tous les membres du clan sont considérés comme de même sang. Toute pratique, évocation ou démonstration amoureuse ou sexuelle sont strictement interdites entre membres d’un même clan.

      -Sociale : puisqu’il est interdit de se trouver des partenaires sexuels au sein du clan, cela empêche l’émergence de tensions liées à la compétition sexuelle entre les membres du groupe, le tabou de l’inceste devient par là même un facteur de cohésion.

      -Diplomatique : au paléolithique, la relation neutre n’existe pas, soit on est parent, soit on est ennemi. Puisque ces groupes étaient nomades et parcouraient de grandes distances, la probabilité de rencontrer des groupes qui les considéreraient comme ennemis étaient grand. Pour se déplacer en toute sécurité, il fallait donc fraterniser avec les autres clans. Le meilleur moyen de sceller les unions était l’hospitalité sexuelle. L’exogamie permettait ainsi de tisser des alliances durables avec les autres clans.

      Le système familial optimal pour l’expression de l’exogamie est le matriarcat : les enfants sont membres du clan de la mère et sont élevés par le groupe et non par le male géniteur. Contrairement au patriarcat, le matriarcat permet également une certaine liberté sexuelle puisqu’il n’existe pas de nécessité de reconnaissance du géniteur.

      Avec la sédentarisation, l’augmentation démographique , l’apparition de l’agriculture et l’émergence des guerres perpétuelles , certaines sociétés constituées vont changer radicalement de système familial pour devenir patriarcale (c’est-à-dire structurée sur la filiation paternelle , ce qui nécessite l’authentification du géniteur garantie par le contrat de mariage avec le culte de la virginité, de la fidélité, l’interdit du sexe hors mariage, la répression sexuelle etc.) et patrilinéaire ( l’apparition de la propriété implique celle de la transmission du patrimoine , les biens et les droits sont transmit par le père , les hommes sont propriétaire de la terre et les femmes se déplacent pour aller vivre avec leur époux). Mais certaines vont rester matriarcale et vont instaurer la matrilinéarité (les biens et les droits sont transmit par la mère) et l’avunculat (la responsabilité de l’enfant revient à son oncle maternel). Il n y’a pas de règles générales, les groupes vont opter pour le système familial optimal en fonction des conditions géographiques, historiques, économiques et culturelles. Des sociétés qui ont opté pour le matriarcat existent encore de nos jours.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 4 juillet 10:26

      Le système familial a une grande influence sur le régime politique, c’est une évidence. En règle générale, les sociétés matriarcales coexistent avec des régimes plus égalitaires et moins autoritaires que ceux dans lesquels l’organisation sociale est patriarcale ( il existe néanmoins des exceptions). Pour ce qui est des conditions de la femme, il est évident que plus un système familial est patriarcal, plus le contrôle social des mœurs et de la sexualité de la femme est grand. Mais il arrive que ces sociétés soient gouvernés par des femmes (même si ce n’est pas la tendance, c’est plus conjoncturel qu’autre chose). De plus les femmes des classes supérieures ont plus de pouvoir que les hommes des classes inférieures.

      Dans les sociétés matriarcales, tout dépend de la façon dont la communauté est organisée car il existe plusieurs configurations. Par exemple, il peut arriver que les hommes exercent le pouvoir mais ne le détiennent pas, que les femmes détiennent le pouvoir mais ne l’exercent pas , que le pouvoir de l’homme procède toujours du consentement de la femme de par le pouvoir révocatoire des chefs qu’elle possède et de par l’usage d’un droit de véto dont elle dispose sur toutes les décisions. Il arrive que les affaires internes à la famille soient plutôt gérées par les femmes, tandis que les affaires externes à la famille soient plutôt gérées par les hommes. On peut aussi parler de ces sociétés de culture chamanique dans lesquels la femme est prêtresse et socialement puissante. Bref, les configurations sont multiples. Résumer les rapports hommes / femmes historiques par « De toutes les sociétés humaines connues, aucune n’est dirigée par les femmes. A chaque fois, le pouvoir politique aux hommes » est un raccourci tellement simpliste qu’il en est faux.

      C’est comme si l’exemple des Baruyas (qui est du reste très intéressant mais qui est une carricature de société patriarcale) est mit en avant pour corroborer cette thèse. Que dire des Mosuo, des Navajos, des Minangkabau, des Akans etc ?

      Je sais bien qu’il s’agit d’une vidéo de vulgarisation et que ce format impose un certain nombre de raccourcis mais au-delà de cela, le discours de Clothilde Chamussy est tout de même très marqué idéologiquement, il aurait été à mon humble avis plus intéressant qu’elle tente de laisser ses convictions féministes de coté (même sans y parvenir, ce n’est pas grave , c’est l’ effort qui importe ) et qu’elle s’attache à décrire l’état actuel des connaissances dans la matière qu’elle développe.


    • vote
      Belenos Belenos 4 juillet 23:02

      @maQiavel

      Justes remarques bien dosées. 


    • 2 votes
      Belenos Belenos 2 juillet 19:47

      J’ai écouté la vidéo qui a le mérite d’être courte mais c’est malheureusement sa principale qualité. Elle mérite seulement une réponse hormonale de même niveau, volontairement pas trop savante, que voici : cette jeune femme devrait chercher à mieux jouir sexuellement, sinon la beauté que la nature lui a accordée va se flétrir prématurément. Une sexualité épanouie (non, Mademoiselle, ne me sortez pas un "ça va très bien de ce côté là merci bien" car il est clair que vous ne savez pas encore ce que c’est) lui permettra surtout de sentir le pouvoir féminin dans son corps au lieu d’essayer de l’expliquer aux autres en projetant sa frustration sur une histoire imaginaire de l’humanité. Bien entendu, j’entends déjà les remarques du genre "Qu’est-ce que tu en sais, toi, de sa jouissance ?" Je réponds que ça se voit et que le cri de son clitoris s’entend comme une sirène de pompier. Il existe le même problème chez les jeunes mecs qui sont de petits singes agressifs parce qu’ils n’ont pas de copine et ne savent pas gérer leurs montées de sève printanière. Bref, il faut être en paix avec la vie et sa propre nature avant d’essayer d’expliquer quoi que ce soit aux autres. Oui, je sais, je suis odieux, mes propos sont "choquants" et toussa. 


      • vote
        Belenos Belenos 2 juillet 19:50

        (Ce commentaire concerne la première vidéo)


      • 2 votes
        Sutter Kane Sutter Kane 2 juillet 19:52

        @Belenos
        Votre commentaire est en effet déplacé. Et si vous aviez vu d’autres de ses vidéos, vous sauriez qu’elle a un compagnon, archéologue.


      • 2 votes
        Belenos Belenos 2 juillet 20:03

        @Sutter Kane
        "Et si vous aviez vu d’autres de ses vidéos, vous sauriez qu’elle a un compagnon, archéologue."

        Oui et alors ??


      • 1 vote
        Belenos Belenos 2 juillet 20:16

        @Sutter Kane
        "Votre commentaire est en effet déplacé."

        Non, la réflexion que j’expose est le coeur du problème. Quand on parle publiquement d’archéologie de la sexualité on expose publiquement un certain rapport à la sexualité, qu’on le veuille ou non. Il faut prendre la précaution de vérifier ses propres biais à ce sujet ou accepter de les entendre de l’extérieur. De la même manière que quelqu’un qui parle d’optique doit vérifier que ses propres yeux fonctionnent bien. La prétention à la description objective est plus encore ici qu’ailleurs une farce : l’histoire de la sexualité racontée par un catholique sera toujours catholique, par exemple. L’histoire de la sexualité racontée par une féministe sera aussi toujours la confirmation de ce qu’elle y apporte elle-même. L’histoire de la sexualité racontée par une personne sexuellement peu épanouie sera peu épanouissante et ennuyeuse. Comme ses propres expériences sexuelles. Je n’y peux rien, c’est comme ça. Aucune précaution politiquement correcte n’y changera rien. 


      • 1 vote
        Ozi Ozi 2 juillet 20:22

        @Belenos :"vous sauriez qu’elle a un compagnon, archéologue....Oui et alors ??"

        Les archéologues sont de vrais queutards

         smiley


      • 2 votes
        Sutter Kane Sutter Kane 2 juillet 20:23

        @Belenos
        Comme la YouTubeuse ne fait que vulgariser les travaux d’Alain Testart, vous devriez, si vous n’aviez pas de biais misogyne, mettre en cause l’épanouissement sexuel de ce monsieur (pas de la jeune femme qui ne fait que parler de lui).


      • 1 vote
        Belenos Belenos 2 juillet 20:48

        @Sutter Kane
        "Comme la YouTubeuse ne fait que vulgariser les travaux d’Alain Testart, vous devriez, si vous n’aviez pas de biais misogyne, mettre en cause l’épanouissement sexuel de ce monsieur."

        Je commente la vidéo ici présente, tout simplement. Mais il y a évidemment autant de problème de frustration sexuelle et plus généralement de peur de la sexualité chez les hommes que chez les femmes (par exemple, l’islamisme est en grande partie une terreur masculine devant le mystère de la féminité comme l’a été à une autre époque un certain christianisme inquisitorial qui voyait abondance de sorcières). Je ne manque pas d’assaisonner les vidéos de conférenciers frustrés mâles quand il s’en trouve postées sur Agoravox. Du reste, je n’ai aucune animosité personnelle contre cette jeune femme passionnée d’archéologie, mais il me semble évident que le contenu de ses vidéos est le produit d’un biais dont j’expose la nature. La nature de ce bais concerne sa personne, j’en suis désolé mais cela est inévitable quand on parle de sexualité : car personne ne peut parler de sexualité d’un point de vue objectivement neutre et désexualisé. Je ne le prétends pas non plus et j’ai prévenu le lecteur, en tête de mon commentaire initial, que je proposais seulement "une réponse hormonale de même niveau, volontairement pas trop savante".  smiley

         

         



      • 1 vote
        Hieronymus Hieronymus 2 juillet 23:39

        @Belenos
        elle a l’air un peu froide et prude, elle est aussi moyennement jolie mais de là à affirmer, juste en la voyant, qu’elle serait une "mal baisée", c’est un genre d’affirmation pour le moins excessif, il serait plus sage de ne pas trop s’aventurer sur ce type de spéculation

        par contre son discours ou le peu que j’en ai perçu car je n’ai pas écouté jusqu’au bout, m’a semblé très peu intéressant, c’est en fait une ressucée de tous les poncifs du féminisme, une espèce de discours stéréotypé, bien dans l’air du temps et du politiquement correct, conformiste à souhait et sans surprise, bref un truc nul et plutôt chiant


      • vote
        Belenos Belenos 3 juillet 00:04

        @Hieronymus
        "bref un truc nul et plutôt chiant"

        On est d’accord sur ce point ! Pour le reste, je ne peux pas le démontrer. Je dis ce que je sens. Maintenant sur un plan logique, on peut aussi se poser une question simple : est-ce qu’une personne qui profite pleinement de sa sexualité aurait envie de perdre son temps à produire des discours aussi nuls et chiant à propos de la sexualité en général. Et allons un peu plus loin : les gens pour qui la sexualité est un problème essentiel à la base de tous les problèmes sociaux ou politiques de l’histoire de l’humanité... ne sont-ils pas tout simplement des gens qui ont essentiellement un problème sexuel PERSONNEL à la base ? Quand une femme va jusqu’à insister pour convaincre ses contemporains que la femme préhistorique (dont elle ne sait rien) était déjà opprimée et dominée par un méchant mâle dans une société patriarcale, c’est généralement qu’elle a un problème avec son père, la masculinité et sa propre sexualité. Un problème personnel qu’elle projette sur l’histoire de tous les êtres humain. Freud faisait la même chose en théorisant que tous les petits garçons de l’univers devaient avoir comme lui un secret désir sexuel pour leur mère. Bah non... c’était juste son problème à lui.


      • 2 votes
        Sutter Kane Sutter Kane 3 juillet 00:22

        @Belenos
        Vous jugez que son discours est nul. Pourtant, elle est diplômée en archéologie, pas vous j’imagine. Elle a plus de connaissances que vous, mais vous la jugez nulle. Comme souvent sur Internet, c’est le monde à l’envers : les amateurs jugent les experts... Ensuite, elle se contente de dire qu’il n’y a jamais eu (à ce qu’on en sait) de société dominée par les femmes ; pouvez-vous lui prouver le contraire ? Où est le scandale dans ce qu’elle dit ?

        Et je passe sur la remarque d’un autre commentateur sur son physique ("moyennement jolie"), dont on se demande bien ce qu’elle vient faire là. Remarque sexiste par excellence, que le pleutre n’ose faire que derrière son clavier. J’ai d’ailleurs souvent remarqué que les gens qui se permettaient de dénigrer le physique des autres étaient eux-mêmes très moches. Hiéro, entre vous et elle, question physique, il n’y a pas photo...


      • 1 vote
        Belenos Belenos 3 juillet 00:41

        @Sutter Kane
        "Elle a plus de connaissances que vous."

        Non. 

        "Comme souvent sur Internet, c’est le monde à l’envers : les amateurs jugent les experts."

        C’est ce que vous faites vous-même au moment présent. 

        "Ensuite, elle se contente de dire qu’il n’y a jamais eu (à ce qu’on en sait) de société dominée par les femmes ; pouvez-vous lui prouver le contraire ?"

        Il n’y a jamais eu (à ce qu’on sait, comme vous dites) de sociétés dominées par un genre, qu’il soit masculin ou féminin. C’est beaucoup plus compliqué que ça. La théorie de la femme constamment dominée dans toutes les sociétés est une idiotie inventée par les sectes féministes qui n’a aucun fondement raisonnable. C’est une théorie élastique donc irréfutable, donc une croyance. Pouvez-vous me prouver le contraire ? La youtubeuse est une enfant qui répète comme un perroquet des choses auxquelles elle n’a pas vraiment réfléchi, des banalités fausses qu’elle croit originales et subversives. N’en faites pas une scientifique condamnée par des obscurantistes forumeurs misogyne et ignorants. 

        "Où est le scandale dans ce qu’elle dit ?"

        Qui a parlé d’un scandale ? Elle dit des niaiseries convenues, mais il n’y a aucun scandale. Juste de l’ennui.

         


      • vote
        Belenos Belenos 3 juillet 00:55

        @Sutter Kane
        "Hiéro, entre vous et elle, question physique, il n’y a pas photo..."

        Ils ne jouent pas dans la même catégorie, faut dire. Hiéro n’est pas la plus belle jeune fille du monde.  smiley

        Pourquoi parle-t-on toujours du physique d’une femme même quand elle produit un discours intellectuel et que la beauté n’a aucun rapport avec le sujet ? A priori, c’est stupide MAIS (attention, je vais dire quelque chose d’insupportable !!) pas tant que ça en fait. C’est que la femme est une image. Pas l’homme (pas un homme véritable). Donc une femme doit être belle et c’est d’ailleurs le désir le plus intense d’une femme que celui d’être belle (celles qui le nient sont des menteuses). Oui, c’est horrible, c’est injuste, ça semble être la description d’une abominable théorie patriarcale assignant la femme à un rôle de poupée à consommer ou simplement décorative, mais... c’est comme ça, c’est la vérité, c’est même une vérité cosmique et non une simple réalité socialement construite. Vous avez le droit de vous échapper dans une rêverie où cela ne serait pas ainsi si vous voulez, mais ça ne changera rien à ce qui est vrai.  smiley 


      • 2 votes
        Sutter Kane Sutter Kane 3 juillet 01:09

        @Belenos
        1/ Vous êtes expert en quoi exactement (puisque vous dites l’être) ?

        2/ Cela dit, quoi que vous me répondiez, on ne pourra pas vérifier, puisque vous êtes sous pseudo, contrairement à cette femme.

        3/ La YouTubeuse (qui ne prétend pas être subversive) répète ce que des chercheurs reconnus ont établi. Vous allez me dire que vous êtes aussi plus compétent que ces chercheurs (comme Alain Testart) ?

        4/ Tout ce qui relève de la science académique vous semble donc niais et convenu ? Pour dire quelque chose d’intéressant, il faut forcément, pour vous, aller contre tous les savoirs reconnus ? Faire de l’archéologie "interdite", évoquer les extraterrestres, les forces secrètes de l’esprit, ou des choses de ce genre ?

        5/ Perso, je ne suis pas féministe, dans le sens où je voudrais rétablir une égalité qui n’a jamais existé entre femmes et hommes. Mais je reconnais que les hommes dominent partout (ce n’est ni bien, ni mal, c’est comme ça). A cause d’une plus grande force physique, d’une plus grande agressivité, d’un désir de pouvoir (que la plupart des femmes n’ont pas). C’est toujours "plus compliqué que ça", comme vous dites... mais vous allez prétendre que les hommes ne dominent pas chez les Talibans (puisque vous dites : "Il n’y a jamais eu (à ce qu’on sait, comme vous dites) de sociétés dominées par un genre, qu’il soit masculin ou féminin") ?

        6 / Ni vous (semble-t-il) ni moi ne sommes une femme. Alors évitons de trop parler à la place des femmes. Elles peuvent légitimement avoir envie de raconter leur propre histoire (elles sont mieux placées que nous pour percevoir les éventuels biais "masculinistes" de l’histoire dominante).



      • vote
        Belenos Belenos 3 juillet 01:16

        @Sutter Kane
        "Cela dit, quoi que vous me répondiez, on ne pourra pas vérifier, puisque vous êtes sous pseudo, contrairement à cette femme."

        Il était donc inutile de me poser la question. Je ne suis pas anonyme quand je suis visible. Tout comme cette femme visible dans la vidéo participe peut-être anonymement à ce forum ou à un autre (et peut-être en donnant anonymement son avis sur une vidéo où j’apparais, qui sait ?) Et c’est très bien que les deux possibilités de communiquer publiquement existe. 


      • vote
        Belenos Belenos 3 juillet 01:36

        @Sutter Kane
        "La YouTubeuse (qui ne prétend pas être subversive) répète ce que des chercheurs reconnus ont établi. Vous allez me dire que vous êtes aussi plus compétent que ces chercheurs (comme Alain Testart) ?"

        Vous avez un problème manifeste avec l’autorité qui prend la forme d’un désir compulsif de soumission à tout ce qui est officiel. Dans la plupart de vos interventions, vous défendez l’autorité constituée par principe, c’est une attitude religieuse chez vous. Il vous plaît d’imaginer qu’existent en tous domaines des consensus à quoi nous n’aurions plus qu’à adhérer passivement pour être dans la vérité. Je suis insensible aux arguments d’autorité, parce que je ne suis pas impressionné par ma propre autorité. Alain Testart n’était pas un dieu (la preuve, il est mort), il n’était pas infaillible et ne le prétendait pas. Du reste, ce n’est pas lui sur cette vidéo et il n’est plus là pour donner son avis concernant l’instrumentalisation qui est ainsi faite de ses recherches qui furent nombreuses et ouvertes. 


      • 1 vote
        Sutter Kane Sutter Kane 3 juillet 01:42

        @Belenos
        Pour les amoureux de la subversion, Soral en 2007, sur la domination masculine.


      • 2 votes
        Belenos Belenos 3 juillet 01:44

        @Sutter Kane
        "Tout ce qui relève de la science académique vous semble donc niais et convenu ?"

        Le propos militant de cette femme affirmant qu’il n’y a jamais eu de société matriarcale ne relève pas de la "science académique". Il relève de l’article de magazine féminin écrit par une journaliste qui a lu le résumé d’une conférence qu’elle n’a pas bien comprise. Ce qui est niais et convenu, ce sont les simplifications à la mode. Il y a 15 ou 20 ans il était à la mode de répéter que les hommes préhistoriques vivaient dans des sociétés matriarcales et adoraient une déesse. C’était une simplification niaise. Cette vidéo tombe dans une niaiserie inverse. 


      • 1 vote
        Belenos Belenos 3 juillet 01:56

        @Sutter Kane
        "mais vous allez prétendre que les hommes ne dominent pas chez les Talibans."

        Les Talibans ont peur des femmes, c’est assez évident. D’où leur brutalité. Mais les Talibans sont des envahisseurs, des milices, ce n’est pas une société. 


      • vote
        Belenos Belenos 3 juillet 01:58

        @Sutter Kane
        "Ni vous (semble-t-il) ni moi ne sommes une femme. Alors évitons de trop parler à la place des femmes. Elles peuvent légitimement avoir envie de raconter leur propre histoire (elles sont mieux placées que nous pour percevoir les éventuels biais "masculinistes" de l’histoire dominante)."

        Je ne pense pas que l’histoire des femmes doivent être racontée par des femmes et l’histoire des hommes par des hommes. L’histoire et l’archéologie ne doivent pas être instrumentalisées par des militants.  


      • vote
        Belenos Belenos 3 juillet 02:06

        @Sutter Kane
        "Perso, je ne suis pas féministe, dans le sens où je voudrais rétablir une égalité qui n’a jamais existé entre femmes et hommes. Mais je reconnais que les hommes dominent partout."

        Ce n’est pas exact dans nos sociétés occidentales qui sont ravagées par le politiquement correct et la culpabilisation. La domination ne s’exerce pas de la même façon, mais il existe des formes de violences féminines qui causent aussi beaucoup de souffrance et souvent en toute impunité. Il n’y a qu’à voir comment certaines femmes se comportent parfois dans les médias. C’est tout le problème de la victimisation à outrance à partir de laquelle on peut faussement justifier les comportements les plus infects : la victime a tous les droits puisqu’elle est une victime. 


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 3 juillet 08:53

        @Belenos
        elle est tout simplement ni très fine, ni subtile, elle fait un C/C des théories dans l’air du temps, comme en sus à notre époque les hommes ont baissé la garde, ce genre de gourdasse en profite pour rajouter un couplet anti mâle blanc, c’est sans risque et ça mange pas de pain, alors pourquoi se priver de ce confort ?

        je ne vois hélas rien d’autre à ajouter ..


      • 2 votes
        Hieronymus Hieronymus 3 juillet 09:12

        @Sutter Kane
        Et je passe sur la remarque d’un autre commentateur

        mais non tu passes pas gros malin, au contraire t’en profites pour appuyer à fond autant que tu peux, c’est marrant passe queue je m’adressais pas du tout à toi mais il a fallu que tu sautes dessus, ah le ressentiment ..

        surtout pas de rétention de bile, laisse bien écouler ton fiel, il ne faut pas conserver de mauvaises humeurs dans le corps, cela peut contrarier le métabolisme, il faut laisser totalement libre cours à sa connerie et sa méchanceté dans les commentaires, ce serait trop dommage de gâcher l’occasion !

         smiley


      • 2 votes
        Sutter Kane Sutter Kane 3 juillet 13:01

        @Hieronymus
        Vieille gourdasse, vous osez juger de la finesse de cette jeune femme ? vous qui gobez toutes les théories du complot les plus délirantes ? no plane le 11/9, harnais dans le fait divers Gassama, et j’en passe (pour ne pas vous attirer de problème avec la justice). Vous êtes vraiment une vieille gourdasse ! smiley


      • vote
        nephis 5 juillet 07:03

        @Belenos

        car personne ne peut parler de sexualité d’un point de vue objectivement neutre et désexualisé.

        Même pas les trans non-binaires et les hermaphrodites ? smiley


      • vote
        ged252 5 juillet 07:38

        @Belenos

        La youtubeuse est une enfant qui répète comme un perroquet des choses auxquelles elle n’a pas vraiment réfléchi, des banalités fausses qu’elle croit originales et subversives.

        .

        Tout ça c’est faux, les choix qu’elle a fait dans la 2 eme vidéo montre qu’elle sait très bien de quoi elle parle, et qu’elle a compris ce dont il est question.

        .


        Par contre Belenos, avec son savoir suffisant, moi je sais tout, et tout ce qui est en dehors de mon savoir suffisant est faux, mensonger, hystérique, tordu, affabulatoire, délirant ect ... exactement comme un vulgaire gauchiste, hein ... tout en critiquant les autres, en leur reprochant, eux, d’être dans la croyance hein !?
        .
        Par contre belenos qui se plaint toute la journée, toute l’année de l’immigration, et qui refuse de voter FN, qui combat le FN, qui ne veut pas que les autres votent ou soutiennent le FN, ; hein ?
        Faut être un peu plombé de la tête hein, faut l’savoir ça aussi, hein !?
        .
        Belenos vit dans SA société idéale, anti FN et anti Chrétienne, mais il se plaint quand même., hein !!
        .


      • vote
        ged252 5 juillet 07:49

        @ged252

        Il y a un révolte anti - tête -de - gondole sur l’autre AGV par exemple l’article de Fergus 

        Il se plaigne des principaux posteurs somme fergus, olivier cabanel, resemar, rokotoarison, chalot, qui sont très prolixe, ils sont capable de poster un article par jour, mais ils sont aussi extrêmement insipide, ennuyeux, sirupeux inintéressant ; 

        .

        En contre partis, il y a aussi toute une partie qui est beaucoup plus radicale sur l’immigration, exemple moderantus, mais je pense qu’il a changé, il la jouait modéré autrefois. Mais les critiques sont beaucoup plus sévères et pertinentes que qu’ici, ou ça s’est affadi.


      • vote
        ged252 5 juillet 07:53

        @Belenos

        "Elle a plus de connaissances que vous."

        Non.

        .

        Il est expert en quoi le belenos. ?

        .

        Bis repetita puisque la question a déjà été posé par suter kane


      • vote
        ged252 5 juillet 07:56

        @ged252

        "censurer et commander son prochain sont agréable, car il se produit une imagination de supériorité"

        .

        Au nom de quoi, belenos, tu te permet de censures les autres ?


      • vote
        ged252 5 juillet 08:06

        @Belenos

        comme tu es anti FN, on est obligé de te demander, tu as voté pour qui au deuxième tour ???

         smiley  smiley  smiley

      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 5 juillet 09:05

        @ged252
        qu’ici, ou ça s’est affadi.

        oui c’est hélas vrai, j’ai commencé sur AvTv surtout en 2011-2012, jusqu’en 2015-2016 il y avait pas mal d’intervenants mais depuis beaucoup sont partis et c’est souvent assez terne

        par ex. la dernière vidéo de Drac que j’ai écouté jusqu’au bout, c’est de la dynamite mais personne n’a relevé ni vraiment commenté, vers la fin Drac dit texto (il ne sous entend pas) qu’un politique européen responsable doit prendre la décision de laisser se noyer les migrants en Méditerrannée, ça devrait interpeller un parler aussi cash ? bah... pas vraiment... en tout cas, ça a pas l’air...

        https://www.agoravox.tv/commentaire13189988

         smiley


      • vote
        ged252 5 juillet 09:28

        @Hieronymus

        Drac est assez mou, et puis lorsqu’il dit qu’il ne veut pas d’un retour de l’extrême droite au pouvoir, car des gens de sa famille ont été déporté, on se pose des questions sur son identité, forcément

        Je n’écoute plus ses vidéos ou rarement, j’ai décroché

        .

        Avant AGV était de gauche, avec censure de gauche, du temps ou il y avait "morice", c’était trop de gauche pour moi, j’ai peu suivi.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès