• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’athéisme et BERTRAND RUSSELL par le Professeur Jean Bricmont

L’athéisme et BERTRAND RUSSELL par le Professeur Jean Bricmont


L’Association Belge des Athées (ABA), vous propose son cycle de trois conférences sur le thème

« ATHÉISME et PHILOSOPHIE ».

Avec le soutien de l’École des Sciences Humaines et Sociales (http://umons.ac.be) de l’UMons

PROGRAMME

1. Mercredi 4 mars 2015 à 20h.
L’athéisme et BERTRAND RUSSELL
par le Professeur Jean Bricmont (UCL)

2. Mercredi 18 mars 2015 à 20h
L’athéisme de JEAN-PAUL SARTRE
par le Professeur Vincent de Coorebyter (ULB) (bientôt sur notre chaine Youtube)

3. Mercredi 1er avril 2015 à 20h
L’athéisme d’ALBERT CAMUS
par le Professeur Damien Darcis (UMons) (bientôt sur notre chaine Youtube)

Initiateur et coordinateur du projet : Jacques Teghem

 


 

Contact : atheesdebelgique(@)gmail.com
Site internet : http://www.athee.info/
Facebook : https://www.facebook.com/atheesdebelgique
Newsletter (gratuite) : http://www.atheeshumanistes.be/blog/wp-login.php?action=register
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/user/Atheesdebelgique
 

 

 

Tags : Société Religions Philosophie Culture




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    



    • 3 votes
      maQiavel maQiavel 7 mai 2015 17:27

      Concernant le premier texte , il est certes discutable sur plusieurs points , son auteur est pédant , sur de lui même et dominateur mais il y’ a néanmoins un principe qui est énoncé auquel j’adhère complètement , bien que je ne sois pas agnostique :" Il en résulte que les déistes, les théistes et les athées ne disposent d’aucune légitimité pour imposer aux agnostiques aucun concept découlant de leur foi fondatrice ainsi que de ses développements. Ils se doivent de profiter de la liberté de culte qui leur est due et respecter tous ceux qui ne partagent pas leurs convictions plus que discutables. Donc, toutes les églises , déistes, théistes et athées se doivent de continuer d’être, ou de (re)devenir, des maisons de tolérance. Sinon, ce sera le bordel  !"

      Seulement , on a pas besoin d’ être agnostique pour adhérer à ce principe , il suffit d’ être libertaire et de placer les liberté fondamentales au centre de l’ organisation politique.


    • 9 votes
      la mouche du coche 7 mai 2015 17:39

      Les athées sont aux abois parce qu’ils se rendent compte que la société qu’ils produisent est nullissime. Leur seul but dans la vie est d’aller au supermarché du coin le week-end et de changer de téléphone tous les 5 ans. C’est pathétique.


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 7 mai 2015 17:49

      Matthieu 7 : 1-2 : « Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.… »

       

      Et par delà cela, ce jugement est simpliste : on a vu des sociétés fondées sur la religion également merdique et nullissime (je dirai même abominable).

       

      Je ne vois pas ce qui donne droit aux croyants religieux de juger les athées au regard du résultat produit. Il faudrait peut être arrêté de voir « la paille qui est dans l’œil de son frère, et de ne pas apercevoir la poutre qui est dans son œil, non ?


      De toute façon , nous devons vivre les uns avec les autres , et donc accepter l’ existence des uns et des autres si on ne veut pas sombrer dans les guerres et autres cataclysmes ...

       


    • 2 votes
      la mouche du coche 7 mai 2015 19:04

      @maQiavel

      .

      Bien sûr, la religion n’est pas la condition sinequanone d’une société harmonieuse. Je constate pourtant qu’elle est indispensable. Une société religieuse peut être bonne ou non. Une société matérialiste est toujours une catastrophe.


    • 3 votes
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 7 mai 2015 19:15

      @maQiavel

      Être agnostique n’est pas de même nature qu’être libertarien. Aucun rapport.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 7 mai 2015 19:17

      @la mouche du coche

      Il y’a des religions matérialistes tu sais , c’ est pour te dire que les choses sont plus complexes.

      Qu’ est ce que la religion au fond ? D’un point de vue étymologique , la religion est l’ ensemble de rites et de croyances qui relie les êtres humains entre eux en société.

      Toutes les sociétés sans exception ont des religions , les croyances constituent une colonne vertébrale pour la psyché de toute personne ( individuelle ou collective ) , elles lui permettent de faire face à ses angoisses , à ses interrogations face à son destin etc.

      L’idéologie des droits de l’homme ou le progressisme sont des religions ...


    • vote
      maQiavel maQiavel 7 mai 2015 19:18

      @Jean-Pierre Llabrés
      Je ne dis pas qu’ être agnostique est de même nature qu’ etre libertarien , je dis que pour respecter le principe évoqué dans le texte que j’ ai mit dans mon commentaire , être libertarien suffit.


    • 2 votes
      la mouche du coche 7 mai 2015 20:05

      @maQiavel
      "Il y’a des religions matérialistes tu sais ,"

      .

      Oui. C’est l’adoration du veau d’or. La religion de Mamon, le dieu des choses matérielles.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 7 mai 2015 20:25

      @la mouche du coche
      Il existe des matérialismes qui sont exactement l’inverse de la religion du veau d’or ( il ne faut pas confondre le matérialisme compris comme une manière de vivre , un état d’ esprit orienté vers la satisfaction des besoins matériels avec le matérialisme philosophique , on confond souvent les deux ).

      Certaines conceptions du matérialisme philosophiques me semblent éthiquement supérieur à beaucoup de religions prétendument spiritualiste , les choses ne sont pas aussi simple ...


    • 1 vote
      la mouche du coche 7 mai 2015 23:09

      @maQiavel
      Oui mais dans les faits nos sociétés contemporaines s’effondrent avec l’athéisme, donc non.


    • 3 votes
      ZardoZ ZardoZ 7 mai 2015 23:12

      @la mouche du coche

      * et de changer de téléphone tous les 5 ans

      Tu voulais dire tous les six mois ?


    • 1 vote
      Heptistika Heptistika 7 mai 2015 23:33

      @la mouche du coche

      Faut te décider la mouche, ce sont les musulmans ou les athées qui sont en train de tout renverser ? J’ai l’impression que tu trouveras toujours un bouc-émissaire sur lequel faire un transfert de toutes tes peurs quelque soit le sujet...


    • 1 vote
      la mouche du coche 7 mai 2015 23:39

      @Heptistika

      .

      Ah. Très bonne question. C’est rare chez vous, une bonne question. Merci de me permettre de m’expliquer.
      les musulmans ou les athées ? Et bien ce sont les deux. Ce sont d’abord les athées au pouvoir des sociétés occidentales qui ont tué les peuples occidentaux, symboliquement et réellement en leur recommandant de s’enculer au lieu de faire des enfants.
      Et ce sont maintenant les musulmans qui viennent nous remplacer. ils ne sont pas méchants, seulement ils font des enfants et nous pas, donc ce sont eux qui vont dominer à terme, nécessairement.


    • 2 votes
      pegase pegase 8 mai 2015 00:58

      @maQiavel

      Je ne vois pas ce qui donne droit aux croyants religieux de juger les athées au regard du résultat produit. Il faudrait peut être arrêté de voir « la paille qui est dans l’œil de son frère, et de ne pas apercevoir la poutre qui est dans son œil, non ?

      ...........................


      En l’occurrence je dirais plutôt l’inverse  : Je ne vois pas ce qui donne droit aux athées de juger les croyants ....


      Un peu marre des attaques anti chrétiens partout sur la toile, ils vous ont fait quoi pour que vous réagissiez de la sorte ?



    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 8 mai 2015 08:29

      @maQiavel

      Non.


    • vote
      maQiavel maQiavel 8 mai 2015 08:32

      @pegase
      Simplement , je n’ apprécie pas le simplisme athée = méchant , croyant religieux = gentil ( ou l’ inverse , il y’ a des athées idiots qui raisonnent aussi ainsi).


    • vote
      maQiavel maQiavel 8 mai 2015 08:40

      @Jean-Pierre Llabrés

      Si. La preuve : je suis contre le fait d’ imposer aux athées ou aux agnostiques des concepts découlant de la foi religieuse , je suis pour la liberté de culte et pour le respect de ceux qui n’ont pas de convictions religieuses.

      Mais si j’ai ces principes de tolérance , ce n’est pas parce que je suis agnostique ( je ne le suis pas ) mais par conviction libertaire.

      @Pégase

      Mais je suis aussi d’accord avec le fait que les athées n’ont pas à juger les croyants religieux non plus ...


    • 2 votes
      la mouche du coche 8 mai 2015 09:10

      @maQiavel
      La question n’est pas : athée = méchant , croyant religieux = gentil,

      Nous CONSTATONS simplement : société athée = société NULLE et MOCHE, société religieuse = société BELLE.

      donc acte. smiley


    • 1 vote
      pegase pegase 8 mai 2015 11:18

      @la mouche du coche

      Nous CONSTATONS simplement : société athée = société NULLE et MOCHE, société religieuse = société BELLE.

      donc acte. 
      .......................................



      Franchement il y a de quoi en écrire un livre bien épais, souvenez vous du plug anal gonflable place Vendôme..

      Et puis ce genre de vision d’athéiste extrémiste me fout la gerbe
      https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xap1/v/t1.0-9/11046493_1604914959752096_2468582751159372742_n.jpg?oh=e6f56a18ae0f7e632f8bd27338d26ff1&oe=55E0B3EA


    • vote
      Heptistika Heptistika 9 mai 2015 01:14

      @la mouche du coche

      .

      "les athées au pouvoir des sociétés occidentales"

      .

      - Que ce soient les Wasp ou les sionistes, il n’y a qu’une mouche pour y voir des athées, ne t’en déplaise.

      .

      Si cette société que tu regrette tant était si belle et autant guidée par dieu que tu le prétends, par quel miracle aurait pu se créer un pouvoir assez fort pour la changer au point même de la renverser ? Serais-tu en train d’admettre, que même à son paroxysme, une société religieuse n’est ni capable de se maintenir, ni de prévenir la si incroyable catastrophe que tu nous narre au quotidien ? Bah dis-donc, c’est du joli tout ça, à se demander à quoi ça sert...

      .

      De toute évidence ce ne sont ni la cohérence ni l’objectivité qui t’étouffent.


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 mai 2015 07:31

      @maQiavel

      Que disent les libertariens au sujet de l’origine, de la "création"(?), de l’Univers ?


    • vote
      maQiavel maQiavel 11 mai 2015 15:33

      @Jean-Pierre Llabrés
      Que chacun est libre de penser comme il veut mais qu’ il ne faut pas imposer ses conceptions aux autres.


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 mai 2015 07:55

      @maQiavel

      Merci de votre réponse qui confirme que l’agnosticisme et le libertarisme ne sont pas de même nature.


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 mai 2015 08:58

      Addendum :

      En effet, à la question "Quid de l’origine, de la "création"(?), de l’Univers ?",
      l’agnostique répond : "je ne sais pas"
      et le libertarien ne répond pas ou, à la rigueur : "
      chacun est libre de penser comme il veut mais qu’ il ne faut pas imposer ses conceptions aux autres" (ce que partagent les agnostiques).






    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 mai 2015 09:33
      1. agnosticisme
        Définitions Web
        1. L’agnosticisme est une position philosophique considérant la vérité de certaines propositions concernant notamment l’existence de Dieu ou des dieux comme inconnaissable : à la différence des croyants, considérant probable ou certaine l’existence de telles divinités, ou des athées l’estimant ...
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Agnosticisme
      libertarisme
      Définitions Web
      1. Le terme libertaire désigne les personnes, courants, mouvements, structures, organisations, etc., qui prônent une liberté absolue fondée sur la négation du principe d’autorité dans l’organisation sociale et le refus de toute contrainte découlant des institutions basées sur ce principe. ...
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Libertarisme_(libertaire)

    • vote
      maQiavel maQiavel 12 mai 2015 12:21

      @Jean-Pierre Llabrés

      -Merci de votre réponse qui confirme que l’agnosticisme et le libertarisme ne sont pas de même nature.

       

      ------> Mais qui a dit que les deux étaient de même nature ? 

       smiley ...

       

      Remontez le fil de discussion , je parlais de cette partie du texte : Il en résulte que les déistes, les théistes et les athées ne disposent d’aucune légitimité pour imposer aux agnostiques aucun concept découlant de leur foi fondatrice ainsi que de ses développements. Ils se doivent de profiter de la liberté de culte qui leur est due et respecter tous ceux qui ne partagent pas leurs convictions plus que discutables. Donc, toutes les églises , déistes, théistes et athées se doivent de continuer d’être, ou de (re)devenir, des maisons de tolérance. Sinon, ce sera le bordel  !"

       

      J’ ai dit qu’ on a pas besoin d’ être agnostique pour adhérer à ce principe , il suffit d’ être libertaire et de placer les liberté fondamentales au centre de l’ organisation politique.

       

       

       


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 mai 2015 14:02

      @maQiavel

      maQiavel (---.---.---.34) 7 mai 19:18

      @Jean-Pierre Llabrés
      Je ne dis pas qu’ être agnostique est de même nature qu’ etre libertarien , je dis que pour respecter le principe évoqué dans le texte que j’ ai mit dans mon commentaire , être libertarien suffit.


      Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 8 mai 08:29

      @maQiavel

      Non.


      maQiavel (---.---.---.34) 8 mai 08:40

      @Jean-Pierre Llabrés

      Si. La preuve  : je suis contre le fait d’ imposer aux athées ou aux agnostiques des concepts découlant de la foi religieuse , je suis pour la liberté de culte et pour le respect de ceux qui n’ont pas de convictions religieuses.


      maQiavel, aujourd’hui, 12 mai

      J’ai dit qu’on a pas besoin d’être agnostique pour adhérer à ce principe , il suffit d’être libertaire et de placer les liberté fondamentales au centre de l’ organisation politique.


      Jean-Pierre Llabrés

      L’agnosticisme pose explicitement le concept de l’existence de "dieu" ce que ne fait pas le libertarisme.

      Cela ne nous empêche pas d’être d’accord sur le principe de tolérance absolue.



    • vote
      maQiavel maQiavel 12 mai 2015 16:13

      @Jean-Pierre Llabrés

      -Cela ne nous empêche pas d’être d’accord sur le principe de tolérance absolue.

      ------>C’est de ce principe que je parlais depuis le départ.


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 mai 2015 16:18

      @maQiavel

      OK !


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 7 mai 2015 16:33

      ces gens sont très gentils mais franchement, l’athéisme on s’en tape !


      • 4 votes
        Hieronymus Hieronymus 7 mai 2015 19:51

        c’est curieux, ce besoin de justifier son athéisme

        on sent comme le souci d’établir par là une "religion" de substitution

        ces athées qui se proclament comme tels sont des religieux qui s’ignorent


      • 1 vote
        Heptistika Heptistika 7 mai 2015 23:40

        @Hieronymus et zatara

        Oui, les athées sont capables de spiritualité et vous le sauriez si vous saviez de quoi vous causiez au lieu de simplement répéter les épouvantails habituels...

        Pis Jean Robin, il donne pas l’impression de justifier sa religion avec ses articles quotidiens peut-être ? On vous voit pas vous offusquer d’en avoir rien à foutre sur ses articles... Double standard quand tu nous tiens...


      • 1 vote
        Heptistika Heptistika 9 mai 2015 00:54

        @zatara
        .

        "finissent toujours par se tourner vers un groupe, une structure".

        .

        - Oui, l’être humain est un animal social, et alors ? Ne confondons pas les pommes et les poires.

        .

        "Maintenant, je remarque que cette religion est très bien adapté, ni plus, ni moins, à la démocratie, à la société de consommation et au capitalisme en général"

        .

        - L’athéisme est à la religion ce que "éteint" est à une chaîne de télé, ce que "chauve" est à coupe de cheveux ou ce que "ne pas collectionner les timbres" est à un hobby. Vous faîtes l’amalgame entre les athée agnostiques (l’athéisme) et les athées gnostiques (ce qui est une contradiction des fondements même de l’athéisme). Ces derniers sont une très mince minorité et même si effectivement leur dogmatisme n’a rien à envier à ceux qu’ils décrient, il reste néanmoins une réponse à l’assertion arbitraire que dieu existe, d’autant plus lorsqu’il s’agit de dieux personnels. Les athée sont un troupeau de chats, la seule chose qu’ils ont en commun, c’est de rejeter ces dites assertions, toute autre définition est au minimum fallacieuse.

        .

        Aussi, je suis athée et particulièrement opposé à la société de consommation (que certains nomment "matérialisme" par pur épouvantail et paresse intellectuelle ) ainsi qu’à ce capitalisme prédateur et contradictoire. Quand à mon sentiment sur ce simulacre de démocratie, arbre qui cache la forêt de l’oligarchie ploutocratique, la réponse est dans la question... Comme quoi, je suis la preuve vivante que votre vision de ce que vous pensez être l’athéisme est au minimum biaisée.

        .

        "vous remarquerez que je me garde bien de définir les athées comme des adeptes d’une secte satanique"

        .

        - J’apprécie sincèrement et cela vous honore, mais comprenez que le recul dont vous faîtes preuve n’est pas si commun, il suffit de voir les commentaires des intervenants de cet article pour s’en convaincre.


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 9 mai 2015 06:06

        @Heptistika

        Je suis bien conscient que les athées sont d’une grande variété , qu’ on a même des difficultés à le définir ou à le classifier le plus précisément possible , il ne faut évidemment pas en avoir une conception simpliste et l’ essentialiser ( on pourrait avoir le même raisonnement pour le christianisme ou l’ islam , d’ ailleurs , je me rappelle que lors de la discussion sur l’ avortement , le seul fait que je sois chrétien discréditait complètement mon propos pour toi , de ce point de vue , tu n’ es pas très différent de mouche du coche qui réagit à peu près de la même façon avec les athées , on ne va pas revenir là dessus , passons ...).

        Je voulais réagir à cette phrase "Oui, les athées sont capables de spiritualité".

        Je sais que pour certains athées , l’ athéisme est un courant philosophique qui réfute les affirmations d’un dieu conscient de sa création et interventionniste , de ce point de vue , il ne ferme pas la porte à une éventuelle spiritualité.

        Mais une spiritualité est elle envisageable pour les athées matérialistes et rationalistes ?

        Les définitions de la spiritualité sont aussi variées mais malgré tout on peut retenir qu’ elles ont toutes en commun cette conception qu’ au-delà de la matière existe une transcendance inaccessible à l’esprit humain sous sa forme rationnelle mais avec laquelle il peut établir des contacts par l’ esprit en développant sa dimension spirituelle.

        Le matérialisme au contraire se fonde sur le principe rationnel et rejette l’existence de substance autre que la matière.

        Les conceptions purement matérialiste de la réalité qui affirment l’existence exclusive des entités matérielles et qui par définition nient la dimension spirituelle de cette réalité , logiquement s’ opposent à la spiritualité dont le but est de pouvoir appréhender une réalité parallèle imperceptible par les sens.

        L’ athéisme matérialiste rationaliste exclut donc par définition toute spiritualité , je me trompe ?


      • vote
        Heptistika Heptistika 9 mai 2015 15:07

        @maQiavel

        Bonjour Maq. Le truc c’est que la définition de l’athéisme est simple, en l’occurrence : "La non-croyance en l’assertion qu’un ou des dieux existent". Certains appellent cela l’agnosticisme, ce qui est un abus de langage dans les dictionnaires où l’influence religieuse se fait encore bien sentir. L’on peut être théiste (a)gnostique ou athée (a)gnostique, les deux sont pourtant de nature différente.

        .

        Définir la chrétienté est par contre plus compliqué, entre celle des protestants, des catholiques ou des témoins de jéhovah, y a des gouffres sans fond. de même ’pour la "spiritualité", espèce de fourre-tout bien pratique dont l’utilisation finit le plus souvent en argument déiste.

        .

        Le problème c’est que les croyants s’accaparent les notion de spiritualité et de matérialisme et en font une dichotomie qui n’a pas lieu d’être. Ce que tu nommes "dimension spirituelle" pourrait très bien être quelque chose de parfaitement matériel mais incompris à l’heure actuel, comme il fut un temps où l’éclair, c’était Zeus et pis c’est tout. Si demain l’existence de la "dimension spirituelle" venait à être démontrée, elle ferait partie intégrante de la science. En attendant, les affirmations en son sens sont du même tonneau que si je te disais qu’il y a un dragon rose cracheur de flammes dans ton dos, tu te retournes et ne vois rien, ensuite j’ajoute qu’au fait il est invisible et que les flammes n’émettent pas de chaleur. Tu me rétorques qu’un être rose invisible et des flammes sans chaleur sont des contradictions, et je te soutiendrais alors qu’il faut avoir la foi...

        .

        Ta définition de la spiritualité est un genre de gloubi-boulga mélangeant toutes sortes de ternes qui chacun n’ont pas de définition précise, on peut peut facilement en dire tout et n’importe quoi, d’ailleurs ne vois pas comment en exclure les bouddhistes athées.

        .

        .

        "des entités matérielles et qui par définition nient la dimension spirituelle de cette réalité"

        .

        - Il faudrait déjà au préalable prouver son existence et en avoir une définition qui ne soit pas sujette à interprétation avant de jeter la pierre sur ceux qui la nient, c’est celui qui fait l’assertion qui est tenu de la démontrer. Si je te dis qu’il y a un dragon rose invisible derrière toi, ce n’est pas à toi de me prouver le contraire, si ?

        .

        "L’ athéisme matérialiste rationaliste exclut donc par définition toute spiritualité , je me trompe ?"

        .

        - Il rejette toute assertion arbitraire non-démontrée au fait, mais pas la chose en tant que tel, il est tout-à-fait possible qu’il y ait tout un pan de l’existence qui échappe à nos limitées perceptions de la réalité ( pour la même raison qu’il est impossible de convaincre un solipsiste que le monde extérieur est réel ), qui pourrait s’expliquer un jour, et ces explications amèneront leur lot de nouvelles questions, l’histoire de l’humanité en somme.


      • vote
        maQiavel maQiavel 9 mai 2015 22:14

        @Heptistika

         -avant de jeter la pierre sur ceux qui la nient

        ------> Je ne jette la pierre à personne, je suis tolérant envers les conceptions qui ne sont pas les miennes tant qu’elles ne nuisent pas à ma liberté et à celle des autres.

        Je trouve stupide les disputes entre croyants religieux et croyants athées (car l’athéisme est une croyance), je n’en vois pas l’intérêt, on peut très bien coexister sereinement et échanger tout en maintenant nos différences, raison pour laquelle l’animosité de certains croyants athées envers les croyants religieux ou inversement de certains croyants religieux envers les croyants athées , me déplait.

        -Le problème c’est que les croyants s’accaparent les notion de spiritualité et de matérialisme et en font une dichotomie qui n’a pas lieu d’être.

        ------> Comment peut tu savoir que cette dichotomie n’a pas lieu d’être ? Tu n’en sais rien. Donc tu crois qu’elle n’ a pas lieu d’ être et que le monisme est de règle , cela fait de toi un croyant moniste.

        Ce qui n’ a pas lieu d’ être il me semble , c’ est la dichotomie croyance vs non croyance. Tous les hommes sont des croyants, les croyances constituent une véritable colonne vertébrale pour la psyché de tout individu, c’est l’un de mes points d’ accord avec Russel, si l’humain est capable de rationalité, il ne peut se défaire de l’irrationalité consubstantielle à sa nature. 

        Cette dichotomie avec d’un coté des croyants totalement irrationnels et de l’ autre des non croyants qui seraient totalement  rationnel dans toutes leurs représentations n’ a pas de sens , c’ est beaucoup trop simpliste , nous sommes tous à peu près les deux ( certes , certains sont plus rationnel que d’ autres ).

        Ce que tu nommes "dimension spirituelle" pourrait très bien être quelque chose de parfaitement matériel mais incompris à l’heure actuel, comme il fut un temps où l’éclair, c’était Zeus et pis c’est tout. Si demain l’existence de la "dimension spirituelle" venait à être démontrée, elle ferait partie intégrante de la science.

         ------> La science moderne s’est développée à partir de l’hypothèse qu’il est possible de comprendre et de maitriser la façon dont l’univers fonctionne et d’en tirer parti par l’analyse rationaliste de la matière.

        L’éclair est un phénomène observable, reproductible, théorisable, que l’on peut analyser rationnellement par la compréhension de la matière.

        Je suis moi-même un scientifique et je crois qu’il n’est pas raisonnable de faire abstraction de ce que la science nous dit en ce qui concerne le niveau matériel de la réalité.

         

        La spiritualité , elle ,  se fonde sur l’existence d’ une dimension spirituelle de la réalité donc par définition inaccessible à la science : la  réalité n’ est pas ce qu’ elle semble être , telle que nous la percevons avec nos sens , elle a plusieurs niveaux , le plus grossier étant celui de la matière , au-delà d’ autres niveaux , non moins réel existent , qui , s’ ils ne sont pas accessible à nos sens le sont par l’ esprit.

         

        Tu me répondras que cette inaccessibilité de la spiritualité par la science est une croyance, je te répondrai que c’est vrai mais je te dirai aussi que cet idéal de la science, qui fait de la raison la seule voie d’accès à la vérité sur laquelle se fonde le rationalisme matérialiste est aussi une croyance (c’est d’ ailleurs à partir d’elle que s’articule toute cette philosophie).

         

        Il y’ a donc une opposition conceptuelle entre croyants monistes matérialiste et croyant dualiste, aucun ne pourra convaincre l’autre mais l’important est je crois  de donner à l’être humain la possibilité de choisir ses croyances : croyance choisie et non croyance imposée, le seul véritable critère de choix étant d’accorder ses croyances à son système de valeur, dont il doit rester le seul juge.

         

        -si je te disais qu’il y a un dragon rose cracheur de flammes dans ton dos, tu te retournes et ne vois rien, ensuite j’ajoute qu’au fait il est invisible et que les flammes n’émettent pas de chaleur. Tu me rétorques qu’un être rose invisible et des flammes sans chaleur sont des contradictions, et je te soutiendrais alors qu’il faut avoir la foi...

         

         ------> Non, je ne parlerai pas de contradiction mais je verrai plutôt les choses comme ça : soit tu me mens, soit tu le vois réellement.

         

        Si tu le vois réellement, soit, il s’agit d’un problème neuro- anatomique et / ou neuro physiologique  hallucinatoire, soit tu perçois réellement quelque chose qui existe, dans ce cas, c’est quelque chose dont tu as connaissance car tu as vécu personnellement ta vision.


      • vote
        maQiavel maQiavel 9 mai 2015 22:19

        @Heptistika

        -Ta définition de la spiritualité est un genre de gloubi-boulga mélangeant toutes sortes de ternes qui chacun n’ont pas de définition précise, on peut peut facilement en dire tout et n’importe quoi, d’ailleurs ne vois pas comment en exclure les bouddhistes athées.

         

         ------> Selon le triangle croyance – savoir – connaissance que j’ai décrit brièvement plus haut , la spiritualité est une expression de la connaissance , elle n’est pas transmissible par le langage et donc difficilement définissable , rien que le fait de mettre des mots dessus en travestit la réalité. Donc ta remarque ne m’étonne guère.

         

        Par contre , je ne vois pas non plus pourquoi je devrais exclure les bouddhistes athées de la spiritualité.

         

        -Il faudrait déjà au préalable prouver son existence et en avoir une définition qui ne soit pas sujette à interprétation

         

         ------> La spiritualité ne prétend pas s’évaluer dans le champ rationnel , on ne saurait donc la prouver ou la réfuter par des moyens rationnels.

         

        Mais ta remarque répond à ma question plus haut : l’athée rationaliste matérialiste n’a pas de spiritualité, il n’en connais même pas l’existence (puisque le savoir scientifique ne peut l’ appréhender ).

         

        -c’est celui qui fait l’assertion qui est tenu de la démontrer.

         

         ------> Dans le domaine du savoir scientifique , certainement , je suis même assez pointilleux là-dessus  : point de place pour la croyance , seule compte l’expérience et son caractère à la fois universel et reproductible , les explications de la réalité qu’ on peut en tirer ( autrement dit les théories ) et la possibilité d’ en démontrer l’ éventuelle faussetés ( ce qui conduira à les remanier , voir à les remplacer par d’autres ).

        Seulement, cette méthodologie est inadaptée à  la spiritualité.

         

        -Le truc c’est que la définition de l’athéisme est simple, en l’occurrence : "La non-croyance en l’assertion qu’un ou des dieux existent".

         

         

        ------> Le truc, c’est que la définition de « Dieu » est elle-même très complexe, si l’athéisme se positionne par rapport à une notion aussi compliquée à décrire par le langage, la définition de l’athéisme ne peut être simple ...



      • vote
        Heptistika Heptistika 10 mai 2015 14:47

        @maQiavel

        Je te répondrai plus tard Maq, en attendant je te souhaite un très bon dimanche smiley


      • vote
        maQiavel maQiavel 11 mai 2015 03:18

        @Heptistika
        A toi également.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès