• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

maQiavel

maQiavel

 
Machiavel est incontestablement le premier penseur de l’Etat stratège et de l’évolution institutionnelle. Son innovation est la création du « vivere politico ». Le « vivere politico » machiavélien n’est pas un objectif éthique en soi, mais un moyen de défendre la liberté civique et les multiples objectifs des individus afin de maintenir la stabilité de l’État dans une période trouble favorable au déclin d’une république.
Dans le républicanisme de Machiavel, l’État existe en tant que fin en soi, mais il se maintient grâce à la liberté civile et à la participation active du peuple : il y a clairement une co-évolution entre la solidité de l’État et l’activité civique, le « vivere politico ».
Machiavel énonce les principaux traits de caractère du leader républicain : avant toute chose, c’est un architecte. Les fondations de l’État doivent être solides, tant dans le domaine institutionnel que dans le domaine physique, et encourager le comportement vertueux. Deuxièmement, il sait concevoir des institutions adaptées à la culture des citoyens sans se poser la question de la forme du meilleur régime politique. Troisièmement, c’est un médecin : il ne se contente pas de soigner, mais il prévient aussi et surtout la corruption en adaptant les institutions. Il doit anticiper l’arrivée de la mauvaise fortuna de manière à renforcer sa virtù. Le diagnostic est propre à chaque situation et aux circonstances, afin de faciliter les capacités adaptatives des institutions. Afin d’éviter la constitution d’intérêts acquis, le dirigeant doit être issu du peuple mais est toutefois borné par un peuple actif politiquement qui limite et contrôle son pouvoir. Et il doit y avoir rotation parmi les agents de l’État afin d’équilibrer le bien commun du petit nombre et celui du grand nombre grâce à l’activité civique directe.
Machiavel ne souhaite pas bâtir un régime parfait d’harmonie sociale, mais considère que la lutte entre les classes sociales et les intérêts divergents est normale et témoigne d’une vie civique active, qui permet au bien commun du grand nombre de triompher sur l’intérêt privé des puissants. Les conflits sont nécessaires et font partie du « vivere politico ». Ils ne menacent pas l’État, mais le renforcent, puisque aucune république ne peut exister sans passions et leur expression organisée. Le renouvellement de la vertu civique par le biais des conflits produit un équilibre dynamique différent d’un ordre princier imposé.
Machiavel explique que le processus de corruption commence lorsque l’individu perd son autonomie et n’est plus en mesure d’agir en tant que citoyen actif et que le pouvoir du grand nombre devient le pouvoir du petit nombre.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2011
  • Modérateur depuis le 24/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 305 23875 19069
1 mois 0 17 0
5 jours 0 10 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1898 1697 201
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires




  • vote
    maQiavel maQiavel 18 novembre 12:53

    @Caliméronymus

    Tes sempiternelles et lassantes jérémiades et autre expressions de tes ressentis sont bien plus longues que ça, tu devrais suivre ton propre conseil. smiley



  • vote
    maQiavel maQiavel 17 novembre 22:03

    @Hieronymus

    On ne parle pas de ta vie privée là mais de propos que tu as tenu sur un forum public et qui permettent de te qualifier de raciste. Que tu m’accuse d’être un petit flic parce que je sors des enregistrements de propos tenus en privé ou dans des mails je pourrai le comprendre mais là on parle de propos tenus publiquement. Si tu dis que je te calomnie et que je mens, je m’arroge le droit de ressortir ces propos pour prouver le contraire, ça te pose problème  smiley ?C’est comme si un écrivain traitait de menteurs et de calomniateurs ceux qui prétendent qu’il a fait l’apologie de la pédophilie dans des passages d’un de ses livres mais qui, en même temps, qualifie de petits flics ceux qui sont prêt à en apporter les preuves, ça n’aurait pas de sens smiley . Au contraire, s’il s’estime calomnié, il devrait demander à ses détracteurs de montrer les passages incriminés, ce qu’ils devraient être incapables de faire si ce sont réellement des menteurs.

    Exactement comme lorsque je te demande de montrer que je suis un islamiste, là tu n’as rien à répondre de concret, tout ce que tu peux faire c’est brandir tes fameux ressentis. Moi, lorsque je te qualifie de raciste, je ne me base pas sur de simples ressentis mais sur des propos que tu as tenu et tu sais très bien à quels propos je fais allusion. smiley

    Mais je ne vois pas pourquoi tu en fais une histoire, tu as le droit d’être raciste, c’est ta liberté de conscience, nan  smiley ? Et en défenseur de la liberté d’expression, j’estime que tu devrais avoir le droit d’assumer ton racisme publiquement
    Bonne nuit à toi aussi smiley



  • vote
    maQiavel maQiavel 17 novembre 19:49

    @Hieronymus

     « bref, ferme là »

    ------> Deuxième fois que tu me demande de la fermer. Non seulement ta demande est vaine puisque je n’ai aucun ordre à recevoir de toi mais le plus marrant, c’est que tu prétends que c’est moi qui cherche à te faire taire. Toi et l’inversion accusatoire, c’est quand même quelque chose. smiley

    Tu voulais me faire réagir et maintenant que ça se retourne contre toi, tu changes d’avis ? smiley

    « il faut appeler ça du mensonge et de la calomnie »

    ------> Attention, les dossiers vont sortir smiley . Parce que contrairement à toi, mes accusations ne s’appuient pas sur des ressentis mais sur des propos que tu as tenu ici, des propos on ne peut plus explicite qui te classent dans la catégorie des racistes. Et contrairement à toi, je ne te demande pas de la fermer mais de l’assumer et d’en parler le plus ouvertement possible. De quoi as-tu honte exactement ?  smiley 



  • vote
    maQiavel maQiavel 17 novembre 19:34

    @Qamarad
    Ah, donc des gens y ont pensé, c’est tant mieux … 



  • vote
    maQiavel maQiavel 16 novembre 22:25

    Pour ceux qui ne l’auraient pas compris, mon post du 16 novembre 01:01 était ironique. C’est que le passage « D’islamisme à antisémitisme, comment vous faites ici pour passer de l’un à l’autre ?  » m’a fait marrer.

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès