• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

gerfaut

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/04/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4900 43
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : nombre de visites




Derniers commentaires




  • 2 votes
    gerfaut 27 novembre 2017 18:24

    @Oursquipense
     le fait de ne pas vouloir aller combattre se comprend plutôt bien. Et le seul moyen de ne pas aller combattre ailleurs c’est révéler être de combattre sur place.

    Une chose que vous ne comprenez pas est que ces Vendéens selon la logique de l’Ancien Régime n’avaient pas à aller se battre. Dans la société de privilèges de l’Ancien Régime, il y avait ceux qui combattent et les autres. Le privilège des paysans était qu’ils n’avaient pas à aller se battre. 

    C’est l’égalité proclamée par la Révolution qui a entrainé cette obligation pour les paysans d’aller se battre. De tout ans il n’en avait pas été ainsi. Et c’est ainsi que les batailles ont fait par la suite des milliers de morts, ce qui n’arrivait jamais sous l’Ancien Régime.

    C’est aussi ça l’égalité.



  • 9 votes
    gerfaut 27 novembre 2017 17:57

    A partir du moment où on dit de tuer tout le monde dans une région précise, il s’agit d’un génocide. Mais les adorateurs des Républicains qui ont commis cet affreux massacre de gens tout simplement pas d’accord avec eux, jouent sur les mots pour ne pas l’admettre.

    Depuis quand c’est au bourreau de donner la définition de son propre massacre ? C’est pourtant ce qu’il font. Ainsi le génocide des Vendéens n’en serait pas un parce que le Comité de Salut Public n’aurait pas désigné les Vendéens par le mot mais ils ont dit "les brigands". et voilà comment on évite l’appelation de génocide...

    Vous vous rendez compte ? Ce n’est plus l’intention qui fait le crime mais le mot prononcé par le bourreau.

    A cette aune, je vous annonce une grande nouvelle : il n’y aura plus jamais de génocide puisque pour éviter cette définition les bourreau lanceront en code "écrasez-moi tous ces ...". Tout le monde dans son entourage aura compris de qui il s’agit mais ce ne sera pas un génocide...

    Avec ces idiots utiles, ceux qui élèvent la Shoah au rang de crime ultime peuvent continuer de revendiquer leur monopole.

    C’est une habitude des gauchistes de jouer avec les mots quand ils sont coincés. Et ils ont encore fait plus de morts ainsi. 



  • vote
    gerfaut 18 novembre 2017 18:41

    @maQiavel
    Mais tout le monde rêve ou a rêvé d’égalité, de monde meilleur. La lutte des classes, en revanche, c’est un concept précis. La formulation aussi. C’est du Marx. Faire parler Machiavel ou Aristote dans le sens que tu veux, c’est un coup classique de ceux qui reconstruisent après coup l’Histoire, comme ceux qui croient en la lutte des classes et qui la cherchent à rebours dans les siècles passés. Et tu parles de dinosaures...

    Et puis il n’a jamais existé de régime communiste, ils étaient ’socialistes’, le communisme étant un idéal inatteignable à atteindre dans un futur indéterminé.

    Par contre des hommes y ont cru, et ils ont fait bien des morts.



  • 1 vote
    gerfaut 18 novembre 2017 13:15

    @maQiavel
    C’est sans doute pour ça que tu interviens pour soutenir tous les gauchistes ici. quant à mon cadre mental, il est ce qu’il est, mais moi j’évite les questions ad hominem et la suffisance.

    Si le communisme, c’est les dinosaures alors Machiavel et Platon, c’est quoi ? Il faudrait être un peu logique quand on commence à lancer des arguments de jeunistes.



  • vote
    gerfaut 17 novembre 2017 21:48

    @maQiavel
    Si tu crois à l’idéologie, tu sais que les idées mutent et donc qu’elles ont une descendance. 

    Des dinosaures comme toi qui croit à la lutte des classes et qui s’en cachent.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Sexualité Politique Société


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité