• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les Européens, une origine commune - les Kalashs en voie de disparition, (...)

Les Européens, une origine commune - les Kalashs en voie de disparition, comme tant d’autres peuples traditionnels hélas

A l'heure où le trans-frontiérisme mondialiste bourrine, à travers fake news et truth bashing, les sciences font leur bonhomme de chemin. Comme d'habitude. C'est ainsi que la bien-pensance se moque probablement des Kalashs, parce qu'ils sont blancs et parce que les Identitaires s'en soucient. Pourtant, nous ferions mieux d'être beiges, et de ne pas moraliser avec la connaissance.

Voir aussi : Territorialisme.

 

 




Épisode 1 | Exposition Fêtes himalayennes, les derniers Kalash from Musée : série de 12 clips.

_________________________________

Tags : Europe Asie Moyen Orient Société Histoire Racisme Culture Moyen-Orient Solidarité




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    



    • vote
      Mervis Nocteau Mervis Nocteau 28 juillet 20:41

      Intéressant.


    • vote
      NeufTrois NeufTrois 28 juillet 12:29

      Je veux bien croire à un complot scientifique mondiale ! Pourquoi pas !

      Et après : faire de la politique à partir du séquençage du génome, c’est ça la proposition smiley


      • 3 votes
        Mervis Nocteau Mervis Nocteau 28 juillet 20:42

        Oui, il faut protéger l’anthropodiversité, la diversité humaine RÉELLE, au lieu de toujours la proclamer dans le brassage multiculturel standardisant. C’est-à-dire qu’il y a des modes, des façons, des langues, des lieux UNIQUES.


      • vote
        NeufTrois NeufTrois 28 juillet 12:56

        combien d’indo-europeen sur terre en 2020 : 100 millions, 500 millions, 1 milliards ?!

        prenons en 1000 !

        1000*2=2000

        a la deuxième génération on en a 2000

         

        ...

        à la 10eme génération on a...

        ...

        ...

        ( je vous emmerde avec vos puisscance n)

        ....

        ...

        plus d’un millions d’individus

        Allons pour 30 ans pour une génération on a en 1700 : un millions d’indo-européen dans le monde

        continuons 

        ....

        ....

        ...

        à la 20eme on en a un milliards...à la sortie du moyen age il y avait sur terre plus d’un milliards d’indo-européen pure souche...pour le nombre d’un millier aujourd’hui

        je sais pas si j’ai plus maltraité les maths ici...ou juste le bon sens logique smiley


        • vote
          Mervis Nocteau Mervis Nocteau 28 juillet 20:43

          Je vous propose d’additionner Neuf et Trois avant tout. Pour rien.


        • 1 vote
          Hijack ... Hijack ... 28 juillet 19:48

          Il y a eu des peuples disparus, européens et autres comme le dit le titre ... personne ne peut le nier.
          .

          La seconde image "on nous vend cette déchetterie heu ... diversité" ... Wahhh ! ... J’ai un faible pour la grosse barbue tout à droite !


          • vote
            Mervis Nocteau Mervis Nocteau 28 juillet 20:44

            Nous sommes deux.


          • vote
            Eikthyrnir Odinson Eikthyrnir Odinson 30 juillet 17:31

            Oui tu me l’avais mit sur Facebook. Faut conservé les racines et les anciennes traditions. L’homme y reviendra j’en suis sur. 


            • 1 vote
              Djam Djam 31 juillet 11:12

              Le "nouveau monde" propose en effet une diversité de pathologies (hystérie, trans en tout genre, perversités multiples, multi personnalités, paranoïa globale pour le moindre bobo...), un ensemble de dégénérescences assez pathétique qui donne l’impression de respecter des "diversités" mais qui sur le fond produit un sous-homme uniformisé à l’intérieur qui pense, consomme et agit partout comme "un seul homme".



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès