• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La fin de l’Antiquité européenne, ou le règne germanique européen

La fin de l’Antiquité européenne, ou le règne germanique européen

Avant le Saint-Empire Romain germanique, ou premier Reich allemand, bien avant a fortiori le second Reich, ainsi tristement que le troisième hitlérien, ceux que Jules César avait nommé les Germains (au tiers celtes, au tiers germains, au tiers nordiques en vérité) achevèrent l'Empire Romain déclinant. Pourtant, ceux que Jules César avait nommé les Germains (outre-Rhin, donc ... ) avaient failli subir l'Empire anciennement. Mais enfin, ils surent saisir leurs chances avec Arminus, ainsi qu'avec ce que les Romains perçurent inévitablement comme invasions barbares. La France n'aurait pas été la France, sans les Francs ! Bons visionnages.

 

 

 

______________________________________

Tags : Europe Société Allemagne Histoire Culture




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 4 votes
    Joe Chip Joe Chip 25 juin 11:58

    Pas terrible ces vidéos désolé... l’audio est étouffée, l’élocution beaucoup trop rapide, sans même parler de l’inévitable petite musique martiale de jeu vidéo qui donne un rythme pesant au tout.

    Sur le fond beaucoup de parti pris inexpliqués, déjà rien que parler d"invasions germaniques"... c’est un terme impropre, soit on reprend le terme ancien d’"invasions barbares" (c’est à dire barbares au sens où les voyaient les Romains) ou soit on parle de "migrations germaniques" comme le font aujourd’hui la plupart des historiens, mais on ne peut pas confondre les deux. Parler d’invasions germaniques ça veut dire qu’il y aurait eu une invasion concertée et délibérée de l’empire par les Germains, ce qui est évidemment faux. La plupart de ces peuplades dites "germaniques" fuyaient les Huns et cherchaient à se réfugier derrière le limes. 

    Il y a aussi des descriptions assez saisissantes et péremptoires de villes romaines "réduites à l’état de ruine et peuplées de vieillards, mendiants et infirmes au moment de la chute de Rome".

    Il sort tout ça d’où ? Là on est dans les stéréotypes éculés sur le déclin de l’Empire qui s’est produit en réalité sur deux siècles, historiquement on estime même qu’il n’y a eu aucune perception de la transition entre l’autorité romaine et les royaumes "barbares" dans la plupart des régions de l’Empire.

    La "chute de Rome" est un thème médiéval qui est revenu hanter tardivement les premiers historiens occidentaux, nostalgiques de l’unité impériale mythifiée par l’Eglise, souvent dans le but de légitimer une nouvelle autorité impériale qui devait ramener l’Occident à sa grandeur et sa gloire passée. 

    "Les Germains savent que l’Empire est affaibli"

    Encore une fois, il parle de tout ça comme s’il y avait déjà un grand reich germanique unifié, cohérent et déterminé à abattre l’Empire, mais ça ne tient pas sur le plan historique... un grand nombre de ces "Germains" ont été en réalité intégrés dans l’armée romaine pour servir à combattre d’autres peuplades germaniques cherchant à migrer à l’intérieur de l’Empire. C’est le cas des francs saliens qui avaient le statut de "peuple fédéré" (foedus) c’est à dire allié à Rome. On a retrouvé des insignes romains dans la tombe de Childéric, le père de Clovis, en particulier un anneau sigillaire attestant qu’il avait le statut de général au sein de l’armée romaine.

    La fameuse bataille d’Andrinople qui "marque le début de la fin selon de nombreux historiens" (ah oui ? quels historiens parlent comme ça aujourd’hui ?) n’est pas le résultat de l’invasion par une "puissante confédération" donnant lieu à une campagne militaire mais d’une révolte des Goths fédérés, c’est à dire déjà installés sur le territoire romain, et qui avaient été particulièrement maltraités par les Romains (affamés et réduits en esclavage). Il faut préciser aussi qu’ils occupaient des régions dépeuplées de l’Empire romain ; en les fédérant, le but était de cultiver ces terres, de les coloniser et de les défendre. Aucun de ces peuples n’avaient franchi le limes sans l’autorisation des autorités romaines qui ont néanmoins été rapidement débordées par l’afflux des tribus fuyant les troupes hunniques (au sein desquelles se trouvaient également des germains...).

    Bref, je m’arrête là, on ne peut pas procéder à de telles simplifications historiques. Pourquoi ne pas directement ouvrir un livre d’histoire ou visionner les conférences des historiens spécialisés sur la période, comme Bruno Dumézil, qui sont également disponibles sur youtube ?


    • vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 26 juin 13:44

      Tapez voir "germains" sous YouTube, et essayer de trouver de meilleures vidéos. Je vous propose de les produire aussi, sinon.


    • vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 27 juin 14:32

      * essayez


    • vote
      laertes 27 juin 14:25

      Les Germains, sans précisément savoir ce qu’ils sont, se sont installés en Gaule romaine bien avant les invasions. Les Franks notamment avec des relations constante avec l’Empire. Ils venaient s’y installer car les peuples germaniques et scandinave on toujours été fasciné par la richesse de l’empire. Il ne faut pas oublier que si les anglo-saxons et les Francs ce sont installé dans d’autres pays c’est parce que eux mêmes ils y ont été poussé par d’autres.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès