• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

TotoRhino

TotoRhino

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 18/07/2018
  • Modérateur depuis le 01/12/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 80 607 2138
1 mois 3 7 59
5 jours 3 5 59
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 35 35 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : nombre de réactions













Derniers commentaires




  • 1 vote
    TotoRhino TotoRhino 21 octobre 19:57

    @maQiavel
    Et justement, j’espère que cet article va remuer un peu la m**de, histoire que l’on en sache un peu plus. Un jour, j’ai eu une info via des tweets de Juan Branco et de déclarations de Wikileaks, mais c’était tellement dingue que j’y ai renoncé car je n’ai trouvé aucune autre source sur le sujet. Mais là, ce devrait être facilement vérifiable.



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 21 octobre 19:46

    J’aurais fait une erreur dans le titre ? Mince, désolé et merci au correcteur !



  • 1 vote
    TotoRhino TotoRhino 21 octobre 13:20

    "... il ne faut surtout pas afficher ses intentions, il faut envisager la chose comme une opération militaire de type commando, c’est-à-dire que lorsqu’on est prêt on frappe par surprise, avec une vitesse et une force telle que les capacités de riposte de l’ennemi s’en retrouveraient réduite."

    Je ne sais pas si la solution de FL est mauvaise, mais je ne suis pas sûr que la tienne soit bien réaliste : comment se faire élire si on n’affiche pas ses (vraies) convictions ? Faire campagne sur des mensonges, pour faire le contraire ensuite, ce qui ressemble beaucoup à ce qui se passe aujourd’hui sauf que, dans ce cas, ce serait à l’encontre du système ? Il faudrait donc : trouver une personne sans passé et sans orientations politiques connues (sinon il perdrait en crédibilité), qui devra constituer un gouvernement avec des gens qui, soit seront dans le coup, soit découvriront le pot aux roses une fois élu (et ?). Etc.

    C’est une solution qui me semble pas mal utopique, non pas que je déteste ça, bien au contraire, mais je crains de grandes difficultés...

    Mais c’est vrai que ce serait un joli pied de nez et une sacrée revanche citoyenne !



  • 3 votes
    TotoRhino TotoRhino 21 octobre 10:21

    @beo111

    Mouais, une vidéo de gauche partisane, pourquoi pas.

    Ah ça y est… Alors, histoire de tenter de décrédibiliser, on commence par catégoriser les propos, les gens, à l’aide d’amalgames, bref, vous faites du BFMTV… Quant à brandir le terme « Partisan », vous ne le seriez pas, vous ?

     

    Par contre, mais vous allez éclairer ma lanterne, je ne comprends pas le choix les ultra-riches que vous mettez en toile de fond. Et c’est pas la première fois que je me fais la réflexion.

    Niel, c’est quand même le mec qui a fait que je payais 3 à 4 fois moins cher mes communications que les grecs, même au plus fort de leur crise.

    Ben ouais, c’est vrai que les ultras riches ils sont gentils, rien à se reprocher, tout propres sur eux, hein ? Quant à Niel, parlons-en ! A ses débuts, il a mis un coup de pied dans la fourmilière des FAI en faisant une offre unique à un prix défiant toute concurrence. Puis, FREE a sorti une box révolutionnaire (d’où son nom) qui faisait ce que les autres ne faisaient pas. Il a fait pareil avec la téléphonie mobile en proposant notamment un volume de datas toujours supérieur aux autres et en cassant les prix du roaming, notamment à l’international. Mais les autres se sont mis au boulot et depuis les prix se tiennent sur tous les secteurs des réseaux. Quant à FREE, c’est la débandade : tout d’abord il a commencé à abonner d’office tous ses clients à l’offre de Canal+, sans leur demander leur avis. Il fallait appeler FREE pour se désabonner d’un service que nous n’avions pas souscrit ! Cette manière de faire était digne de ce que faisaient les autres opérateurs avant l’arrivée de FREE ; quel chemin parcouru depuis. Et la fibre, c’est un spectre dans l’offre de FREE, alors que les autres ont pris une avance très nette avec des offres promotionnelles très alléchantes. Alors, que reste-t-il à FREE, sa nouvelle box tant attendue censée révolutionner à nouveau le marché ? Révolutionner oui, quelque peu, mais à quel prix ! Une box de riche en fait (je sens vos poils s’hérisser) proposée à un prix de ouf. Les propos de FREE après l’insuccès de la Freebox Delta font figurent d’aveux : « “L’objectif à présent est de retrouver un centre de gamme qui soit une offre accessible transparente qui fasse rêver, c’est ce sur quoi on travaille en reprenant nos valeurs historiques et de la même manière, être capable d’aller convaincre des abonnés tout en ayant une box qui ne coûte pas des fortunes à fabriquer”. Après avoir été Freenaute depuis les débuts de FREE, après avoir vanté ses mérites à tout mon entourage, après leur avoir fait de la pub et gagner quelques contrats, j’ai jeté l’éponge il y a quelques semaines, stop. Outre les évènements ci-dessus et quelques autres qui m’ont surpris de la part de ce FAI, il y a eu aussi le livre de Joan Branco qui m’a fait découvrir l’individu qu’était devenu Niel et la plupart des ultra-riches dont vous vous faites le défenseur.

    Donc dans les deux cas, je ne vois pas pourquoi le peuple en aurait après eux en particulier, surtout en comparaison avec d’autres ultra-riches français.

    Je ne vois donc pas quels griefs les classes populaires pourraient adresser à ces milliardaires, car dans un cas il les a vraiment aidées, et dans un autre il n’est pas vraiment en interaction avec elles (bon oui, la question de l’impôt peut tout de même se poser, mais je ne suis pas sûr que ce soit lui le pire dans ses acoquinements avec Bercy).

    Vous ne voyez pas peut-être parce que vous ne le voulez pas ? Intégrez-vous au peuple, à la classe populaire, puisqu’à lire vos écrits vous vous en distinguez si bien, allez leur parler et vous verrez bien. Pour ma part, je crains que tenter de discuter sur ce point avec vous serait une perte de temps.

    Aahhhhhh (éclair de la compréhension) ça y est, c’est parce que la gauche partisane a délaissé les classes populaires au profit des immigrationnistes et des communautés LGBT. C’est vrai qu’il y a beaucoup de gens qui le disent, mais j’étais obligé de faire le raisonnement moi-même pour que la connexion se fasse.

    Une fois que la connexion est faite, l’illusion se dissipe. L’acteur a beau avoir une barbe et une casquette style ouvrier, l’habit ne fait pas le moine.

    Non, non, ne vous emballez pas, je ne vois aucun éclair de compréhension, ni de génie, dans vos éloquences, tout juste une diatribe hautaine qui pense être intellectuellement très largement au-dessus des « classes populaires ».



  • vote
    TotoRhino TotoRhino 20 octobre 08:41

    @sls0
    J’adore le terme "Les emmarcheurs" !

Voir tous ses commentaires (20 par page)






Palmarès