• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > MICHÉA - Le libéralisme
#44 des Tendances

MICHÉA - Le libéralisme

Michéa a produit une critique radicale de la pensée libérale, à contre-courant de la pensée officielle. En effet, pour lui, le libéralisme politique (ou sociétal) de la gauche et le libéralisme économique de la droite participent d'une seule et même dynamique philosophique. Analyse de cette conception.

Tags : Philosophie Libéralisme




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 7 votes
    nenecologue 24 avril 00:12

    Depuis 1983 que ça dure, et les Français aiment ça...

    La preuve ? Ils veautent encore et toujours pour les candidats officiels du système.

    Ce n’est pas de leur faute, tous les candidats ont leurs cou...es dans les mains de ceux qui financent leur campagne.

    A noter que seul le RN a du mal à trouver des fonds et en tous cas jamais d’une banque française... Mais Marine à mis le genou à terre en israel ...


    • vote
      mat-hac mat-hac 24 avril 12:22

      @nenecologue
      S et P est financé par des dons.


    • vote
      hase hase 24 avril 12:06

      Excellente synthèse, un talent de pédagogue cet humble orateur dont on a du mal à trouver le nom !!


      • vote
        nowhere man 24 avril 20:42

        @hase

        Une très grosse pointure en effet "Le Précepteur".

        Un lien pour découvrir son immense potentiel :


        https://www.youtube.com/channel/UCvRgiAmogg7a_BgQ_Ftm6fA


      • 1 vote
        mmbbb 24 avril 13:05

        je ne suis pas choque . Je fus de gauche durant ma jeunesse mais je ne luis plus Je suis devenu plutot un liberal .


        Bonne rétrospective quoique l histoire n est pas aussi simple En France , Philippe le Bel a affirme l etat en allant bouter le pape Boniface VIII .

        Jacques Coeur fut un tres grand commercant et etablit des relations avec le Levant . Il a ete un des pere du capitalisme moderne .

        La ligue hanseique etablit un " marche commun " et permit a l Europe du nord d etre prospere

        Quant a la Renaissance en Italie , ce fut des guerres incessantes entre les Cites etats dont Florence qui prospéra par le commerce et les arts.

        Le capitalisme et la liberte de commerce c est inhérant a l activite huamaine

        Jaures donna une belle définition de la révolution francaise Il est vrai que la classe ouvrière etait embryonnaire et il est etonnant de voit l imposture intellectuelle de la gauche dont certains réduisent l histoiire de France à ces évènements 

        N oublions pas que celle ci fut le ferment des etats totalitaires et puisque Michea lut Leline, ce dernier appliqua ce que la  revolution avait enfante , la police politique la terreur et comme le disait ci pertinemment Max Gallo , la revoution devore les siens comme Staline le fit ,

        Quant a la Chine , elle a pratique la NEP deja preconise sous Lenine , une libeartion de l economie promue par Deng Xiaoping .

        Le libéralisme economqiue a gagne et c est une nouvelle classe de nobles financiers qui veut prendre la gouvernance mondiale . Attali en est le promoteur 

        Par ailleurs ceux ci sont pour l avenement de l homme " nouveau " l homme augmente , l homme fruit du transhumanisme . Une nouvele classe d ’homme ,

        Il est vrai que la gauche nationale , promeut le libéralisme " societal" PMA mais aussi GPA ce qui est le nihilisme de toute morale , le corps est marchandise et notamment l eugénisme , Une ecolo aux Pays Bas ne voulait plus apporter de soins aux personnes agees ..

        La gauche en France notamment n existe plus , Melenchon n est pas le representant des classes populaires , Macron a pris le pouvoir sur les ruines du PS, le constat s impose de lui même ,

        Enfin , la religion a ete evoqué , mais l y a une autre religion conquerante et portee par la croissance démographique , l islam , Elle est en train de changer la donne sociologique en Europe , Nous sommes dans un hiver démographique " blanc " .

        Cette Europe fruit des Lumieres n existera plus demain,

        PS ; lors des divers lectures des articles des droits de l homme , un plan faisait apparaître le symbole des " Francs Mac "  ..

        C est Robespierre qui instaura le culte de l etre suprême , 

        Les Francs Mac ont en référence " le grand architecte " Une religion exercée dans les Loges se substituant a l ancienne ou presque 

        Ce sont les " Franc Mac " qui ont aussi ecrit la constitution des USA Pays par nature liberal !



          • vote
            méditocrate méditocrate 24 avril 20:38

            C’est clair que pour s’y retrouver à gauche...

            On a un parti socialiste qui en fait ne croit plus au socialisme mais juste au "progressisme" et donc serait plutôt un parti de gauche historiquement.

            Et il y a peu encore un Mélenchon qui proposait plutôt du socialisme et qui se nommait "parti de gauche". smiley


            • 1 vote
              Daruma 25 avril 13:43

              Les libéraux s’imaginent que leur neutralité axiologique leur confère une supériorité sur les autres systèmes. Ils pensent pouvoir faire l’économie de la morale en confiant au droit l’arbitrage des conflits et la protection contre la force et l’arbitraire. Mais en prétendant que le bien ne peut être qu’une valeur individuelle, ils créent sans le savoir une anthropologie qui n’est pas neutre, comme ils le croient, puisqu’elle promeut l’individualisme à outrance. Après avoir créé artificiellement cette anthropologie de l’égoïsme, il leur suffit ensuite d’affirmer que telle est la nature humaine. Pour schématiser : je crée un système qui rend les gens égoïstes et indifférents aux autres, puis j’en déduis que l’être humain est ainsi fait qu’il ne s’intéresse qu’à lui-même et ne recherche que son propre intérêt.

              Dans le libéralisme le pouvoir économique et le pouvoir politique sont étroitement imbriqués, ce qui a pour conséquence de favoriser le grand capital au nom de l’efficacité économique. Les effets pervers du système tels que les licenciements abusifs et les délocalisations passent alors au second plan. De plus, les lois ne tombent pas du Ciel des Idées, elles sont impulsées par des acteurs économiques puissants qui ont une grande influence sur la sphère politique. La gauche intervient alors pour tempérer un libéralisme économique trop brutal en exigeant des mesures de compensation. Pour donner une image, je dirais que c’est comme un propriétaire d’une plantation de coton qui serait gentil avec ses esclaves en veillant à ce qu’ils aient des conditions de vie et de travail décentes, mais qui ne remettrait pas en question la notion d’esclavage.

              Le libéralisme a remplacé un système inégalitaire (la monarchie) par un autre système inégalitaire (le pouvoir bourgeois) : l’inégalité de naissance n’est plus fondée sur le sang mais sur le patrimoine matériel (argent, biens immobiliers) et culturel (maîtrise du langage et bagage de connaissances). Comme le répète souvent Juan Branco, si vous naissez dans le XVIe arrondissement de Paris, et donc dans une famille aisée, vous démarrez dans la vie avec un avantage énorme sur ceux qui naissent dans un milieu populaire ou défavorisé. Une école de qualité permettait de compenser un peu cette inégalité de naissance, mais maintenant même ce petit ascenseur social ne fonctionne plus. Marx et Michéa ont raison de dire que la notion de liberté selon les libéraux est une notion abstraite et fallacieuse (une « coquille vide ») car ceux qui y adhèrent feignent d’ignorer l’importance des conditions matérielles d’existence des individus.

              Le droit ne suffit pas à créer une société bonne, de même que l’arbitrage neutre ne garantit pas l’égalité des chances entre les clubs de football : les arbitres ont beau être neutres et impartiaux, cela n’empêche pas les grands clubs de dominer les petits clubs. Mais nous faisons comme si les compétitions étaient équitables. Dans ma jeunesse, un club comme Bastia pouvait atteindre la finale de la coupe d’Europe ; de nos jours c’est impossible. Bref, en définissant la liberté de manière négative, le libéralisme ne peut que sécréter les inégalités et les injustices. 

              La gauche n’est pas (n’était pas) insensible à ces problèmes mais, étant libérale, elle est condamnée à combattre les effets dont elle accepte tacitement les causes. Elle se condamne donc à l’inconséquence, à cette schizophrénie qui consiste à affaiblir par des impôts et des charges un système qu’elle a pourtant adopté.


              • vote
                QAmonBra QAmonBra 25 avril 15:29

                Merci @ l’auteur pour le partage.

                En effet, pas mal du tout la pédagogie du précepteur concernant le discours de Michéa, qu’on peut résumer succinctement et simplement, par le fait plus que jamais évident que guÔÔche et droÂÂte, au moins durant le dernier siècle, ne se sont fondamentalement préoccupés que d’une seule liberté : Celle du loup dans la bergerie et des restes dont ces étranges bergers pouvaient profiter !

                Quant à ceux qui se faisaient ou se font encore des illusions sur le PS et/ou l’ex FN, c’est tout simplement parce qu’ils n’ont toujours pas capté, car habilement induit en erreur, la véritable signification du S dans ce parti ou du N dans le RN !

                Or à présent, pour tous ceux n’ayant pas trop le cerveau $ionisé, cela n’a jamais été aussi évident : S comme $ionisme et N comme "National Zionism" !

                Retour de la bête immonde en douce France

                après Pétain et Nuremberg ? Que nenni, elle nous a jamais quitté : Palestine, Indochine, Algérie, Ukraine, etc etc. . .


                • vote
                  Jean Keim Jean Keim 25 avril 17:36

                  Pourquoi faudrait-il opter pour une idéologie politique ?

                  Et si c’est le cas, comme pour une religion, une attirance sexuelle, un sport, un philosophe, etc., pourquoi ce besoin d’exhiber ses préférences ?

                  Oui bon d’accord, c’est la manifestation de l’ego, en le disant faisons-nous le tour de la question ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès