• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

njama

njama

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 22/02/2016
  • Modérateur depuis le 11/06/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 1064 78
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions










Derniers commentaires




  • 2 votes
    njama njama 15 juin 10:33

    La moutarde leur est montée au nez... smiley



  • 1 vote
    njama njama 29 avril 22:36

    SPIEGEL : And what about the 200 other kinds of viruses ?

    Jefferson : They’re not as popular as influenza. Researchers are just not as interested in that. Take rhinovirus, a horse-derived virus. It’s the most commonly isolated agent in common colds. There are a hundred different types of these rhinoviruses. They usually only cause a normal runny nose, but they can be deadly, too. Or so-called RSV, the human respiratory syncytial virus, that is highly dangerous to infants and small children.

    SPIEGEL : Et qu’en est-il des 200 autres types de virus ?

    Jefferson : Ils ne sont pas aussi populaires que la grippe. Les chercheurs ne sont pas aussi intéressés par cela. Prenez le rhinovirus, un virus dérivé du cheval. C’est l’agent le plus souvent isolé dans les rhumes courants. Il existe une centaine de types différents de ces rhinovirus. Ils ne provoquent généralement qu’un écoulement nasal normal, mais ils peuvent aussi être mortels. Ou encore le VRS, le virus respiratoire syncytial humain, qui est très dangereux pour les nourrissons et les jeunes enfants.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Virus_respiratoire_syncytial

    Entretien avec l’épistémologiste Tom Jefferson : « C’est toute une industrie qui espère une pandémie de grippe », Der Spiegel, Interview with Epidemiologist Tom Jefferson ’A Whole Industry Is Waiting For A Pandemic’ 21 juillet 2009.



  • 2 votes
    njama njama 29 avril 22:30

    des suspicions ... vous m’en dire tant... rien de tangible, de scientifiquement établi..., le lien avec le coronavirus n’ est qu’une vague hypothèse opportuniste, mais nous ne doutons pas que ce genre d’annonce fera frémir les jeunes parents dans les chaumières
    Des cas de Maladie de Kawasaki ont été rapportés suite à des vaccinations...
    https://www.who.int/vaccine_safety/committee/topics/rotavirus/rotarix_and_ro tateq/Jun_2007/fr/
    sinon des virus il y a en plein, on en découvre régulièrement des "nouveaux", en fait il faudrait dire des virus qui étaient inconnus de la science, comme ce Covid cru 2019
    Les Metapneumovirus isolés pour la première fois en 2001, responsables de pneumopathies ou d’infections des voies aériennes supérieures. Les metapneumovirus humains représentent environ 20 % des infections des voies respiratoires de l’enfant qui ne sont pas liés à des agents infectieux connus précedemment4, ce qui correspond à une pneumopathie sur dix.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Metapneumovirus
    Des bocavirus Human bocavirus (HBoV) is the name given to all viruses in the genus Bocaparvovirus of virus family Parvoviridae[2] that are known to infect humans. HBoV1 and HBoV3 (and gorilla bocaparvovirus) are members of species [...]. Some of these viruses cause human disease. HBoV1 is strongly implicated in causing some cases of lower respiratory tract infection, especially in young children, and several of the viruses have been linked to gastroenteritis, although the full clinical role of this emerging infectious disease remains to be elucidated.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Human_bocavirus



  • 2 votes
    njama njama 12 avril 18:27

    à diffuser

    hôpitaux vides, cabinets médicaux désertés,...

    où sont les patients qui occupent nos services toute l’année ???

    Les patients suspectés Covid admis en hôpital sont classés, ceux de moins de 70 ans sont étiquetés "RÉANIMABLE", ceux de plus de 70 ans sont étiquetés "LATA" (limitation et arrêt des thérapeutiques actives) pour qui on ne fera rien d’autre que de les sédater si leur état s’aggrave pour les plonger dans un coma jusqu’à ce que mort s’en suive en les aidant un peu.

    Témoigne d’un infirmier [anonyme] - (par Boris L.L.) -360p-r12
    (16’17)
    https://www.youtube.com/watch?v=-KLHkx8V5WU



  • 3 votes
    njama njama 9 avril 16:51

    @Jean Robin contre Fantômette

    En considérant le nombre de naissances qui a explosé dans les années 50 et suivantes +200 à 250.000 / an, à partir des années 2025 / 2030 le nombre de décès augmentera proportionnellement. Mathématiquement on ne pourra pas parler d’une "surmortalité".

    Aussi je ne suis pas bien sûr que la surmortalité (ou ce qui est considéré comme tel) soit un bon indice épidémiologique...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

Ses favoris







Palmarès