• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Restez débranchés ! – Épisode 3 : la Re ?volution française

Restez débranchés ! – Épisode 3 : la Re ?volution française

 
 
Restez débranchés ! est la web-série qui vous permettra de porter la contradiction aux leçons infligées en cours et qui vous donnera enfin de vraies clés de compréhension, en citant par exemple des noms qui semblent avoir échappé à vos manuels scolaires, ainsi qu’à vos professeurs.
 
C’est le système de l’éducation qui ne va pas être content... La nouvelle école est en marche !
 
 
Pour plus d’informations, sur Facebook : https://www.facebook.com/wat.ari.5
 
Pour apporter votre soutien et suivre l’actualité, la page officielle de Restez débranchés ! : https://www.facebook.com/pages/Rest...

 

Tags : Education Culture Franc-maçonnerie




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 5 votes
    medialter medialter 19 décembre 2013 11:15

    Assez bonne argumentation, je regrette juste que ça soit fait sur le ton de l’humour, car personnellement, vu l’état de la civilisation actuelle qui en a découlé, je trouve vraiment pas ça drôle du tout. A moins qu’il essaye de se la faire à la Dieudo, mais ça colle pas avec l’argumentation professorale.

    Reste quand même un problème de base qu’il n’explique pas : pourquoi les jésuites, qui dirigeaient le monde au XVIII° & XIX° siècle, au titre de l’influence secrète qu’ils exerçaient sur les puissants de ce monde après les aveux obtenus en confessionnat, ont-ils été écartés temporairement durant toute la période révolutionnaire et post-révolutionnaire ? Il y a là un mystère profond qui pourrait ouvrir beaucoup de portes ...


    • 4 votes
      Stof Stof 19 décembre 2013 12:30

      Ok, le style est moderne, les faits sont justes (probablement, en tout cas). Et puis ? On le sait déjà tous plus ou moins : La république est issue de la franc-maçonnerie, de la bourgeoisie et des Lumières.
      Et donc c’était mieux avant ? Les privilèges, les sujets, l’aristocratie et le clergé ?
      Le petit peuple de l’époque était bigot et parfois monarchiste (comme Stéphane Bern), en admiration devant la richesse étalée des puissants. Regardez les lecteurs de Paris Match et vous aurez le niveau intellectuel moyen du peuple.
      Il y a quand même la volonté d’élever le peuple par l’éducation, avant de lui donner plus de pouvoir politique.
      Certes, l’élitisme a des défauts, mais le chemin est long avant que le peuple soit vraiment éclairé.


      • 5 votes
        pegase pegase 19 décembre 2013 20:58

        par Stof (xxx.xxx.69.252) 19 décembre 12:30


        Ok, le style est moderne, les faits sont justes (probablement, en tout cas). Et puis ? On le sait déjà tous plus ou moins : La république est issue de la franc-maçonnerie, de la bourgeoisie et des Lumières.
        Et donc c’était mieux avant ? Les privilèges, les sujets, l’aristocratie et le clergé ?
        Le petit peuple de l’époque était bigot et parfois monarchiste (comme Stéphane Bern), en admiration devant la richesse étalée des puissants. Regardez les lecteurs de Paris Match et vous aurez le niveau intellectuel moyen du peuple.
        Il y a quand même la volonté d’élever le peuple par l’éducation, avant de lui donner plus de pouvoir politique.

        ========================================


        Houla .. tu as du louper quelques anecdotes de l’histoire, ce que tu nous dépeins c’est l’histoire raconté dans les écoles de la répoublique, sur leur "obscurantisme moyenâgeux", alors que c’est tout le contraire !


        Je te donne juste une anecdote sur un sujet que je connais bien, des historiens auto-proclamés ont prétendus que Jeanne D’Arc était issue d’une famille noble, c’est ce qui lui aurait permis d’approcher le Roi Charles VII (Ces "mythographes", comme on les appelle, tentent de vendre leurs bouquins à l’aide de déclaration fracassantes) ..


        Alors ... Ce qui lui a permis de s’approcher du Roi, c’est qu’à cette époque il était parfaitement concevable qu’une paysanne, ou même un mendiant au plus bas de l’échelle puisse avoir un entretien avec le Roi ! Jeanne n’était historiquement parlant pas du tout noble, mais le roi l’a anoblie plus tard , elle et sa famille, en récompense de ses exploits lors de la campagne de la Loire...


        En outre la royauté protégeait le peuple contre les spéculateurs de tout poils ... 


        voir l’excellente conférence de Marion sur les lumières ..

        https://www.youtube.com/watch?v=mqM7g-tv3DY

        Marion Sigaut : "1789 n’a jamais été la révolte du Peuple !

        https://www.youtube.com/watch?v=pZz7qoxMf9s


      • 5 votes
        Stof Stof 19 décembre 2013 12:31

        J’ajouterais que sans les Lumières, ce brave garçon serait probablement esclave dans la plantation d’un aristocrate.


        • 11 votes
          Piloun Piloun 19 décembre 2013 13:02

          Il n’y avait pas d’esclave dans la France de l’ancien régime même les paysans les plus pauvres pouvaient vivre grâce aux biens communaux qui ont été spolié par la bourgeoisie franc maçonne, financière et libérale qui ont pris le pouvoir à la révolution et qui avait déjà gangréné depuis longtemps l’aristocratie. Le sort des ouvriers du XIXeme était beaucoup moins enviable que celui de la paysannerie du XVIIIeme, même la plus miséreuse. Personne ne dit que l’ancien régime était parfait, mais ce n’est pas non plus ce que les menteurs qui se réclament des pseudos lumières nous on raconté.


        • 4 votes
          Piloun Piloun 19 décembre 2013 13:07

          De plus il n’y avait pas que les aristo qui avaient des terres, la majorité des seigneurs n’étaient pas noble. Il valait mieux être un paysan chez un prince du sang que chez cette grosse salope de Voltaire.


        • 3 votes
          Stof Stof 19 décembre 2013 13:11

          Pas d’esclaves...chez les blancs. Parceque chez les noirs il me semble que c’était juste un peu le cas, mais ce n’est qu’un détail de l’Histoire, n’est-ce pas ?
          La 1ère république a abolit l’esclavage, sauf en Martinique car elle était alors occupée par nos chers voisins anglais (une monarchie constitutionnelle).

          Quant aux sujets du roi, ils n’avaient pas vraiment d’autres droits que de la fermer. Il était par exemple inconcevable qu’un roturier puisse trainer un noble devant un tribunal.

          La franc-maçonnerie d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui. Il faut voir d’où l’on vient avant de tout mélanger. Ceci dit, je trouve que c’est très bien d’en parler ouvertement.


        • 9 votes
          Piloun Piloun 19 décembre 2013 13:15

          C’est faux totalement faux, des nobles ont été condamnés sous l’ancien régime, et par des roturiers. Tu es en plein fantasme sur cette période.


        • 11 votes
          Piloun Piloun 19 décembre 2013 13:20

          Encore une fois il n’est pas question de dire que c’était parfait, mais le XIXeme siècle a été pire pour les petites gens que toute la période de l’ancien régime.
          Parce que tu crois qu’au XIXeme il était possible à un ouvrier de porter plainte contre son patron ? Tu es en plein délire.


        • 6 votes
          Piloun Piloun 19 décembre 2013 13:33

          Il y a un livre qui est présenté à la fin de la vidéo et qui est indispensable si l’on veux comprendre toute cette période. C’est magnifiquement bien écrit, avec quelques touches d’humour ce qui ne gache rien. C’est une somme de plus de 1700 pages mais tout y est.
          C’est le livre d’Hippolyte Taine
          Les origines de la France contemporaine : L’ancien régime, la révolution, le régime moderne

          A lire de toute urgence !


        • 6 votes
          Jean Rigole Jean Rigole 19 décembre 2013 14:13

          Bien dit, Piloun !
          Tu es en train de jouter avec un stéréotype de l’Éducation nationale élevé à la propagande républicaine des Loupiottes de Fernand Nathan.


        • 6 votes
          Jean Rigole Jean Rigole 19 décembre 2013 13:11

          Tu l’as dit, bouffi (je parle du vote) ?
           
          Avox TV a visiblement choisi le politiquement correct en substituant les votes négatifs par un déficit de positivité. On parle bien de croissance négative pour évoquer la récession ! Le vote ne reflète plus le sentiment des internautes.


        • 1 vote
          Flanagan Flanagan 19 décembre 2013 22:37

          On peut trouver dommage de ne plus pouvoir voter les articles, mais je crois que dans l’état actuel des choses c’est sans doute mieux.

          Des articles étaient voté positif ou négatif par beaucoup de gens qui ne prenait même pas la peine d’en consulter au moins la moitié, ça plus les gens qui joue du multi compte pour faire croire que leur opinion avait un large consensus, voila le résultat.


        • 1 vote
          erQar erdar 19 décembre 2013 13:17

          Très bon comment allier le fond et la forme....il est vrai que le ton n’est pas professoral, mais il a le mérite de toucher des individus qui sont formaté par la société de spectacle.


          • 2 votes
            Sentero Sentero 19 décembre 2013 13:36

            Oeil + triangle n’est pas seulement un symbole lié à la Franc maçonnerie, c’est aussi un symbole divin assez neutre qui apparaît en Europe vers le XVIIe.


            Révolution française / jansénisme... bof c’est un peu voir les choses par le petit bout de la lorgnette (une revanche contre les Jésuites et l’ultramontanisme etc...).

            Influence de la Franc-maçonnerie dans la révolution française un phénomène sous estimé... (c’était le dada d’un de mes profs de fac)... bof... la Franc maçonnerie était et reste tellement éclatée qu’il est difficile de savoir quelles influences ses différents courants ont exercés sur les décideurs de l’époque à part promouvoir globalement des réformes dans le sens des Lumières... ce qui était une évidence pour la plupart des révolutionnaires FM ou pas.

            Au plaisir

            • 6 votes
              Jean Rigole Jean Rigole 19 décembre 2013 14:05

              Influence de la Franc-maçonnerie dans la révolution française un phénomène sous estimé... (c’était le dada d’un de mes profs de fac)... bof
              Un élément suffisamment rare pour être souligné. L’Éducation nationale est infestée de frères la truelle. T’aurais pas dû sécher ses cours, mon gars, car hormis la bofattitude, t’as pas l’air d’en connaître lourd !


            • 5 votes
              Jean Rigole Jean Rigole 19 décembre 2013 17:56

              @ guepe
               
              Tu peux commencer par relire mes posts sur le sujet (recherche google sur "jean rigole" agoravox et franc-maçonnerie, par exemple).
              Le sujet est vaste ! Si tu as une question précise, n’hésite pas.


            • 5 votes
              Jean Rigole Jean Rigole 19 décembre 2013 19:01

              @ guepe
               
              Je constate que tu as été bien vite en besogne. Une question précise n’est pas une question ouverte, par ailleurs. Comme il est difficile de résumer mille pages en dix lignes, je tenterais donc une synthèse des objectifs atteints :
              La chute de l’Ancien Régime le 10 août 1792 a marqué le véritable début de la Révolution et l’avènement du libéralisme à la française, un sous-produit du rationalisme des « Lumières ». Une simple transposition du modèle anglais avec la libre circulation des subsistances, des biens et des personnes. La fin de la monarchie a signifié la fin de l’indépendance du pouvoir royal par rapport au monde de la finance. Dieu a été remplacé par l’argent, la foi par la liberté sans modération, le roi par le marché et le bien commun par la recherche individuelle du profit, l’élément de progrès émancipateur de l’homme. La « Glorieuse révolution » anglaise de 1688 avait permis la création de la Banque d’Angleterre en 1694 (création officielle de la franc-maçonnerie à Londres en 1717), une Banque centrale privée aux mains des banquiers, et la Révolution bourgeoise a amené la création de la Banque de France par (le franc-maçon) Napoléon 1er en 1800.


            • 4 votes
              Nora Inu Nora Inu 19 décembre 2013 14:08

              De mieux en mieux , les vidéos de watari .


              Et c’est beaucoup plus court que Philippe Ploncard d’Assac , Marion Sigaut ou Pierre Hillard ...
              Une sorte de "readers digest" , en somme .
               smiley

              • 6 votes
                Jean Rigole Jean Rigole 19 décembre 2013 14:23

                Une bonne formule pour capter l’attention des joueurs de console !  smiley
                 
                Tous les moyens sont bons pour inciter les gens à se cultiver sur la question.


              • 4 votes
                Phaeton RduXVIII 19 décembre 2013 17:19

                C’est un groupie qui exhibe au bas mot entre 200 et 300 euros de goodies....

                 
                Ces gens régurgitent eux aussi des discours qui leur échappent, sauf qu’ici venant d’un noir, cette promotion du traditionnalisme devient bizarre, sachant que cette idéologie voit d’un très mauvais oeil sa présence, porteuse d’un danger pour l’identité raciale et nationale...

                 
                Ce type ne peut pas comprendre que Sigaut et Soral diffusent une nostalgie de l’ancien régime, dans lequel le noir en France serait une incongruité...
                 
                 
                C’est en cela que Soral est très fort, ou que certains de ses suiveurs sont particulièrement stupides...


                • vote
                  christophe nicolas christophe nicolas 21 décembre 2013 21:44

                  Est-ce que quelqu’un a déjà vu les titres des grades FM. Ce n’est pas sérieux cette affaire. Piloun est redoutable mais merci de dire tout haut ce qu’on pense tout bas. Il y a enfumage, oui, le Roi était le protecteur du peuple mais à la fin ils ont du faire des erreurs, la centralisation, la révocation de l’édit de Nantes, les guerres, les mœurs de la cour de Louis XV, non ?

                  Je ne suis pas spécialiste mais les Rois ont dus commettre des boulettes... à Piloun de répondre.

                  Ca manque la grandeur à travers un roi, c’est nul à chier les politiques qui mentent et se remplissent les poches. Il n’y a même plus de bal, on ne peut même plus demander la Justice du Roi.... Et hop Goldman Sachs au cachot avec lettre de cachet, ça devait flipper chez les véroles....

                  On a beau dire, avec la République, la France est une jolie fille qui se fait prendre à tour de rôle par des bandes de copains.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Un monde meilleur

Un monde meilleur
Voir ses articles







Palmarès