• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La féminité toxique

La féminité toxique

Si l’on en croit le langage féministe, il existerait également une « féminité toxique ». Cependant, ne cherchez pas bien loin la définition de cette expression. Elle se décline en quelques mots, sans aucune originalité, soit les comportements féminins qui encourageraient l’acceptation de la violence masculine et se plieraient ainsi aux « stéréotypes de genre ». La féminité toxique n’est autre que le rejet du féminisme. J’ai donc réuni des exemples concrets pour apporter une véritable définition : des parents féministes confessant leur regret d’avoir donné vie à un petit garçon, plutôt qu’à une petite fille, et admettant à quel point son éducation est ponctuée d’interdits, car ils vivent dans la crainte d’engendrer un futur criminel ; en Chine, une « foire dédiée aux millionnaires célibataires, où les jeunes femmes se pressent, pour épouser le plus riche d’entre eux ; déshabiller son corps contre rémunération sur des plateformes telles qu’OnlyFans, ou encore promouvoir une culture de mort au nom de la liberté. Liste non exhaustive. Il est important de poser un diagnostic, en observant le processus qui, après culpabilisation, rejet et féminisation de l’homme, se joue de sa virilité en l’asservissant au nom du féminisme. Privé de son rang de guide moral et spirituel, de Père de famille, de protecteur, l’homme qui perd foi en sa nature se plie désormais à l’emprise psychique de la femme moderne, prêt à toutes les concessions pour être réhabilité.

Tags : Politique Cinéma Prospective et futur Culture Sexualité Féminisme




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • 3 votes
    sls0 sls0 19 mars 18:46

    Caricatures, extraits sortis de leur contexte. Vraiment n’importe quoi. Les premières pouffiasses données en exemple dans la vidéos ne sont pas des féministes mais des pouffes qui veulent plaire aux mecs. Elle ferait bien d’aller vivre un peu en Amérique latine, c’est l’homme au pouvoir, elle reviendrait changée et défendrait moins les thèses ultracathos.


    • 3 votes
      Gasty Gasty 19 mars 19:35

      @sls0

      La première chose à faire serait d’écouter ce qui est dit dans cette vidéos avant d’en sortir une conclusion ultracatho.


    • 1 vote
      sls0 sls0 19 mars 20:57

      @Gasty
      Ultracatho ?
      C’est pas la première vidéo, il y a sa chaine youtube d’explorée.
      C’est du fondé mon pote.


    • 3 votes
      Joe Callagan Joe Callagan 20 mars 08:12

      @sls0

      Ce qui est fondé c’est que tu passes ta vie sur ce site à mentir et à désinformer...

      Si tu n’étais pas autant gangréné par la malhonnêteté et le mensonge, tu admettrais qu’une bonne partie de ce qu’elle dénonce dans cette vidéo est déjà solidement ancré au sein des jeunes générations !


    • 5 votes
      Pangolovitch Pangolovitch 21 mars 15:15

      @sls0
      Effectivement, elle dit n’importe quoi. Comme si toute femme ne tentait pas, par essence, d’attirer les hommes par ses appas. Cette demoiselle n’en fait elle pas autant en apparaissent comme la défenderesse de ces pauvres messieurs martyrisés par les méchantes féministes ? Le filon semble être plutôt optimal, au vu des commentaires dithyrambiques en bas de sa vidéo sur YouTube. À croire que l’homme de droite est un âne bâté auquel il suffirait d’entendre une jeune femme miauler pour perdre toute mesure et ne pas comprendre qu’elle n’est guère différente des féministes qu’elle dénonce.


    • vote
      albert123 20 mars 10:21

      ça devait être particulièrement intéressant puisque Youtube, medium dirigé par des détraqués gauchistes, la finalement en quelque sorte censuré sur l’autel de son complexe de supériorité morale.


      • 1 vote
        Orwell Orwell 20 mars 23:09

        PTDR   smiley


        • 3 votes
          Pangolovitch Pangolovitch 21 mars 14:48

          Que de caricatures... Tout serait donc la faute des femmes qui feraient perdre aux hommes toute confiance en eux par leur comportement. L’homme ce pauvre être fragile, lol. En fait, cette fille défend malgré elle une vision gynocentrique, puisque l’état des hommes serait tributaire du comportement des femmes.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès