• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Passe-moi les jumelles : magnifiques rencontres avec des artisans-artistes (...)
#81 des Tendances

Passe-moi les jumelles : magnifiques rencontres avec des artisans-artistes passionnés

Dans cette émission de la RTS nous ne sommes pas à l'abri de faire des rencontres pour le moins magnifiques, hors du temps, avec des artisans-artistes passionnés, amoureux de leur art. Dans une ambiance contemplative parsemée de confidences étonnantes, nous nous retrouvons complètement immergés dans la passion créatrice de ces artisans uniques et attachants.

 

Sommaire :

« Le coutelier aux doigts d’or » ou l’univers d’un coutelier d’art
La céramique comme à l’époque des Gaulois et des Romains
"Au son du chaudron" ou le savoir-faire d'un des derniers chaudronniers
Une rencontre de bûcherons et forgerons passionnés : "De bois et d'acier"
« Au-delà du geste » ou l’art de restaurer le bois avec les outils d’autrefois

 

« Le coutelier aux doigts d’or » ou l’univers d’un coutelier d’art

Vidéo ajoutée le 5 janvier 2018 sur la chaîne Passe-moi les jumelles - durée 26:26

Charles Roulin est coutelier d’art. A l'aide d'une fraise de dentiste, il sculpte dans les lames en acier de ses couteaux de minuscules scénettes de nature et d’animaux qui foisonnent de détails et de vie. Chaque pièce est unique et lui demande un à deux mois de travail. Ce Genevois connu dans le monde entier, vend ses couteaux en chine, en Russie, en France, aux usa, etc. Ce reportage suit la fabrication d’un couteau et retrace le parcours d'une vie foisonnante, son amour de la nature, sa passion pour la pêche, l'un des déclencheurs de son activité de coutelier d’art .

Passe-moi les jumelles du 17 11 2017, une émission de la Radio Télévision Suisse.

« Le coutelier aux doigts d’or » un reportage de Blaise Piguet

Image : Walter Hug 
Son : Beat Lambert 
Montage : Corine Dubuis 
Illustration Sonore : Gabriela Ackermann 
Mixage : Pierre Bader 
Etalonnage : Podwika, Nadine 

Lieux de tournage : Lully (GE), Noville (vd)

Site Internet http://www.coutelier-roulin.com/

Passe-moi les jumelles :

Youtube : https://youtube.com/passemoilesjumelles

Site : http://rts.ch/play/tv/emission/passe-...

FaceBook : https://facebook.com/passemoilesjumelles

 

La céramique comme à l’époque des Gaulois et des Romains

Vidéo ajoutée le 16 novembre 2018 sur la chaîne Passe-moi les jumelles - durée 25:31

Dans le petit village de Cuarny, en dessus d'Yverdon, Pierre-Alain Capt fabrique de la céramique comme à l’époque des Gaulois et des Romains. Il va chercher de l’argile, tourne ses pièces et les cuit au feu de bois. L’autodidacte est souvent appelé par des musées pour partager ses connaissances techniques et faire des animations sur des lieux historiques partout en Europe.

Passe-moi les jumelles du 12.10. 2018, une émission de la Radio Télévision Suisse.

Un reportage de Béatrice Mohr.

Image : Eliane Ruckstuhl
Son : Benedetto Garro
Montage : Emmanuelle Eraers
Illustration sonore : Gabriela Ackermann
Mixage : Fanny Lelong
Etalonnage : Anne-Laure Sacher 

Lieux de tournage : 
Cuarny (VD/CH)
Bourgogne, Alésia (Bourgogne, France)

 

"Au son du chaudron" ou le savoir-faire d'un des derniers chaudronniers

Vidéo ajoutée le 7 décembre 2018 sur la chaîne Passe-moi les jumelles - durée 26:07

Il sera bientôt le dernier chaudronnier de Suisse romande... Cinquante ans de dur labeur et quelques milliards de coup de marteau plus tard, Pierre Turrian laisse un héritage dont il peut être fier. Dans son atelier de Château-d’Oex, il a en effet fabriqué et réparé des centaines de chaudrons, façonné des sonnailles qui font la fierté de la région. Portrait d’un homme fort de caractère, à la volonté hors norme, qui a construit sa vie à la force du poignet. 

Passe-moi les jumelles du 2 novembre 2018, une émission de la Radio Télévision Suisse.

"Au son du chaudron", un reportage de Dominique Clément

Caméra : Christian Jaquenod, Patrick Mounoud
Son : Patrick Blache
Montage : Didier Sergent
Illustration sonore : Stéphane Kirscher
Etalonnage : Stéphane Friedli 
Mixage : Fanny Lelong

Lieux de tournage :
Château-d’Oex

Avec la participation de :
Michel Tille
Gaston Rosat
Emma et Julien Turrian
Guillaume Mercier
Bernard Henchoz
Rolf Steiner
Philippe Neagele

Remerciements :
Famille Tille
Sébastien Pilloud
Paul-François Mermod

 

Une rencontre de bûcherons et forgerons passionnés : "De bois et d'acier"

Vidéo ajoutée le 6 mai 2016 sur la chaîne Passe-moi les jumelles - durée 26:16

Dans la famille Gertsch qui vit à Malleray-Bévilard dans le Jura bernois, on partage la même passion pour la forêt et le bois de générations en générations. Alors lorsque Serge Turberg, forgeron-taillandier et ami leur propose de leur confectionner des haches artisanales et de bûcheronner à l’ancienne… Ça va schlager !
 
"De bois et d'acier", un reportage de Pascal Magnin
Passe-moi les jumelles du 4 mars 2016, une émission de la Radio Télévision Suisse.

Image : Walter Hug
Son : Emilie Spierer
Montage : Valérie Wacker
Etalonnage : Olivia Nicole
Illustration musicale : Ariane De Montmollin
Mixage : Pierre Bader

 

« Au-delà du geste » ou l’art de restaurer le bois avec les outils d’autrefois

Vidéo ajoutée le 9 février 2018 sur la chaîne Passe-moi les jumelles - durée 26:07

En tentant de refaire le geste avec l’outil d’autrefois, le valaisan Claude Veuillet est devenu expert international en matière de restauration du bois. De la Cathédrale de Lausanne au Château de Chillon il dispense son savoir-faire, mais c’est chez lui que nous le rencontrons. Perdu au fond des bois, maison autarcique, flute de sa collection et lutins imaginaires font de lui l’homme, le poète, le sage qui va : au-delà du geste.

Passe-moi les jumelles du 29 09 2017, une émission de la Radio Télévision Suisse.

« Au-delà du geste » un reportage de Manuella Maury

Image : Catherine Schwyzer
Son : Raphaël Crohas
Montage : Didier Sergent
Illustration sonore : Gabriela Ackermann
Mixage : Fanny Lelong
Etalonnage : Anne-Laure Sacher

 

Tags : Art Culture Etonnant Témoignage Suisse Nature Poésie




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • 2 votes
    louis 22 décembre 2018 14:02

    Merci de nous faire découvrir cet artiste plein de talent , ses œuvres sont magnifiques mais il ne doit pas être a la portée de toutes les bourses .

    Crée t ’il également pour exposer ses œuvre dans un musée pour créations artisanales  ?


    • 1 vote
      Stupeur Stupeur 22 décembre 2018 14:36

      @louis

      Dans cette vidéo (Artisanat : le coutelier de l’infiniment petit) il est question d’un couteau (représentant un dragon) réalisé pour un client chinois.

      Oui certains de ses couteaux doivent valoir assez cher... donc plutôt réservés à des clients-collectionneurs prêts à débourser plusieurs milliers d’euros, pour une oeuvre unique il est vrai.


    • 1 vote
      Stupeur Stupeur 22 décembre 2018 14:37

      Il réalise 5 à 6 couteaux pliants et une dizaine de couteaux droits par an.


    • 1 vote
      Stupeur Stupeur 22 décembre 2018 14:47

      Portrait de Charles Roulin, coutelier d’art à Bernex, lauréat du Prix de l’Artisanat de Genève 2012. Film réalisé à l’initiative de l’Association des Communes Genevoises, par la maison de production Sidéral film SA.


      • vote
        pegase pegase 22 décembre 2018 17:48

        Ce sont des couteaux suisses ?

        -

         Voici des couteaux français, même les russes se les arrachent smiley

        https://www.youtube.com/watch?v=OB9oXurOF5s

        https://www.youtube.com/watch?v=ubT26ytKcJM

        https://www.youtube.com/watch?v=09oyd8WEZYg

        -

        Ils fournissent l’armée et le GIGN ...


        • vote
          pegase pegase 22 décembre 2018 18:26

          C’est la vidéo que je cherchais, c’est le Wing tactic de Wildsteer développé avec le GIGN, on voit le procédé de fabrication ...

          https://www.youtube.com/watch?v=ukUZn9ZPTGM


        • vote
          wendigo wendigo 22 décembre 2018 21:51

          @pegase

           Vous aimez ce genre de pièce ? alors vous devriez apprécier celui ci ;
          https://www.youtube.com/watch?v=WQDkyegHTeA


        • 1 vote
          pegase pegase 24 décembre 2018 01:11

          @wendigo
          -
          Les italiens, ce sont des fous de la mécanique, et du design smiley

          Ce qui me plait chez Wildsteer c’est l’entreprise, la manière dont ils la gèrent, et leur réussite, comme quoi on peut encore réussir en France, c’est difficile mais pas impossible ...




        • 3 votes
          Gollum Gollum 22 décembre 2018 17:54

          Remarquable votre série de vidéos. Je me suis régalé. 

          Toute la différence entre le travail traditionnel tel qu’on le concevait au Moyen-Âge avec le Compagnonnage par exemple, où le spirituel n’était jamais absent, et le travail industriel d’aujourd’hui, sans âme, parce que tous les objets d’une série se ressemblent.

          En voyant l’homme travailler le fer avec ses couteaux il m’est venu une pensée traditionnelle, où la symbolique unifie toute chose. Le fer est métal de Mars, astre et dieu de la guerre, masculin, alors que le cuivre est sous la domination de Vénus, astre recteur du signe du Taureau, féminin, et il est assez stupéfiant de retrouver le cuivre comme métal privilégié dans les instruments de cuisine comme les chaudrons. Aux formes féminines d’ailleurs. La raison en étant que la chaleur est répartie de façon uniforme dans le cuivre.

          J’aurai aimé joindre un texte de Guénon sur le travail tel qu’on le concevait dans une société initiatique mais je ne suis pas arrivé à remettre la main dessus..

          Mais l’esprit était d’y montrer que le travail moderne déshumanise, déstructure l’être, alors que le travail d’artisan, par essence complet du début à la fin, structure et verticales celui qui s’y adonne. Ce type de travail est d’ailleurs sous la coupe du dieu Chronos, le maître du temps, car seul celui qui a une immense expérience peut être apte à friser l’excellence.

          Et donc prétendre à la maîtrise. Et donc à avoir des apprentis, qui à l’image du jeune garçon de la première vidéo, respecteront le maître parce que celui-ci est respectable. Contrairement aux pseudo-maitres de l’EN, pour la plupart. Dont le savoir enseigné est juste une régurgitation, un vomi, et pris pour tel pour bon nombre d’élèves qui ne s’y trompent pas.. D’ailleurs les maladies psychologiques, les névroses, sont légion au sein de l’EN, comme il arrive toujours dans tout corps de métier toxique par essence.


          • vote
            pegase pegase 22 décembre 2018 18:48

            @Gollum
            -
            Oui mais en ce qui concerne l’éviscération smiley 

            il vaut mieux ce modèle là !

            https://www.youtube.com/watch?v=V7Qco7k7A_Y

            Ils me font trop rire les québécois smiley


          • vote
            wendigo wendigo 22 décembre 2018 21:57

            @pegase

             Vous connaissez le "pohl force Hornet" ? Je pense qu’il devrait aussi vous plaire ;
            https://www.youtube.com/watch?v=NCKuJZT58Es


          • 1 vote
            Belenos Belenos 23 décembre 2018 23:00

            @Gollum

            "J’aurai aimé joindre un texte de Guénon sur le travail tel qu’on le concevait dans une société initiatique mais je ne suis pas arrivé à remettre la main dessus."

            (...) ainsi, dans bien des pays, une sorte d’exclusion partielle de la communauté, ou tout au moins de « mise à l’écart », a existé et existe même encore contre les ouvriers travaillant les métaux, surtout les forgerons, dont le métier s’associe du reste souvent avec la pratique d’une magie inférieure et dangereuse, dégénérée finalement, dans la plupart des cas, en sorcellerie pure et simple. Pourtant, d’un autre côté, la métallurgie, dans certaines formes traditionnelles, a été au contraire particulièrement exaltée et a même servi de base à des organisations initiatiques fort importantes (...) c’est que la métallurgie a à la fois un aspect « sacré » et un aspect « exécré » et, au fond, ces deux aspects procèdent d’un double symbolisme inhérent aux métaux eux-mêmes.

            http://dinul-qayyim.over-blog.com/2017/11/les-arts-et-leur-conception-traditionnelle.html
            http://dinul-qayyim.over-blog.com/2017/10/sur-la-glorification-du-travail-rene-guenon.html


          • vote
            pegase pegase 24 décembre 2018 01:32

            @wendigo

            C’est pas mal mais je préfère la baïonnette Wildsteer, elle se monte sur les Famas, elle fait partie de l’équipement félin ...
            Cahier des charges de folie, la lame plantée sur son premier tiers, doit pouvoir résister à une charge de 80 kg ...

            https://www.wildsteer.com/fr/couteaux-droits/95-waif.html


          • 1 vote
            Stupeur Stupeur 25 décembre 2018 21:20

            @Gollum smiley
            L’antithèse des "bullshit jobs" sans âme, sans intérêt, sans aucune valeur structurante à transmettre...


          • vote
            wendigo wendigo 22 décembre 2018 22:07

            Merci Stupeur, c’est avec un grand plaisir que j’ai regardé ces vidéo toutes aussi fascinantes les unes que les autres ; pour avoir posté ici une vidéo relative à mon métier ( artisan Sellier Harnacheur) et aussi travaillant les 4 matières nobles (Cuir, Bois, Pierre, Métaux), je suis ravi de voir que d’autres partagent l’amour des belles choses et du génie Humain qui permet de les réaliser.
            La première de vos vidéos m’a permis de revoir Monsieur Roulin, que je connais et dont je possède une pièce et ce n’est rien de voir en vidéo, l’avoir dans le creux de la main et un tout autre émerveillement.


            • vote
              Stupeur Stupeur 25 décembre 2018 11:22

              @wendigo
              Merci smiley
              En vidéo c’est déjà impressionnant, alors oui, en avoir un en main ça doit faire un sacré effet. Pour moi, il vaut mieux éviter... je serais bien fichue de me couper ou de le laisser tomber... smiley


            • 1 vote
              Stupeur Stupeur 25 décembre 2018 21:24

              Désolée monsieur Roulin, je viens d’exploser le magnifique dragon que vous aviez mis 6 semaines à sculpter smiley


            • vote
              Djam Djam 22 décembre 2018 22:10

              Merciiiii Stupeur !! Ces vidéos sont un régal. J’ai adoré le coutelier C. Roulin... je collectionne les couteaux mais je ne pourrai à l’évidence jamais m’offrir ces merveilles sculptées ! Des bijoux somptueux !

              PS : dans le petit texte sous la vidéo, il y a une faute d’orthographe : on n’écrit pas scénette... mais saynète ;o)


              • vote
                Stupeur Stupeur 25 décembre 2018 11:28

                @Djam
                Merciiii smiley
                C’est net, erreur il y a.


              • 1 vote
                Belenos Belenos 23 décembre 2018 22:54

                De magnifiques petits films à la rencontre de personnes pleines de talent et d’authenticité, au contact des éléments. On est loin de la frime culturelle hors-sol et complètement creuse des bobos. 


                • vote
                  Stupeur Stupeur 25 décembre 2018 21:41

                  @Belenos
                  Des "personnes pleines de talent et d’authenticité", oui d’accord, mais pas autant que Jelena et Matthieu quand même ? smiley

                   Dans l’épisode 3 de la Villa des Cœurs brisés saison 4, Jelena souhaite tester la sincérité de Matthieu. Depuis le premier jour de l’aventure, la jeune femme a eu un vrai coup de cœur pour le beau marseillais. Seulement, Jelena a toujours été déçue en amour. Pour être sûre que Matthieu est sincère, elle décide de missionner Mélanie. Hélas c’était une mauvaise idée… En exclusivité, les cœurs brisés partagent leurs sentiments concernant cette histoire. Retrouvez tous les jours du lundi au vendredi à 18h35 un épisode inédit de La Villa des Cœurs brisés saison 4 sur TFX.



                • 1 vote
                  Belenos Belenos 25 décembre 2018 21:51

                  @Stupeur
                  "Jelena et Matthieu"

                  Arf ! Je découvre là un univers d’un niveau de délicatesse romanesque que j’ignorais. Voilà ce qui arrive aux gens comme moi qui ont perdu l’usage de leur télévision.  smiley


                • vote
                  Stupeur Stupeur 25 décembre 2018 22:18

                  Eh oui monsieur Belenos, c’est ça la grande télévision française ! Que le monde entier nous envie !


                • 3 votes
                  crow crow 24 décembre 2018 08:33

                  @Tous

                  Faut sortir les mecs !  smiley

                  Je suis dans la branche si on peut dire, je travaille parfois pour des céramistes qui me demandent d’exercer mon art sur une série de pièces, ou des marqueteurs en manque d’inspiration, j’ai même rénové, à main levée, les filets déco de vieux réservoirs de motos chez un restaurateur de vielles chignoles bref ! je côtoie un paquet d’ateliers, souvent au détriment du mien mais c’est toujours un plaisir de les regarder travailler et de partager un moment d’intimité avec de vrais pros passionnés.

                  Cela dit, je profite de l’instant pour rappeler que le statut des artistes-auteurs et celui des artisans d’art est complètement inadapté. Seules les "grandes" structures s’en sortent à peu près car les "petits", les artistes indépendants qui bossent isolés dans leurs ateliers sont souvent submergés de charges administratives et financières, sont étouffés par les coûts d’expositions dans les salons et foires ou simplement par les frais de fonctionnement de leur activité.

                  Ils survivent pour la plupart avec des revenus irréguliers et précaires car vivre de sa création c’est une tout autre philosophie de travail, un autre rythme, c’est une occupation permanente de l’esprit, un mode de vie excluant uniformité et formalisme, s’opposant aux valeurs d’une société de consommation dont l’objectif est malheureusement et in fine, la mort de l’Art non conventionné.


                  • 2 votes
                    mmbbb 24 décembre 2018 12:04

                    @crow je connais maints artisans Il est vrai que dans ce pays nous ne previlegions pas l apprentissage et c ’est dommage , Il arrivera un jour que certains savoirs se perdront . Bon on priviligie les gens a la passivite c est un choix , 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès