• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

gerfaut

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 08/04/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4900 43
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Ses articles classés par : nombre de visites




Derniers commentaires




  • vote
    gerfaut 30 août 2017 13:39

    A cette phrase

     les Allemands ont commencé à rafler eux mêmes n’importe quel juif dans un quartier de Paris
    J’ajoute que je parle ici de la rafle du 12 décembre 1941 qui concerne des notables juifs Français. A noter que dans les analyses de ceux qui veulent incriminer les autorités françaises on fait passer pour Français des gens qui ont été naturalisés récemment, donc si fait correctement les comptes comme le fait M. Michel, c’est bien 95% des juifs Français qui ont été sauvés. Cette mystification entretenue permet de nier l’échange entre les Allemands et les autorités françaises juifs étrangers contre juifs Français. Ainsi les autorités françaises deviennent encore plus antisémites.



  • 3 votes
    gerfaut 30 août 2017 13:25

    On ne raconte jamais la vérité sur cette rafle. Il faut rappeler le contexte précis.


    D’abord les autorités françaises ont échangé les juifs Français contre des juifs étrangers. Lors de cette rafle il n’y a pas eu de juifs Français de raflé. Seuls des juifs étrangers des pays non alliés de l’Allemagne ont été pris. J’ai connu le cas d’une juive Suisse qui n’a pas été arrêtée à Paris à cause de sa nationalité.

    Ensuite, les autorités françaises ne savaient pas que les raflés iraient dans des camps de concentrations pour en partie mourir. La Solution Finale n’a été décidée qu’en janvier 1942 et les Allemands se sont bien gardés de communiquer là-dessus aux Français. C’est l’historien D. Peschanski qui a dit cela.

    Enfin, les autorités françaises ont été obligées d’agir ainsi, puisque auparavant devant les atermoiements des Français à commencer de rafler les Allemands ont commencé à rafler eux mêmes n’importe quel juif dans un quartier de Paris, Français compris. Si les autorités françaises voulaient continuer d’exister aux yeux des Allemands alors elles devaient concéder ces arrestations. 

    Il faut aussi noter que les juifs de l’UGIF savaient très bien que cette rafle allait avoir lieu puisqu’ils ont préparé les étiquettes pour les affaires de chacun la veille, selon le témoignage que l’on trouve dans le livre de M. Rajsfus.

    C’est ainsi que 95% des juifs Français ont été sauvés pendant la guerre. Les historiens comme M. Michel ont établi que c’est grâce à l’existence d’un état en face des autorités Allemandes que la Gestapo n’a pas arrêté selon son bon vouloir. En Belgique, en Hollande ou en Pologne une telle administration n’existait pas et les nazis se sont servis directement, ce qui a entrainé la disparition de respectivement 60%, 85% et 90% des juifs de ce pays (chiffres donné de mémoire, à vérifier mais c’est de cet ordre).

    Il faut donc arrêter ce baratin entretenu sur ces rafles, on n’a pas à rougir. La France est le pays qui comptait la communauté juive la plus importante en 1940 et qui en a sauvé le plus et de loin. On a reçu aucun remerciement, tout le contraire.

    Même Laval, que l’on présente comme un antisémite ultime, a contacté avant les rafles les USA, le Mexique et d’autres pays pour accueillir les juifs étrangers contre de l’or de la banque de France qui était aux USA, mais ces pays ont refusé de les accueillir. Voir le livre de M. Michel (rabbin à Yad Vashem !) à ce sujet.

    Il faut arrêter les mensonges et revoir l’histoire de ces rafles.






  • 13 votes
    gerfaut 24 août 2017 17:52

    @Le Zouav
    Ben voyons, parce que tu as décrété que tu pouvais faire de la cuisine, tu vas prétendre être bon là-dedans parce que tu en parles devant une caméra ? Mais quelle époque on vit ! Les choses s’étudient. Le problème est de ne pas parler de tous les sujets, d’en choisir au moins un et ensuite de se tenir au courant de l’avancée de la recherche. Je le répète quand on a un domaine de prédilection en Histoire on se rend compte qu’il ne connait pas son sujet. Maintenant, ça va, j’ ai autre chose à faire.



  • 14 votes
    gerfaut 24 août 2017 15:06

    @pegase
    Pff, désolé je n’ai pas le temps de me taper 12 vidéos de 1960 et quelque, j’avais fais ici un recensement d’erreurs dites par Guillemin, il faudrait retrouver, vous verriez qu’au passage je ne me suis pas trompé sur Guillemin. Ma spécialité est plutôt l’époque moderne et ce que j’ai entendu m’avait suffit pour cataloguer le personnage et ne pas tomber dans le panneau.

    Guillemin raconte plein de choses donc il y a bien des sujets où il est plus sérieux, il lit les ouvrages des autres et en parle.

    De toutes façons, on n’est pas un historien sérieux quand on prône le matérialisme historique. Etre historien, c’est oublier ce que l’on pense, lire les archives de l’époque et expliquer pourquoi à l’époque on pense comme ceci ou cela. Ce n’est pas aller rechercher dans le passé les preuves de ce que l’on pense d’abord.

    Si vous chercher des sources sérieuses, Colette Beaune est la meilleure spécialiste, elle a tout lu sur Jeanne d’Arc, toutes les sources de l’époque. Et elle part de cela, pas de ce qu’elle croit ou aimerait croire. Contamine aussi c’est très bien mais son sujet est plutôt la guerre.



  • 11 votes
    gerfaut 24 août 2017 14:07

    @Joe Chip
    J’apprécie moi-même le conteur, l’homme de lettres, mais on ne peut pas dire qu’il ait fait du bien à l’Histoire, tellement il est partisan et tellement il raconte de bêtises.

    Si on a creusé un sujet, ne serait-ce qu’un, on ne peut pas tomber dans le panneau. Cela en dit long sur le niveau de culture de nos contemporains.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur

Sexualité Politique Société


Publicité


Publicité


Palmarès

Publicité